Forum Test de Mireille

Mon forum test pour codage et graphisme, pas d'inscription possible sans autorisation.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description Dia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 293
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Description Dia   Dim 5 Fév - 1:21


Description


Au sein de la principauté de Nestra, un royaume neutre, il existe une citée portuaire état indépendante, tremplin entre Nohr et Hoshido. La fondation de Dia remonte peu de temps après la guerre des Premiers Dragons après la fondation de Nestra. Par le biais de fidèles aux dragons Albe et  dragon Obscur neutres. Elle est située très loin de Cyrkensia et est la deuxième ville la plus importante de la principauté.

Elle fut fondée dans une pleine où une rivière coulant du Mont Ulfedhin se divise en trois bras jusqu'à l'océan. Ce qui a permit aux habitants de Dia de mettre en place un système complexe de canaux tout autour des habitations. Après avoir été séparée en trois bras au niveau du centre Historique, la rivière, qui s’écoulait du nord vers le sud se ramifie en de nombreux petits ruisselets qui, courant le long des maisons et à travers les cours, sont dirigés vers divers bassins et étangs.

Ses environs comptent plusieurs sites naturels méritant le détour. On y trouve pour commencer deux petits parcs intéressants. Près de la vieille ville se trouve le parc du Dragon Albe, qui couvre une partie d’une colline dominant la ville, et où se trouve l’étang du Dragon Obscur. Plusieurs temples anciens se trouvent dans ce parc, d’où l’on profite par ailleurs d’une très belle vue sur le mont enneigé du Mont Ulfhedin. Le nom des dragons proviennent d'anciens écrits et de légendes urbaines d'Hoshido et de Nohr.

Il attire de plus en plus d'étrangers, venus pour affaires ou attrait de l'exotisme. Le commerce est florissant tout comme le tourisme qui sont les principales sources de revenus des habitants. Il s'agit d'une citée portuaire ayant su profiter de sa situation de neutralité pour évoluer. Son "architecture" est traditionnelle et donc construite sur l'eau.


○ La ville est séparée en quatre partie constituées entre autre des bas-quartiers, du centre ville, du centre historique et des quartiers dits "modernes" inspirés de Nohr, tandis que les deux autres ont été plus influencés par Hoshido et son côté traditionnel.

○ La citée-état est aussi le théâtre depuis plusieurs années, de négociations commerciales, traités, entre les deux Royaumes Nohr et Hoshido. Il a su se faire la place qu'il a aujourd'hui.

○ Religion & Cultes : La religion de Dia est une religion polythéiste qui comporte un ensemble complexe de croyances et de légendes. Les deux dragons sont encore quelque fois vénérés, bien que l'on trouve aujourd'hui plus d'Athées. Les fidèles aux dragons peuvent pratiquer leurs cultes lors des manifestations dédiées.

La religion est séparée du Gouvernement, et possède ses propres temples anciens dans les alentours de la ville. A l'intérieur des quartiers modernes, il n'existe qu'un seul bâtiment ressemblant à un immense parthénon séparé en deux parties disctinctes avec deux endroits pour prier. l'une étant toute en bois d'ébène pour représenté le dragon obscur, et de l'autre un bois d'Amaranthe (couleur violacée) pour représenter le dragon Albe.

○  Vie nocturne : A la nuit tombée, la ville de Dia ne décevra jamais ses touristes venus de loin pour la visiter. Lorsque le crépuscule arrive, les autorités préparent diverses activités récréatives qui vont se déployer dans la vieille ville au cours de la soirée/nuit. Autant vous admirerez des paysages uniques et exotiques au cours de la journée, autant la vie nocturne colorée vous permettra de comprendre et de vous imprégner des rites mystérieux pratiqués par les groupes ethniques locaux. Le peuple étant originaire de plusieurs régions du monde, et surtout de Nohr/Hoshido, les dirigeants se sont octroyés le droit de personnaliser leur culture et de créer la leur.

○ La danse et le chant sont les deux coutumes/traditions principales, reprises sur Cyrkensia et Nohr. De nombreuses scènes sont aménagées sur la place principale de la ville et dans le centre historique. Tous les soirs, de magnifiques concerts sont menés en étant basés sur les légendes urbaines et les dragons (rendu comme un hommage aux dragons surtout Albe & Obscur). Ses concerts se jouent grâce à l'Orchestre Dia, fondé par la duchesse Hanae/Elisabeth. Sur la grande place principale se tient le prestigieux Opéra de Dia. C'est le cœur du centre ville. Il est situé non loin du Palais Royal au cœur des quartiers modernes.

○ Il existe de nombreux musées dans le centre historique sont aménagés à ciel ouvert ou fermés  et proposent de redécouvrir les trésors anciens et oubliés par le biais de visitent nocturne. La guilde des artisans ouvre également ses portes au publique afin de montrer les arts hoshidiens & nohriens. De plus, la salle des archives de la nation ouvre ses portes au publique une fois par an lors de la célébration de la création de la vieille ville.

○ Un grand nombre de tavernes située un peu partout dans la citée sont décorés dans des styles très diversifiés -(le seul point commun étant le bois, et deux étages)- et restent un autre point marquant de Dia. Chaque soirs, de nombreux voyageurs venus du monde entier s’y retrouvent  pour échanger leurs expériences romantiques ou juste s’imprégner de cette ambiance nocturne envoûtante. A noter que certaines tavernes de Dia appartiennent ou bien sont gérés par des Hoshidiens ou des Nohriens qui, au fil des ans, ont littéralement succombés aux charmes de cette ville.  Les hôtels et les auberges sont nombreux dans la région, si bien qu’il est facile de s’y loger.

○ La cuisine locale est quant à elle assez diversifiée, on trouve bon nombre d'étalles de toute sortes venant des quatre coin du monde.

○ Le climat est régit par l’association singulière de la haute altitude (avec une tendance à des températures fraîches ainsi qu’un ciel dégagé et ensoleillé) et de la basse altitude (avec des conditions météorologiques plus chaudes et humides). Il fait jour la journée, et nuit la nuit. Le cycle de jour et de nuit est normal. Il n'y a pas plus de lumière ni plus de nuit comme en Hoshido ou en Nohr.

La saison des pluies ou également appelée période de mousson de Dia, débute en mai pour s’achever en octobre, avec un pic des précipitations pendant juillet et août. On note une grande variation des courants de chaleur et de la configuration du vent. Aussi, le temps peut-il changer plusieurs fois par jour. Un dicton local exprime, d’ailleurs très bien ce phénomène : "dans la province du Dia, vous pourrez rencontrer les quatre saisons sur la durée d’un seul jour!".

De mars à mai, le printemps reste une saison agréable avec un temps clair, un ciel bleu, une végétation et des fleurs en boutons.  La moyenne des températures atteint 17°C avec de forts écarts entre le jour et la nuit (se munir d'habits à manches longues, et vêtements légers et amples).

De juin à Août, Période la plus onéreuse pour visiter Dia, la saison estivale dure de juin à Octobre. Elle subit, par intermittence, de fortes pluies qui provoquent de fréquents glissements de terrain. Dans l’ensemble, le temps couvert et parfois brumeux empêche d’admirer les points de vue sur les monts environnants.

L’automne qui débute en  Septembre pour se terminer en novembre, constitue la plus belle saison de l’année (temps sec et clair avec des paysages d’arbres verdoyants et fleuris). A la mi- octobre, on constate de rares précipitations mais de grandes variations de températures entre le jour et la nuit durant laquelle le froid peut être glacial.

De décembre à février, la neige tombe et le Mont Ulfhedin protège la ville d'éventuelles attaques ennemies. Le temps est clair et doux pendant la journée tandis que les températures descendent souvent en dessous de 0 °C durant la nuit.

La noblesse en Dia
Outre la famille Ducale régnante, il existe la noblesse basique comme dans les deux royaumes qui apportent leurs soutient et marchent avec la famille Ducale de la cité Etat portuaire.

Cependant, la noblesse en Dia est un peu différente de celle des deux grands royaumes. En effet, elle est répartie entre Aristocratie et Bourgeoisie. L'Aristocratie comme la Bourgeoisie sont représentées par deux types de maisons avec des armoiries qui diffèrent en fonction de la fonction choisie. Chacun est libre de fabriquer son armorie et de la faire reconnaître par le Gouvernement.

Et la Bourgeoisie, divisée en deux branches nommées clans et guildes. Les nobles ont une place de conseillers au près de la famille ducale de Dia. Elles sont chargés de l'épauler. Ce sont des familles venant de tous horizons qui ont émigrés en Dia pendant la guerre des Dragons et qui sont montés en grade.

-  Maison de la noblesse de "Robe" : « noblesse  Représentative ».
Faire partie de la "noblesse de robe" signifie que ces personne ont revêtit "la robe".
Ce sont donc des personnes qui occupent des fonctions "administratives" soit au sein du gouvernement soit pour la fonction publique principalement dans la justice et les finances.

La Robe Noire & Rouge est pour la fonction Administrative au sein du Gouvernement.
La Bleu et Blanche pour la fonction Justice.
Et la Orange/Dorée pour les finances.

- Maison de la Noblesse d'"Epée" :  « noblesse guerrière ».
Ce sont des familles qui occupent les fonctions militaires et qui veillent à la sécurité du pays. Elles sont en quelque sorte l'armée de la nation et forment les jeunes soldats de Dia.Elles occupent la surveillance des frontières, la surveillance des marchandises, de protéger la population. C'est le corps qui regroupe l'armée de Dia.

La Bourgeoisie, quant à elle, est apparue bien plus tard, au moment ou Dia à commencé à développer ses accords commerciaux et ses relations diplomatiques.
A la base, c'était devenir nobles par le biais de plusieurs années de travail ou de services rendus à la citée-état reconnus par la Famille Ducales.
Aujourd'hui, en ouvrant plusieurs commerce et en les faisant biens tournés, il est possible de demander un titre de Bourgeoisie.
L'auto-proclamation est punie par la lois.

- La Bourgeoisie des Corporations :
Ce sont les premières familles à s'être implantées, ce sont des familles venant de Nohr et Hoshido qui tenaient un commerce et qui en avait marre des tensions, guerres froides et surtout aujourd'hui, de la guerre.Elles avaient déjà un commerce équilibré, stable, et florissant, qui marchait bien en outre. Elles ont recommencées à zéro ici en Dia, et ont vu leurs armoiries se faire reconnaître. Ils ont des représentants à l'assemblée fédérale.

- La Bourgeoisie de Guildes :
Les guildes, ce sont des endroits qui ont été récemment inventées par le gouvernement pour aider le bas-peuple à trouver du travail facilement. Elles sont ouvertes à tous publique avec une inscription et une confirmation des papiers d'identités.

Elles donnent également accès à un logement et de la nourriture. Le bas peuple peut ainsi espérer gravir les échelons et se faire gracier d'un titre par la famille ducale pour ses services rendus à la citée. Elles regroupent tous les métiers qui existent dans le monde. Et chaque Guilde à donc sa spécialité.

Le travail dépend de la conjoncture du pays, et des accords commerciaux qui sont passés entre les royaumes et la citée-état. Il existe également des représentants du peule à l'Assemblé Fédérale et sont plus de 20.


Politique & Justice

Au niveau du fonctionnement Administratif, le gouvernement se réunis autour de la famille ducale régnante pour discuter des lois. Il existe un parlement avec 50 députés qui veillent heure vingt quatre et sept jour sur sept. Il existe un à deux député pour représenter chaque section de la ville. Généralement, les députés sont les chefs de familles d'une guilde, ou d'une branche de la noblesse d'épée ou de robe.

Au niveau de la loi, les décisions sont prises à l’unanimité pour être acceptée puis déposée dans la constitution, le code pénal et le code civil. Les membres possèdent un droit de veto s'ils ne sont pas d'accord, ils peuvent en jouir comme bon leur semble. Les codes civils et pénaux ont chacun des principales valeurs que chaque citoyens doit respecter sous peine de se faire bannir, ou enfermé à vie. La peine de mort étant une solution radicale utilisée seulement au cas par cas. Et sera bientôt abolie.  

Tout citoyen est prié de respecter ses deux codes composés de 17 articles chacuns :  

○ Code Civil ○
1. La loi régit toutes les matières auxquelles se rapportent la lettre ou l'esprit de l'une de ses dispositions.

2. A défaut d'une disposition légale applicable, le juge prononce selon le droit coutumier et, à défaut d'une coutume, selon les règles qu'il établirait s'il avait à faire acte de législateur.

3. Chacun est tenu d'exercer ses droits et d'exécuter ses obligations selon les règles de la bonne foi.

4. L'abus manifeste d'un droit n'est pas protégé par la loi.

5. Toute est personne est présumée innocente tant qu'il n'y a pas de preuve du contraire.

6. La bonne foi est présumée, tant qu'il n'y a pas de preuve du contraire.

7. Nul ne peut invoquer sa bonne foi, si elle est incompatible avec l'attention que les circonstances permettaient d'exiger de lui.

8. Le juge applique les règles du droit et de l'équité, lorsque la loi réserve son pouvoir d'appréciation ou qu'elle le charge de prononcer en tenant compte soit des circonstances, soit de justes motifs.

9. Les registres publics et les titres de noblesse ne font foi des faits même si ont constatent les faits et dont l'inexactitude n'est pas prouvée.

10. Toute personne majeure est capable de discernement a l'exercice des droits civils.

11. La majorité est fixée à 18 ans révolus.

12. Toute personne qui n'est pas privée de la faculté d'agir raisonnablement en raison de son jeune âge, de déficience mentale, de troubles psychiques, d'ivresse ou d'autres causes semblables est capable de discernement au sens de la présente loi.

13. Ils sont responsables du dommage causé par leurs actes illicites à autrui. Et d'une peine selon la gravité de ceux-ci.

14. Les personnes incapables de discernement, les mineurs et les personnes sous curatelle de portée générale n'ont pas l'exercice des droits civils.

15. Les actes de personnes incapables de discernement sont vus au cas par cas par des juges adaptés et habitués.

16. A. Le Domicile :
1. Le domicile de toute personne est au lieu où elle réside avec l'intention de s'y établir; le séjour dans une institution de formation ou le placement dans un établissement d'éducation, une maison, un hôpital ou une prison de détention ne constitue en soi pas le domicile.

2. Nul ne peut avoir en même temps plusieurs domiciles.

3. Cette dernière disposition ne s'applique pas à l'établissement industriel ou commercial.

B. Changement de domicile ou séjour

1. Toute personne conserve son domicile aussi longtemps qu'elle ne s'en est pas créé un nouveau.

2. Le lieu où elle réside est considéré comme son domicile, lorsque l'existence d'un domicile antérieur ne peut être établie ou lorsqu'elle a quitté son domicile à l'étranger et n'en a pas acquis un nouveau en Dia.

C. Domicile des mineurs :

1. L'enfant sous autorité parentale partage le domicile de sont père et sa mère ou, en l'absence de domicile commun des parents, le domicile de celui d'un de ses parents qui détient la garde; deviendra son domicile.

17. Violence, menaces ou harcèlement

1. En cas de violence, de menaces ou de harcèlement, le demandeur peut requérir le juge d'interdire à l'auteur de l'atteinte, en particulier:

2.de l'approcher ou d'accéder à un périmètre déterminé autour de son logement;

3. de fréquenter certains lieux, notamment des rues, places ou quartiers;

4. de prendre contact avec lui, notamment par écrit ou par voie orale, ou de lui causer d'autres dérangements;

5. En outre, si le demandeur vit dans le même logement que l'auteur de l'atteinte, il peut demander au juge de le faire expulser pour une période déterminée. Ce délai peut être prolongé une fois pour de justes motifs;

6. Le juge peut pour autant que la décision paraisse équitable au vu des circonstances :

7. Astreindre le demandeur à verser à l'auteur de l'atteinte une indemnité appropriée pour l'utilisation exclusive du logement;

8. Avec l'accord de la victime, attribuer au seul demandeur les droits et les obligations qui résultent du contrat de bail.

○ Code Pénal ○
1. Pas de sanction sans loi
Une peine ou une mesure ne peuvent être prononcées qu'en raison d'un acte expressément réprimé par la loi.

2. Est jugé d'après le présent code quiconque commet un crime ou un délit après l'entrée en vigueur de ce code.

3. Le présent code est aussi applicable aux crimes et aux délits commis avant la date de son entrée en vigueur si l'auteur n'est mis en jugement qu'après cette date et si le présent code lui est plus favorable que la loi en vigueur au moment de l'infraction.

4. Lieu de commission de l'acte :

1. Un crime ou un délit est réputé commis tant au lieu où l'auteur a agi ou aurait dû agir qu'au lieu où le résultat s'est produit.

2. Une tentative est réputée commise tant au lieu où son auteur l'a faite qu'au lieu où, dans l'idée de l'auteur, le résultat devait se produire.

3. Le présent code n'est pas applicable aux personnes dans la mesure où leurs actes ont un rapport avec la noblesse d'épée.

5. Crimes et délits :

1. Le présent code distingue les crimes des délits en fonction de la gravité de la peine dont l'infraction est passible.

2. Sont des crimes les infractions passibles d'une peine privative de liberté de plus de trois ans.

3. Sont des délits les infractions passibles d'une peine privative de liberté n'excédant pas trois ans ou d'une peine pécuniaire.

4. Un crime ou un délit peut aussi être commis par le fait d'un comportement passif contraire à une obligation d'agir. Ou un état d'ivresse, une incapacité mentale à raisonner correctement.

5. Celui qui reste passif en violation d'une obligation d'agir n'est punissable à raison de l'infraction considérée que si, compte tenu des circonstances, il encourt le même reproche que s'il avait commis cette infraction par un comportement actif.

6. Intention et négligence :

1. Sauf disposition expresse et contraire de la loi, est seul punissable l'auteur d'un crime ou d'un délit qui agit intentionnellement.

2. Agit intentionnellement quiconque commet un crime ou un délit avec conscience et volonté. L'auteur agit déjà intentionnellement lorsqu'il tient pour possible la réalisation de l'infraction et l'accepte au cas où celle-ci se produirait.

3. Agit par négligence quiconque, par une imprévoyance coupable, commet un crime ou un délit sans se rendre compte des conséquences de son acte ou sans en tenir compte. L'imprévoyance est coupable quand l'auteur n'a pas usé des précautions commandées par les circonstances et par sa situation personnelle.

7. Légitime défense :

Quiconque, de manière contraire au droit, est attaqué ou menacé d'une attaque imminente a le droit de repousser l'attaque par des moyens proportionnés aux circonstances; le même droit appartient aux tiers.

8. Défense excusable :

1. Si l'auteur, en repoussant une attaque, a excédé les limites de la légitime défense, le juge n'atténue pas la peine.

2. Si cet excès provient d'un état excusable d'excitation ou de saisissement causé par l'attaque, l'auteur n'agit pas de manière coupable.

9. L'autorité d'instruction ou le juge ordonne une expertise s'il existe une raison sérieuse de douter de la responsabilité de l'auteur.

10. Quiconque ne sait ni ne peut savoir au moment d'agir que son comportement est illicite n'agit pas de manière coupable. Le juge atténue la peine si l'erreur était évitable.

11. Si, de sa propre initiative, l'auteur a renoncé à poursuivre l'activité punissable jusqu'à son terme ou qu'il a contribué à empêcher la consommation de l'infraction, le juge peut atténuer la peine ou exempter l'auteur de toute peine.

12. Si plusieurs auteurs ou participants prennent part à l'acte, le juge peut atténuer la peine ou exempter de toute peine celui qui, de sa propre initiative, a contribué à empêcher la consommation de l'infraction.

13. Les relations, qualités et circonstances personnelles particulières qui aggravent, diminuent ou excluent la punissabilité n'ont cet effet qu'à l'égard de l'auteur ou du participant qu'elles concernent.

14. Le droit de porter plainte se prescrit par trois mois. Le délai court du jour où l'ayant droit a connu l'auteur de l'infraction.

15.  A la place d'une peine privative de liberté de moins de six mois ou d'une peine pécuniaire de 180 jours au plus, le juge peut ordonner, avec l'accord de l'auteur, un travail d'intérêt général de deux ans au plus pour accomplir le travail d'intérêt général.

16. Le juge fixe la peine d'après la culpabilité de l'auteur. Il prend en considération les antécédents et la situation personnelle de ce dernier ainsi que l'effet de la peine sur son avenir.

17. La culpabilité est déterminée par la gravité de la lésion ou de la mise en danger du bien juridique concerné, par le caractère répréhensible de l'acte, par les motivations et les buts de l'auteur et par la mesure dans laquelle celui-ci aurait pu éviter la mise en danger ou la lésion, compte tenu de sa situation personnelle et des circonstances extérieures.

La devise de Dia se retrouve en : Liberté, Neutralité, Paix. Les valeurs que chaque citoyen doit respecter en arrivant à Dia sont les suivantes :

_ Fidélité, respect de la parole donnée, loyauté, foi ; confiance et réciprocité entre deux citoyens,

_  Piété, dévotion, patriotisme,

_ Sentiment de supériorité naturelle d'appartenance à un peuple élu, majesté,

_ Qualité propre au citoyen dirigeant, courage, activité politique,

_  Ensemble des règles de conduite de l'homme traditionnel, respect de la tradition, sérieux, dignité, autorité,

_  Le fait de s'en tenir à ses décisions (la stabilité),

_  Frugalité, la modestie, la tempérance, la simplicité

Ces valeurs furent votées et inscrites au sein d'une déclaration universelle sous forme de livre conservé aux archives du Palais Royale et diffusé sur la place publique de la Citée État.

Diplomatie & Alliance
Au niveau de la diplomatie, Dia est une nation neutre, et restera neutre. Les ancêtres restés fidèles aux deux dragons se sont unis dans le but de vivre en paix. Il est donc évident que la Négociation est le maître mot de la nation. Dia ne sortira les armes que si elle n'a pas le choix. Elle ne laissera cependant personne l'attaquer et ripostera comme il se doit. Son armée est assez forte pour se le permettre.

Le pouvoir Diplomatique est exercé par l’Assemblée fédérale, qui est formée de deux chambres : le Conseil national (200 membres), formé des représentants du peuple, et le Conseil (46 membres), plus les 3 membres de la famille Ducale. Les membres de l'Assemblée fédérale sont élus pour 4 ans. Les alliances politiques sont décidées à l'unanimité et chaque membre peut apposer son droit de veto.

Dia est actuellement sous influence hoshidienne. Cependant, Nohr n'est pas en reste. LEs accord passés sur le territoire ne peuvent être rompu sous peine de déclencher une guerre. Dia possède plusieurs contrats commerciaux avec Hoshido et Nohr. Les deux royaumes ont des représentants au sein de l'Assemblée Fédérale. Le conseil se réunit d'avantage lorsque la guerre éclate ou est en période de crise diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
 
Description Dia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Annulée] Demande de description des catégories.
» [Nocturne] Demande d'aide pour code css complet s'il vous plait.
» Outpost Security Suite FREE
» Une petite cloune
» Commande Générateur de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Mireille :: Coin Blabla/essai/autre :: Coin Rp-
Sauter vers: