Forum Test de Mireille

Mon forum test pour codage et graphisme, pas d'inscription possible sans autorisation.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 19:49


Cela était plaisant de converser avec mon frère, bien que nos avis soient divergents. J’étais ravi qu’il se confie à moi de la sorte, car je n’avais rien à faire avec une personne qui opinait de la tête à mes moindres paroles. Il était honnête, dès les premiers instants que nous nous côtoyons, et cela promettait un avenir assuré. Je plongeai un instant mes yeux dans ceux de la Rédemption, entendant avec intérêt qu’il n’avait rien prévu ce soir. C’était parfait. Il pourrait rencontrer Tricia qui semblait lui attirer une grande curiosité. De plus, cela leur permettrait de s’habituer l’un à l’autre car ils risquaient de se croiser souvent – sous le couvert de simples visites amicales. Je souris, hochant simplement la tête pour signifier que j’étais heureux qu’il accepte mon invitation, et complétai d’une voix tranquille :

-Tricia sera là également, mais ni Wisely ni Road vous feront l’honneur de leur présence, vous m’en voyez désolé. Ils ont d’autres dispositions pour ce soir. Disons qu’officieusement, ils sont avec le Comte pour un week-end en famille – mais je ne vous fais pas de dessin sur ce dont il s’agit officiellement.

Il fallait sans cesse ruser auprès de ma femme pour ne pas qu’elle découvre la vérité sur ses enfants adoptifs, et si elle avait un doute sur quoique ce soit, elle ne m’en avait jamais fait part. C’était peut-être mieux ainsi : que chacun de nous soit dans une ignorance feinte, dissimulé dans un voile de mystère qui nous accueillait avec plaisir. Si elle découvrait la vérité, et qu’elle refusait de se soumettre à cette guerre en tant que partisane, je doutais qu’elle ait grand chance de survie. C’était malheureux, mais c’était un fait. Il me suffirait d’un habile discours soi-disant attristé pour qu’elle disparaisse des mémoires sous le couvert d’un fâcheux incident. Personne n’aurait l’idée d’ennuyer un noble en deuil pour faire de plus amples investigations. Dans tous les cas, j’espérais ne jamais en arriver là, et, pour le moment, cela était plutôt réussi.

-Avez donc quelque chose d’autre à me montrer ? C'est la dernière fois que vous verrez mon regard sauf en combat.

La voix de Shiva me tira quelque peu de mes pensées, et je posai à nouveau mes yeux dans les siens, qui me semblaient pourvu d’une vie nouvelle que je n’avais point remarqué avant. J’ignorai depuis combien de temps avait-il activé son pouvoir, et cela en était quelque peu perturbant. Son regard était le même, mais plus avide, comme s’il se délectait de ce miracle en englobant le plus de choses possibles. Il souhaitait profiter de ces instants de délice, ou le nom des couleurs prenaient un sens nouveau, et je ne doutais pas que cela devait être un formidable cadeau pour un homme tel que lui. Il devait enfin mettre un visage sur mon nom, et je me doutai que cela avait quelque-chose de rassurant.

-Je pense avoir fait le tour principal de ma demeure. Je n’ai rien davantage à vous montrer, non, navré. Mais je suis sûr que si vous désirez apercevoir autre-chose, vous aurez d’autres occasions à cela.

Je sortis une montre à gousset de l’une de mes poches, m’enquérant ainsi de l’heure : il était temps de passer à table, cette visite nous aura occupé tout l’après-midi au moins, et j’étais certain de n’être pas le seul à être affamé. Je me dirigeai donc d’un pas calme vers ma demeure à nouveau, m’assurant que Reedemer me suive toujours de son pas léger et attentif. J’avertis à l’un des membres de mon personnel de rajouter un couvert pour ce soir, et d’avertir Tricia que nous allions dîner. Nous nous dirigeâmes alors dans la salle à manger, où l’énorme table était déjà décorée de sa magnifique vaisselle qui me plaisait temps. Je pris place à l’une des extrémités, indiquant à mon hôte de s’asseoir à ma droite – ma femme prenant le siège en face de cet invité.

-J’espère que vous êtes habitué au long dîner, car ici, c’est ma spécialité. En particulier lorsque je reçois des invités.

Tricia fait alors son entrée, l’allure svelte d’une femme noble, et sourit tendrement à Shiva, même s’il ne doit guère l’apercevoir. Elle lui fait une révérence qui sied à son rang, avant de poser une main douce sur mon bras que je caresse du bout des doigts avant de laisser pendre à nouveau le long de mon corps. Elle s’exprime alors de sa voix claire et chaleureuse, semblant véritablement heureuse de faire sa connaissance.

-Enchantée, Mr Rashmi. Sheryl attendait votre venue avec impatience.

Nous nous asseyons alors tous les trois, l’allure sereine de ceux qui partagent un repas en famille, de la manière la plus agréable qui soit : ensemble. Cette soirée promettait décidément d’être aussi plaisante que cette après-midi passée avec ce nouveau frère d’âme.




Codage by FreeSpirit


Spoiler:





Sheryl parle en #951c0c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité

Invité
MessageMar 15 Sep - 14:51:16 Répondre en citant


« Welcome in the Noah's family ~ Période de RP : Février 18XX (avant l'event) »
« Feat. Sheryl Kamelot »


La Rédemption fut surpris par le geste de Sheryl, bien qu'il n'en rougissait pas le moindre du monde, on pouvait quand même lire sur son visage un peu de gêne et de désarroi. Aucune personne de son ancien entourage à part sa "mère" s'il pouvait toujours la considérer comme telle n'avait osé faire cela. D'ailleurs il même inconcevable et Shiva en était même venu à se résigner. Et savoir que Tricia serait là eue comme un effet de résonance. Il venait de réaliser que Wisely et Road étaient des confrères noah et il avait surement capté ce à quoi Sheryl faisait allusion pour le week-end en famille.

Les yeux du blond désormais refermés, il se replongea lui-même dans l'obscurité et le voile de mystères qui l'entourait. Les avoir ouverts à ce moment-là lui avait permis de voir à quoi ressemblait Sheryl physiquement, et il devait bien avouer qu'il s'était fait une autre image d'un homme politique au service du comte. Cependant, cela ne changeait pas l'idée qu'il s'était fait de lui mentalement parlant.

L'homme était capable de juger uniquement sur ce qu'il voyait et entendait, alors que Shiva avait lui la chance de juger sur une autre facette. La visite se termina sur cette courtoise invitation, bien sûr qu'il aurait surement d'autre occasion de venir voir Sheryl et son manoir, d'ailleurs il semblerait qu'il serait de plus en plus amené à pénétrer le manoir Kamelot. Le jardin laissait petit à petit place au Manoir jusqu'à la salle à manger, allait-il seulement réussir à se rappeler des bonnes manières qu'on lui avait apprises ?

Surement le moment venu, dans tous les cas il n'aurait pas d'autre choix que fréquenter la femme de Sheryl le temps du repas. Peut-être réussirait-elle à le faire changer d'avis, peut-être pas. Il verrait bien. Oh qu'il ne se fasse pas de soucis pour la Rédemption qui avait l'habitude des longs repas dans le silence malgré le nombre de frères et sœurs qu'il avait eu autrefois.

"Sa mère" insistait toujours pour manger dans le silence pour remercier leurs dieux d'une prière et prendre soin d'eux. Ils venaient d'entrer dans une autre grande salle, ou une immense table semblait trôner et semblait décorée de part et d'autre. Et le frère Noah s'assit à l'une des extrémités, Shiva attendit qu'il le fasse pour le faire à son tour mais il semblerait qu’il devait revoir ses actions de dernières minutes.

En effet, la femme de Sheryl venait d'arriver, et il semblerait qu'elle soit ravie de faire sa connaissance. Il aurait voulu ouvrir de nouveau son regard mais au risque de la tuer il ne se le permit pas. Il ne pouvait pas de plus les avoir ouverts par curiosité tout à l'heure lui avait valu d'être un peu fatigué.

L'Indien lui rendit la révérence en se baissant lui-même en face de Dame Tricia et d'une voix douce avec un petit sourire aux coins de ses lèvres, il dit :

« De même Dame Tricia je suis ravi de faire votre connaissance »

Puis le bouddhiste partit s'asseoir là où le voulait Sheryl. Il espérait que la femme ne remarque pas qu'il la fixait, se perdant dans ses pensées, la parole sortie de ses lèvres sans qu'il ne s'en rende compte :

« Non pour répondre à votre question de tout à l'heure j'ai l'habitude des longs repas de famille ou non, mon père organisait souvent des repas comme sa quand il le pouvait et il n'était pas rare que l'on mange tous ensemble avec invités ou que membres de la famille, une prière était organisée juste avant de commencer le repas mais je crois que je m'en lassais au bout d'un moment »

Il marqua une pause et voulu se servir de quoi boire, cependant ses hôtes purent observer qu'il eut un moment d'hésitation quant au verre à prendre. De plus, il ne remarquait pas l'ombre d'une bouteille sur la table alors il se permit de demander :

« Dîtes-moi qu'auriez-vous à boire s'il vous plait ? Qu’elle genre de boissons buvez-vous ? Vous devez me trouvez indiscret je suis désolé » Notre jeune homme rangea alors ses bras sur la table près des couverts. « Dame Tricia, Monsieur Sheryl, ce serait un honneur pour moi que de vous servir lorsque les boissons seront-là s’il vous plait »
Fiche par Mako / Modifiée par sailorcosmos.


Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Sheryl Kamelot


◊ Messages : 95
◊ Date d'inscription : 17/01/2015
◊ Guineas : 1655
Noah du Désir
Noah du Désir


◊ Métier:
◊ Pouvoirs:
◊ Arme(s):
MessageVen 2 Oct - 18:10:12 Répondre en citant







Ma chère Tricia semblait intimidée par la venue de Shiva, bien qu’elle soit plus âgée que ce jeune homme. J’avais oublié de la prévenir de la cécité de notre ami, mais je doutais fortement que sa gêne soit due par cette cause : c’était une femme respectable, qui ne saurait être perturbée par un handicap si bénigne. A mon humble avis, l’aura qu’il dégageait était la plus grande cause de cela : il semblait terriblement calme, et si sa vue lui faisait défaut, l’on avait l’impression qu’il sondait notre âme. Il avait tout d’un homme mystérieux, d’une forte attirance qu’on ne le pouvait s’expliquer. Je ne comprenais décidément pas comment il avait pu être si seul auparavant.

La Rédemption prit alors la parole, soulevant ma précédente question qui n’attendait pas vraiment de réponse. Ainsi avait-il l’habitude des longs repas familiaux, animé des voix et des soucis de tout un chacun. Et si cela le lassait auparavant, il ne valait mieux pas que je l’informe de ce qui l’attendrait à l’avenir. Après tout, je crois que je n’avais jamais autant attendu que lors des repas organisés par le Comte – bien qu’ils soient bien plus mouvementés et attrayants pour certains membres de notre famille, même si, pour ma part, je les trouvais désespérants. Mais mieux valait taire cette future découverte et le laisser s’apercevoir de cette énormité au moment venu.

-Dîtes-moi, qu'auriez-vous à boire, s'il vous plait ? Quel genre de boissons buvez-vous ? Vous devez me trouvez indiscret je suis désolé.

Indiscret, pas le moins du monde, mais étrange, cela, oui. Il devait être véritablement déshabitué de la haute société pour agir comme tel – approchant même une main hésitante vers l’un des verres qui nous faisaient face. Mon épouse sourit face à cette scène, me confortant à faire de même devant l’incrédulité de la situation. Il devait avoir oublié l’utilité des majordomes, il n’y avait pas le moindre doute à cela. Mais ce petit écart ne lui vaudrait aucun reproche car après tout, il s’y habituerait à nouveau rapidement.

-Dame Tricia, Monsieur Sheryl, ce serait un honneur pour moi que de vous servir lorsque les boissons seront-là, s’il vous plait.

-Voilà un honneur peu commun, sir. Ne vous formalisez donc pas avec ce détail, mon personnel se chargera de nous servir du meilleur vin de la maison. Et si cela ne vous sied pas, il vous restera tout de même de l’eau.

Comme s’ils attendaient ce signal pour apparaître, trois de mes hommes apparurent une cloche à la main, déposant ce qui serait notre entrée dans le creux de notre assiette. Leur allure irréprochable me rendit quelque peu fier, heureux que je fusse de pouvoir rafraîchir de la meilleure des façons ce garçon. Ils attendirent que chacun ait son repas pour soulever d’un geste théâtral l’objet dissimulant notre pitance. Et ainsi se succédèrent la mise en bouche, l’hors d’œuvre consisté en des bouchées à la Monglas, le potage aux bisques d’écrevisses et le turbot à l’anglaise comme relevé. La Rédemption n’eut pas à nous servir – je ne voulais décidément pas qu’il salisse ses mains à un tel ouvrage – et mes serviteurs remplirent son verre d’un vin différent à chaque fois, allié merveilleux au service du moment, chargés de remettre quelques gouttes lorsqu’il le vidait. Arrivés à l’entrée, Tricia, quelque peu déliée suite à l’alcool ingurgité, se pencha légèrement vers Shiva en lui demandant de sa voix douce :

-Sir Rashmi, que faites-vous donc en ce moment, depuis votre arrivée ici ?

Je lui pris un instant la main, la serrant en une caresse attentionnée, avant de reporter mon attention à mon invité, essuyant ma bouche de tout élément qui pourrait gâcher temporairement mon faciès. J’espérais qu’il n’était pas sur le point d’exploser face à toute la nourriture qu’il avait ingurgitée – et qui n’était pas prête de se finir, telle en était la tradition.

-Il est vrai que j’ai omis de vous demander cela durant cette journée. Avez-vous quelques projets d’avenir ? Vous êtes encore jeune, vous avez la vie devant vous.

Je souris machinalement d’un air empathique, oubliant une nouvelle fois qu’il ne pouvait me voir. Ce garçon était tellement présent, plus que la moyenne des gens, s’adressant à chacun comme s’il avait une grande importance, que parfois, j’avais du mal à croire qu’il était dépourvu de vision. Et cela prouvait plus que toute autre chose que cet handicap était loin d’être une chose importante, et qu’il ne suffisait que de sa volonté et d’une confiance plus grande en lui pour qu’il s’en rende compte. Car il représentait beaucoup de choses, cet homme, et j’étais certain qu’il irait loin. Un jour, il en serait convaincu à son tour, et à cet instant, j’étais sûr qu’il serait un peu plus attaché à l’humanité, qu’il s’ouvrirait d’une façon nouvelle à elle. Et tous ces gens qui l’avaient autrefois jugé ne serait alors que de vagues souvenirs à oublier.

Spoiler:




Codage by FreeSpirit






Sheryl parle en #951c0c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité

Invité
MessageLun 5 Oct - 22:43:49 Répondre en citant


« Welcome in the Noah's family ~
Période de RP : Février 18XX (avant l'event) »
« Feat. Sheryl Kamelot »


Shiva avait presque oublié ce qu'était les longs repas de famille, les souvenirs refaisaient surface par brides, mais Redeemer souriait d'un silence timide. Il ne sut trop comment se mettre à sa place face à Sheryl et Dame Tricia. Notre Noah remarqua que Tricia semblait intimidée en sa compagnie, et il lui fit un petit sourire pour la rassurer.

Elle avait été prévenue un peu au dernier moment après tout, et c'était Shiva qui s'était invité par la demande de son mari. Il comprenait donc ce qu'elle pouvait ressentir puisque lui-même se sentait mal à l'aise en sa compagnie. Ne sachant surtout pas quoi dire pour briser le silence entre eux. Peut-être qu'à force de la voir, réflexion de les voir et fréquenté cela passerait-il mieux. C'était même certain, bon il se doutait quand même qu'il verrait sans doute plus souvent Monsieur Sheryl que Dame Tricia mais peu importe.

Dommage, mais dans un sens c'était vrai que le Noah avait un peu oublié l'utilité du personnel de maison, il se contenta alors d’acquiescer et de faire glisser un "désolé" timidement, il allait vraiment devoir reprendre les bonnes vieilles habitudes. Ce n'était en effet peut-être qu'un simple détail pour Sheryl mais pour notre Shiva il était tout aussi important malgré son handicap. Puis le signal du commencement de la tournée des majordomes avec les plats vient se rependre dans toute la pièce. L'indien attendit le premier plat, Sheryl lui expliqua le menus un part un. Il avait tellement oublié combien les hautes classes mangeaient...

Ainsi l’hors d’œuvre consisté en des bouchées à la Monglas, le potage aux bisques d’écrevisses et le turbot à l’anglaise se succédèrent rapidement sur la table, ainsi qu'un vin différent à chaque fois qu'il réussissait à en finir un. Oui il avait un peu de mal avec le vin, mais il le tenait toujours mieux que le reste des alcools. Shiva rougie et recula, se leva en même temps de sa chaise lorsque Tricia tenta de se pencher légèrement vers lui. Se retrouver en face d'elle ainsi le mettait quelque peu mal à l'aise, et il se rassit. Il prit une petite voix, et baissa la tête :

« Je ... fais connaissance avec mes nouveaux camarades pour mon travail je ne peux malheureusement en dire plus vous m'en voyez navré Dame Tricia »

Shiva tourna la tête vers Sheryl, s'excusa encore une fois, et répondit à sa question :

« Des projets d'avenirs ?... » Fis-t-il en réfléchissant quelque instants, se perdant dans son monde. « On verra plus tard lorsque nous seront plus tranquille et que j'aurais du temps pour y réfléchir sinon peut-être que je me mettrais à voyager un peu partout pour le monde » Fit le blond avec un clin d’œil qu'évidemment seul Sheryl pouvait comprendre l’allusion. Cette question soulevait juste le ressentit de Shiva sur la guerre entre le compte et les exorcistes, alors elle n'attendait pas vraiment non plus de réponse mais c'était aussi vrai que pour le moment à part évoluer et comprendre le nouveau monde dans lequel il se trouvait... il n'avait jamais vraiment réfléchit, même plus jeune... enfin c'était déjà bien comme projet d'avenir non ? Et qui sait un jour peut-être finirait-il avec une femme ? Mais bien sur pour le moment, il se mit à rire à cette pensée.

« Et vous que ferez vous dans le futur ? Continuerez vous vos affaires politiques ? Ou tenterez vous autre chose ? »

De simples interrogations entre deux assiettes du repas dont l'arrivée du dessert se faisait presque attendre, il avait hâte de voir à quoi il allait ressembler, mais il semblerait que ce soit tout d'abord un plateau de fromage, puis des premiers desserts fait à partir de miel, puis toute sorte de plats plus ou moins sucrés : fruits, pâtisseries, sorbets, flans. L'heure tournait lentement et cette simple discussion donnait le sourire à Shiva qui se sentait un peu comme chez lui, sa surprise gêne de toute à l'heure étant de nouveau partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 19:50



L’orbe enflammé dans le ciel s’éteignait peu à peu, à mesure que la soirée touchait à sa fin. Je pouvais affirmer avoir passé une journée des plus agréables en compagnie de ce gentleman, et il me tarderait de pouvoir le rencontrer à nouveau. Il faisait partie des rares Noahs encore civilisés, dont l’étiquette, même si elle lui semblait quelque peu méconnue, avait une grande importance. Je savais fort bien cependant, à le voir si dévoué à apprendre de nos manières, qu’il finirait par se présenter comme l’un des plus parfaits représentants de la noblesse. La légère honte de me retrouver en compagnie de frères comme le clown, les jumeaux ou encore ce Rei était compensée par un individu comme lui. J’étais fier, fier de ce que Shiva était, et j’espérais pour lui qu’il irait loin – même si je n’en doutais point.

La Rédemption répondit à ma tendre Tricia de manière évasive, s’excusant auprès d’elle du peu d’informations qu’il pouvait disposer à son égard. Elle ne s’en formaliserait pas ; elle avait bien trop l’habitude de mes actions parfois secrètes ou déconcertantes, et jamais elle n’avait cherché à en savoir davantage. Cela était une des choses bénéfiques de notre époque : les femmes étaient cloitrées entre les murs de leur demeure, ou en visite chez l’une ou l’autre amie pour s’occuper de leurs journées d’ennui. Seules les plus démunies étaient contraintes de travailler, et osaient se permettre un tel affront que représentait celui de vouloir égaliser les hommes de la famille. La soumission de ces dames pouvait s’avérer un très grand avantage, surtout lorsque l’on ne désirait point apporter des informations sur le Comte.

-Des projets d'avenirs ?... On verra plus tard, lorsque nous serons plus tranquilles, et que j'aurais du temps pour y réfléchir. Sinon, peut-être que je me mettrais à voyager un peu partout dans le monde.

-Voilà une idée enthousiasmante ! Je rêverai de pouvoir faire un tel voyage ! s’exclama ma chère femme.

Je souris face au plaisir de Tricia devant une telle affirmation. Si elle savait que nous, les Noahs, disposions d’une arche propice à nous emmener dans les quatre coins du monde en une fraction de seconde ! Bien sûr, elle voyait l’aspect enchanteur qu’avait cette idée – il est vrai que visiter un si grand nombre de pays devait être merveilleux, si nous le pouvions réellement. Mais j’étais prêt à parier sur le fait que Shiva dissimulait les véritables raisons de ses futurs voyages derrière des paroles qui n’étaient pourtant pas erronées. Il voyagerait certainement, et cela prouverait ses nombreuses absences à venir ; seulement, cela serait dans le cadre de son travail d’apôtre. J’étais seulement désolé qu’il n’ait pas d’autres projets en tête, pour mener à bien sa nouvelle vie d’aristocrate. Lorsque l’on vivait dans la noblesse, il fallait se faire un nom – peu importe les autres occupations qui nous enchantaient réellement. Cela viendrait certainement ; il devait auparavant se faire à cette nouvelle existence qui l’incommodait désormais.

-Et vous, que ferez-vous dans le futur ? Continuerez-vous vos affaires politiques ? Ou tenterez-vous autre chose ?

J’ouvris la bouche pour pouvoir répondre à cette avalanche de questions, mais mes majordomes arrivèrent avec des petites assiettes où étaient disposées quelques fromages – la plupart venus de France. Une richesse gustative que j’étais heureux de pouvoir partager avec un tel convive, tant leur goût et leur nom étaient originaux. Je m’attaquais donc à ce délice avant de répondre d’une voix calme à ses précédentes interrogations :

-Je pense que je resterais présent dans ma qualité de ministre, je ne me vois pas faire autre-chose. C’est un métier qui demande beaucoup de temps et de réflexions, mais je m’y plais énormément. Mais ne sait-on jamais, mes idéaux peuvent changer avec le temps.

Ou tout du moins, je pourrais devoir exercer une toute autre profession, en fonction des exigences du Comte. Après tout, si j’avais choisi une telle fonction, c’était parce qu’il m’était facile de tirer les fils de toute une population – et même de provoquer des guerres qui feraient fleurir des akumas dans le monde. Je ne pouvais nier que jouer ce faux rôle était particulièrement jouissif…

Je repris alors une nouvelle fois la parole, détournant la conversation quelque peu épineuse qui ne pouvait être exprimée qu’avec des pincettes, en présence de ma femme. De plus, elle devait profondément s’ennuyer avec des discussion d’hommes, surtout que ce jeune homme n’avait pas une partenaire avec qui elle pouvait discuter de tous ces sujets féminins qui ne nous intéressaient guère. Quoiqu’il en soit, je redirigeai ce petit entretien familial vers un sujet plus universel, qui permettrait à tout le monde de s’exprimer.

-Hé bien mon cher, comment trouvez-vous le repas ? Nous vous offrons des produits typiques de différentes régions du monde, nous espérons que cela est à votre goût.

-C’est un peu comme un avant-propos à vos futurs voyages, sir Rashmi. A ce propos, vous venez de loin, n’est-ce pas ? Comment est votre pays ?

Ainsi les secondes s’égrenèrent, et les plats avaient beau se succéder inlassablement, l’heure du départ finissait par approcher. Le dessert –un délicieux gâteau fait de chocolat – s’était achevé avant un dernier verre d’alcool entre hommes, où nous avions continué à en apprendre davantage l’un sur l’autre – Tricia s’étant, évidemment, éclipsée à nouveau pour nous laisser seuls. J’avais beau essayé de retarder le moment de départ, celui-ci était inéluctable. Les conventions ne me permettaient pas de le faire traîner en inventant un nouveau type de plat qui se devait d’être mangé par les invités – et puis, ce pauvre garçon devait être prêt à exploser avec toute cette nourriture qu’il avait ingurgitée. Au final, je le raccompagnai en dehors du manoir, où un cocher était prêt à l’embarquer dans un carrosse pour le ramener chez lui. Le voyage ne serait sans doute pas long, mais il devait avoir grande hâte de pouvoir enfin se reposer après une si longue et éprouvante journée.

-Ce fut un plaisir de vous rencontrer, messire. J’ai grande hâte de vous revoir…Et, qui sait, cela sera peut-être dans le cadre d’événements bien plus intéressants ? je fis une légère pause, lui serrant la main avec empathie, avant de le laisser monter dans la voiture apprêtée, prenez soin de vous, et n’hésitez donc pas à venir passer me voir quand vous le souhaitez.

Un sourire sincère s’afficha une dernière fois sur mon faciès, avant qu’il soit dissimulé derrière la porte de bois qu’un cocher venait de fermer délicatement. Je ne regrettais en rien cette journée de calme, loin de l’agitation du monde et des grands – une journée comme celles que j’appréciais tant, en compagnie de ma famille qui était sacrée pour ma personne. J’étais certain que même si j’avais seulement commencé à connaître ce soir ce Shiva, j’étais loin d’être au bout de mes surprises. Il finirait par être un grand homme et j’étais certain qu’il s’habituerait vite à sa nouvelle condition de Noah. J’étais considérablement impatient de le revoir, oui. Mais sur le champ de bataille, où nos liens de sang pourraient s’allier pour perpétuer de nouveaux massacres à travers ce monde que les hommes chérissaient tant …



Spoiler:




Codage by FreeSpirit





Sheryl parle en #951c0c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Invité

Invité
MessageMer 28 Oct - 2:35:16 Répondre en citant


« Welcome in the Noah's family ~
Période de RP : Février 18XX (avant l'event) »
« Feat. Sheryl Kamelot »


La journée était passée si vite, et le jeune Noah s'était retrouvée en bien bonne compagnie. Vraiment, il appréciait beaucoup Sheryl pour sa simplicité, ils pouvaient également échangé sur différents sujets tout en restant vague sur leurs projets personnel, ce qui l'arrangeait dans un sens car il n'avait pas non plus à se justifier. Le repas avait été délicieux, la nourriture mise dans les plats surtout les desserts avaient fait leurs effets. Shiva appréciait Sheryl et il avait hâte de travailler en sa compagnie le jour venu, ou même d'effectuer un travail à ses côtés. La réaction de Tricia n'étonna pas Shiva et il se doutait bien qu'elle devait avoir l'habitude de ne pas se mêler des affaires de son mari. Il la trouvait charmante et notre Indien se sentait à son aise parmi eux.

En tout cas, son idée des voyages n'avait pas déplus à Dame Tricia, et il lui rendit son sourire, eux avaient la chance de pouvoir voyager instantanément grâce à leur arche que le comte avait recréer après la perte de l'ancienne. Shiva préférait l’emprunter uniquement lorsqu'il s'agissait de travail pour le comte. Sinon il faisait comme tout le monde et se camouflait parmi la foule. Lorsque le jeune homme eut finis son plateau dessert, il finit également son dernier verre de vin. Il écouta les réponses de Sheryl à sa précédente question et répondit par un "du moment que cela lui plaisait". Il n'avait pas à s'inquiéter pour monsieur Sheryl, de toute façon, il savait pertinemment que son rôle était important aussi bien comme Apôtre que comme humain ordinaire.

En y réfléchissant, Shiva se demandait s'il était capable de faire autre chose que son travail d'apôtre de la Rédemption et ses voyages ? Redeemer soupira, on ne pouvait pas dire que d'une certaine manière il enviait Sheryl, non, mais lui se contentait de vivre au jour le jour sans forcément penser à ce que sera demain. Shiva acquiesa et répondit avec un grand sourire :

"Effectivement j'ai agréablement été surpris par toutes ses saveurs réunis en un seul repas, j'ai vraiment apprécié je vous en remercie d'ailleurs Monsieur Sheryl et Dame Tricia"

Il marqua une pause, et se mis à réfléchir sur la question posée par Tricia sur son pays...Ha sa oui il venait de loin d'un des nombreux pays de l'autre bout de l'hémisphère ouest. Un pays avec tellement de richesses et de croyances, pourtant si pauvre et démunis. Le sourire qu'il arborait disparut dans le néant et laissa place à une voix assez triste et comme s'il annonçait une sorte de fatalité :

"Mon pays nommé l'Inde possède bien des merveilles et des richesses qui font que malheureusement la population n'est pas égale sur tout les points, et que la pauvreté touche pas mal de monde"

Ce n'était le point de vue que d'un homme démunis de toute richesse et ayant vécu dans le mensonge toute sa vie. Puis les minutes passèrent et Shiva vit défiler la fin du repas si rapidement qu'il n'eut le temps de s'ennuyer à penser. Lui avait simplement déjà finis sa part de gâteau au chocolat qu'il avait vraiment savourer. Lorsque le repas se termina, Shiva resta un moment seul avec Sheryl une fois que Tricia s'éclipsa après qu'il lui est dit "à bientôt".

Shiva se laissa guider par Sheryl en dehors du manoir Kamelot, un cocher avec un Carrosse l'attendait. Il n'était pas vraiment habitué, en Inde dans son pays c'était un peu beaucoup différent. Shiva serra la main de Sheryl avec un dernier sourire, il partit commençant à grimper dans la voiture il se retourna et répondit :

"Moi aussi je suis ravi d'avoir fais votre connaissance Monsieur Sheryl, je serais ravi de vous accompagner dans des événements plus intéressants, je vous remercie vous de même, j'y songerais ! passer une bonne fin de soirée !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 21:55

La lecture agrandit l'âme Feat. Syrias Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
En ligneJulia H. Van Der Wallen


◊ Messages : 31
◊ Date d'inscription : 23/10/2016
◊ Âge : 19
◊ Guineas : 1015

◊ Doubles comptes : Aucun ~
1re Génération
1re Génération
MessageJeu 8 Déc - 21:38:13 Répondre en citant Editer/Supprimer ce message
• Avril 18XX²

LA LECTURE AGRANDIT L'ÂME

Tu étais là, le regard perdu dans l'immensité de la bibliothèque. Tu semblais chercher quelque chose. D'abord assise dans un coin sur un banc à scruter de long en large et en travers les différentes allées et personnes qui s'y trouvaient actuellement. Tu étais là depuis combien de temps ? ... Hum ? Pardon ? Déjà si tard ?... ha zut. Une heure que tu étais là à ne rien faire à part te perdre dans les livres... On t’entendait à peine arriver lorsque tu demandais des informations pour tel ou tel rayon. Tel ou tel livre. Il fallait que tu trouves ton bonheur ici.

En fait, tu étais à la recherche d'un livre que tu adorais que tu avais du abandonner lorsque tu avais quitté Amsterdam. Tu n'avais pas pu l'emporter avec toi. Alors tu espérais pouvoir retrouver ce roman fantastique très connu qui se passait en France ici. Ce roman était simplement génial, et il méritait sa réputation. Seulement, le hic, était que c'était dur de trouver tous les volumes. Du coup, tu étais obligé de le lire sous plusieurs fois. Bon, pas que ça te dérangeais en soi, mais ! il y avait toujours quelque chose qui te dérangeais et qui te faisais réfléchir. Et là, bah il s’agissait simplement de la couverture du livre.

Il y avait vraiment quelque chose qui faisait que tu restais là à la regarder. Comme ça. La main sur le menton, tu réfléchissais à trouver ce qui te dérangeait. Tu avais l’intime conviction que cela se trouvait sur la couverture mais tu n’arrivais pas à voir où. Tant pis, pour l’instant tu n’avais qu’une envie, c’était de feuilleter le livre ! Tu avais tellement attendu pour voir la suite !

« Oh ! C'est trop bieeennn !!! »Fis-tu dans ta langue natale, en néerlandais, un peu trop fort. Tu commençais à peine à dévorer les premières pages.

Et pourtant… tu n’avais rien demander à personne mais en retournant vers ta place assise… tu te mise en position du lotus -c’est-à-dire avec les jambes qui passaient les unes par-dessus les autres-. Et puis tu feuilletais. Et plus tu feuilletais, plus tu commentais dans cette bibliothèque… presque vide en ce début de soirée ! Enfin, c'est ce que tu pensais... alors que tu te relevais pour aller lire dans un endroit plus confortable, par exemple ton banc de tout à l'heure :

« aie, je... oups... pardon... t'es qui toi ? » Fit-tu un peu sonné, osant regardé l'étranger qu'elle venait de percuter par pur inconscience.

Ʃkaemp はは ™
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Syrias Fraser


◊ Messages : 556
◊ Date d'inscription : 26/08/2014
◊ Âge : 19
◊ Guineas : 345

◊ Doubles comptes : Joshua / Tiedoll / Cassandra / Link
Jouet personnel de Clyde
Jouet personnel de Clyde


◊ Métier: Exorciste
◊ Pouvoirs: Fouet | Rose Torn
◊ Arme(s): Fouet 8D
MessageVen 30 Déc - 1:30:46 Répondre en citant


La lecture agrandit l'âme


Je rencontrais beaucoup de gens dans la bibliothèque. C’était une place où j’aimais aller. J’aimais lire, bien que je ne suis pas un grand littéraire. Quand j’avais le temps, je lisais, ou quand j’avais envie de faire quelque chose de précis. En gros, la lecture était un de mes passes-temps et j’adorais passer du temps là-dessus. Je lisais ce que je trouvais intéressant. Je ne lisais pas pour lire. Il m’arrivait souvent de commencer un livre et de le mettre à côté, comme si de rien n’était. Je ne vais pas continuer un livre si je le trouve mauvais. Je sais, c’est triste de laisser un livre déjà commencé, mais je suis de ce genre.

J’avais un après-midi de libre. Je revenais de mission le matin même et bien sûr, on avait envie de pouvoir prendre du temps dans ces temps-là. Tout était un peu plus calme, Et j’avais eu le temps de faire ce que j’avais à faire. Ainsi, j’avais du temps à présent. Je pouvais en profiter un peu, au moins. Je me rendis donc à la bibliothèque et je pris un livre. je ne savais pas ce que j’avais envie de lire, mais je ne savais pas quoi. Je pris un livre qui semblait intéressant et j’allai prendre place à la bibliothèque. Mais je ne le trouvais pas si bon. La façon d'être écrit ne m'intéressait pas du tout. Je regardai une fille plus loin, assise avec un livre.

Il y avait une fille assise dans la bibliothèque. Aucun problème. Cependant, elle lisait un livre qui m’avait profondément déçue. Je ne l’avais jamais fini… même s’il semblait très bien à la base. Elle lisait et elle semblait intéressée, elle commentait même ce qu’il se trouvait dans son livre. J’allais me chercher quelque chose à lire de mieux, donc je la perdis du regard. Je n’eus même pas besoin de la regarder qu’elle me fonça dedans. Je n’avais pas à attirer son attention au moins… Mais disons qu’en s’excusant, la seule chose qu’elle fit fut de demander qui c'était. Ok, mais il avait quand même mieux à faire dans ce genre de situation. Je ne voulais pas déclencher de problèmes, donc je répondis.

« Je suis Syrias mais… je ne t’ai jamais vu non plus ? Il faudrait regarder quand même quand tu marches… ça éviterait des coups. »

Je me penchai pour ramasser le livre qu’elle lisait et qui était tombé au moment où elle m’avait foncé dedans. Je le pris, sa page était perdue maintenant. Je regardai la couverture et je lui donnai avec un léger sourire. « Désolé pour ta page, tu n’étais pas loin j’espère ? » C’était le même livre, et je me souvenais que je ne l’avais pas aimé. Sa couverture est vraiment magnifique, je ne peux pas dire le contraire. « Dommage que le livre ne soit pas si bon… la couverture laissait présager que ça allait être vraiment bon… je n’ai jamais réussi à finir ce livre…» Ouais, elle semblait bien l’apprécier. Mais là, je ne faisais que donner mon avis… Sans pour autant dire qu’elle devait penser comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 22:06

Let it Go (PV Logan) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

Invité
MessageLun 13 Avr - 23:03:30
Période de RP : 27 décembre 18xx¹(flashback)


"Il Faut forger pour devenir forgeron"

Tu avais fait un sourire, puis avais commencée à quitter la bibliothèque. La marche affirmée tu avais repris le livre que tu avais eu dans les mains un peu plutôt. Tu le montras en passant devant la bibliothécaire qui comprit tout de suite que tu l’empruntais. C'était largement mieux qu'un long discourt. Tu pousses de nouveau la grande porte. Celle-ci se referme laissant passer Logan de justesse. Tu manques de laisser échapper un éclat de rire. En voyant sa tête, lorsque tu te retournes vers lui pour lui demander quelque chose. Mais sur le coup tu l'oublias. Tant pis. Tu lui redemanderais plus tard si cela te reviendrait. Vous vous rendez dans le silence vers l'étage dédié à l'entraînement des exorcistes. Dans votre cas, cela allait être pour tester les capacités de l'autre.

Et peut-être la thèse "des complémentaires" pour le travail d'équipe lors d'une mission. Par exemple. En ce moment, tu étais juste impatiente, que le combat commence. Même si tu allais sans doute te prendre une raclée.Tu ne pourrais pas lui en vouloir, il avait l'air d'être bien plus puissant que toi. Au premier regard, de plus son innocence de type symbiotique. NE t'aiderait pas, puisque tu ne savais pas à quoi elle ressemblait. Mais tu savais grâce à lui, que la gravité était son pouvoir. Foudre contre gravité. Ce sera une expérience intéressante. Surtout que tu allais certainement découvrir une manière assez brute le combat au corps à corps.

Tu étais certes une experte dans le domaine, et polyvalente puisque tu pouvais attaquer également à longue distance. Partait donc tu vraiment désavantager ? Ton taux de synchronisation était assez haut en plus de cela. Mais contre un transfiguré...Serait-ce suffisant ? Surement pas. Pour te hisser jusqu'à la victoire, tu allais devoir ruser. Après tout, les plus vieilles ruses fonctionnaient toujours non ? L'avantage, c'était que pour l'instant, aucun de vous deux, ne saviez le "style de combat" de l'autre. Et donc les attaques surprises seraient faciles.

Non tu n’analysais pas encore le combat. La chance pourrait aussi bien ce manifester que non. Il suffit parfois d'un seul faut mouvement, ou d'une baisse de la vigilance, pour que le combat tourne en faveur de l'autre. Comme Tiedoll et tes entraînements depuis ton arrivée te l'avait appris. Tu n'étais pas la mieux placer pour prédire ce qui allait se passer durant ce combat amical. Mais une chose était sûre, tu n'allais pas te laisser malmener aussi facilement. Au bout d'un bon quart d'heure de marche au sein de l'Ordre noire, vous avez finalement réussis à trouver une salle libre pour vous entraîner. Tu rentras la première suivit de près par Logan.

Tu files te mettre en place, et te préparer à l'autre bout du terrain. Sors délicatement l'épée de son fourreau, posant doucement celui-ci sur le sol lumineux. La pièce était grande, comme toutes les autres. Ce qui était mieux dans un sens, pour pouvoir bouger ou esquiver correctement. Tu t'avances pour te mettre correctement en face de lui. Prête à engager le combat.

"On y va quand tu veux !" Fis-tu pour lui donner un élan d'encouragement et pour engager les hostilités.



fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageMar 14 Avr - 11:46:47
Apparemment, le combat lui allait bien comme idée. Après tout, ça pouvait être cool et si on faisait équipe plus tard on saurait de quoi est capable l’autre. C’était forcément bénéfique et on pourrait s’entraîner ensemble de temps en temps en plus si ça l’aidait. Surtout que j’imaginais bien le vieux me demander de l’entraîner quand il n’était pas là, déjà qu’il me demandait de faire copain-copine. Je ne serais pas surpris par une demande dans ce genre là non plus. Enfin, bref je suivais donc Mireille. Rendez-vous dans la salle d’entraînement ! Enfin, pas un rencard, hein…vous avez compris quoi, parce que là je m’enfonce je crois…

Mireille avait repris le livre que je l’avais empêché de lire. Sûrement pour l’emporter avec elle et le rendre plus tard. Je me demandais de quoi il parlait d’ailleurs. Je lui demanderais tout à l’heure sûrement pour le moment j’essayais d’esquiver la porte avant qu’elle ne m’écrase entre ces deux battants. A peine ouverte pour la jeune femme à la crinière rousse qu’elle se refermait sur moi. Ce fut in extremis, mais je réussi à pas être coincé et elle rigola en me voyant faire. Je me sentais rougir sur le coup, elle se retenait de rire ça se voyait. Enfin bon ce n’était pas bien méchant et je n’avais rien de grave donc on continuait notre chemin vers la salle d’entraînement. De toute façon, je n’aurais pas eu mal quoique qu’il se soit passé, c’était bien le seul truc qui aurait été un point positif, car il ne faut pas croire, mais ces portes sont affreusement lourdes…

J’étais impatient de commencer étant toujours content de me battre contre de nouveaux adversaires. Mireille avait un style de combat au corps à corps avec son épée ou katana je suis plus comment ça s’appelle ce machin si c’est aucun des deux. Mais la foudre pour certainement l’aider en combat à distance, donc je me demandais si elle avait un quelconque point faible ? Peut-être ces mouvements ? Ils n’étaient peut-être pas assez bien coordonnées ou pas assez rapide ? J’allais bien le voir une fois le combat commencé. Mais qu’elle puisse combattre en rapproché comme à distance était un énorme avantage déjà. Elle pourrait devenir invincible si elle arrivait à combler ses lacunes. Car oui on en a tous même moi. Surtout moi quand j’y pense, car ne pas sentir la douleur veut également dire ne pas savoir les limites de son propre corps et je pourrais très bien finir par m’effondrer en plein combat sans vraiment savoir ce qu’il se passe. C’est con, mais ce n’est pas impossible malheureusement.

Après, une bonne marche qui dura une éternité à mon goût on trouvait enfin une salle inoccupée afin de pouvoir commencer. Mireille entra sans attendre dans la salle et se dirigea vers le fond de celle-ci déjà en position. Elle était aussi impatiente que moi à ce que je voyais. Je rigolais avant d’enlever mon manteau afin d’être plus léger. Je risquais d’avoir chaud en plus. En T-shirt ce serait plus facile de bouger en plus. Je souriais en la regardant dégainer son sabre de son fourreau. Magnifique arme qu’elle avait là. Quand elle me dit que je pouvais lancer les hostilités j’avoue que je ne pus pas me retenir de lui faire une petite blague.

J’activais donc mon pouvoir en quelques secondes et me concentrais sur son point de gravité avant de la faire voler dans les airs comme s’il s’agissait d’une poupée de chiffon. Je ne le faisais pas léviter trop haut au cas où qu’elle ait le vertige.

Voilà l’une des particularités de mon pouvoir, tu trouves ça comment de pouvoir voler ?~.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageMer 15 Avr - 1:59:34

"C'est l'heure du duel !"


Tous les deux désormais en position, tu regardais l'environnement autour de toi, l'analysait pour préparer tes actions. Quand soudainement, tu fus soulevée en l'air. Au début, ne t'y attendant pas, tu bougeais pour te débattre. Puis faisant grise mine, tu te mis à fixer Logan, qui lui semblait fier de cette petite surprise. Il voulait que tu lui dises comment c'était de pouvoir voler ?! Il se fichait de toi ou ? Comment ça se passait ? Sans blague ! C'était super non franchement, sensation très agréable à découvrir.

Heureusement tu n'avais le vertige qu'au premier étage voir deuxième étage de la Congrégation ou d'un monument situé en hauteur. Cela pouvait être considéré comme handicapant, mais pas pour le moment. Tu ne pouvais même pas descendre, à moins d'activer ta propre innocence ! Qu'elle idiote franchement, il fallait que tu l'actives, mais pas maintenant, là ça te donnerait rien ! Tu lâchas un soupire. C'était très étrange, ce sentiment de légèreté tout d'un coup. C'était donc ça que les oiseaux avaient tous les jours ?

Ne pas sentir le sol s'écraser sous ses pieds. Pendant un instant faisait tellement de bien. Intéressant comme capacité, tu en étais presque jalouse. Même si tu possédais une grande polyvalence. Il avait dû faire exprès de ne pas y aller trop fort dès le début. Tu ne pourrais pas l'approcher de sitôt. C'était ce que tu en avais conclu puisqu'il pouvait te soulever.

La longue distance, heureusement que la foudre te le permettait sinon cet entraînement ne pourrait même pas voir le jour. Tu sentais le terrible fossé qui vous séparait. Ton innocence n'était que de 80 %. Et il fallait que tu fasses gaffe aux contrecoups qui survenaient à l’activation de tes puissants niveaux. Eh trop de complications ! Ce n’était pas du jeu ! Bref, ce n’était pas le moment de penser à ça. Ou c'était sûr que tu allais perdre d'entrée de jeu. Que faire ? Déjà répondre à sa question sinon il risquerait de mal le prendre, surtout que lancer les hostilités comme ça.

Cela faisait mauvais genre. M'enfin, tu lui avais demandé de commencer aussi dans un sens. Tu ne pouvais donc pas lui en vouloir. Mais si tu avais su... Tu aurais activé ton innocence JUSTE avant ! Ou aussitôt parce que là, du coup, tu te sentais un peu étrangement troublée… Franchement, n’importe quoi, arrête de penser et agis. Pour une fois, tu verras le reste plus tard… Tu avais tout le temps, alors relaxe.

« Hum, c’est franchement intéressant comme expérience, mais ce serait encore plus sympa si tu me faisais descendre … parce que du coup…fin si tu veux que je te donne un peu de fil à retordre tu vois ce que je veux dire quoi … »

C'était pas sérieux là ce que tu venais de dire, tu en rougissais presque de honte. A croire que votre rencontre y était pour quelque chose. Non non y'avait rien, rien du tout. C'était juste une connaissance qui était devenue un ami. De toute façon, tu voyais déjà Tiedoll venir, lui demander de t'entraîner de temps à autre, quand il ne pourrait pas le faire. Franchement, tu paraissais vraiment pas sociable. Heureusement qu'il passerait certainement au-dessus. Tu faisais peine à voir là.



fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageJeu 16 Avr - 11:13:55
Je rigolais en voyant sa surprise. C’était bien normal en même temps vu ce qu’elle était en train de vivre. Mais elle m’avait laissé commencer après tout donc quelque part c’était aussi de sa faute. Je n’étais pas du genre à lui faire de mal ou quoi ou qu’est-ce c’était juste pour lui montrer que ça pouvait être pratique le contrôle de la gravité. Encore faut-il arriver à la contrôlé. Je me rappelle qu’au début, j’avais mis des semaines avant de pouvoir bouger un objet sans l’exploser directement. Il valait mieux d’ailleurs que je passe sous silence ce genre d’anecdote si je ne voulais pas qu’elle se mette à paniquer, ce qui était déjà le cas dans un sens. J’essayais donc de la rassurer du mieux que je pus.

T’inquiètes je maîtrise il ne t’arrivera rien.

Je voyais bien que ça l’ennuyais un tantinet, car elle s’était laissé surprendre, mais contre la gravité peu de chose pouvait combattre. Si je m’y mettais sérieusement, elle ne pourrait ne même pas avoir le temps de sortir son arme. Mais le but c’était avant tout de se faire plaisir avec ce combat et de s’amuser un peu aussi. Je voulais vraiment lui montrer tout ce que je pouvais faire avec mon innocence. Après tout, vu qu’elle ne la voyait pas je me sentais obligé de faire au moins part de mes capacités pour qu’elle n’ait pas de surprise par la suite.

J’espérais qu’elle n’allait pas m’en vouloir pour ça c’était juste avant de rentrer dans le vif du duel. Elle finit par ouvrir la bouche me disant que la sensation était intéressante, mais que pour combattre elle serait mieux les pieds sur terre. Je rigolais, elle n’avait pas tort du tout. Comme elle disait pour avoir un peu de résistance il fallait qu’elle puisse bouger à sa guise et là ce n’était pas vraiment le cas pour le moment. Je souriais avant de la faire redescendre tranquillement. Je laissais cependant mon innocence active, car je doutais qu’elle reste calme longtemps une fois de retour sur le plancher des vaches. Elle allait peut-être se venger de cette attaque surprise qui n’en étais pas vraiment une sinon elle aurait fini dans le mur ou un truc comme ça.

Mon but étant avant tout de jauger ces capacités, la blesser n’était pas dans mon intérêt. En plus, elle était mon amie à présent et faire du mal à un ami ne faisait pas parti de mes principes. Même si mon pouvoir était actif je décidais de foncer dans le tas plutôt. Je voulais voir comment elle se débrouillait au corps à corps ayant une maîtrise des arts martiaux assez importants pour ma part. Il fallait bien compenser mon contrôle de la gravité qui se faisait surtout à distance. En cas de rapprochement, quelques techniques au corps à corps seraient bien utiles.

Je courrais donc dans sa direction afin de me rapprocher le plus proche possible d’elle. Malgré ma carrure, j’arrivais à me déplacer avec beaucoup d’agilité, car justement j’utilisais mon pouvoir en contrôlant mon centre de gravité. Toujours utile. Je souriais en la voyant commencé à bouger.

Allez Mireille, montre-moi ce que tu as dans le ventre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageVen 17 Avr - 1:17:00

"C'est l'heure du duel !"






Tu soupiras intérieurement en voyant Logan te poser délicatement sur le sol. Heureusement que l'idée de te faire voler plus haut ne lui avait pas transpercée l'esprit. Sinon tu aurais plus mal que ça. Avoir le vertige était vraiment handicapant en y repensant. Tu espérais qu'il ne le découvre pas. Même s'il était désormais un ami, tu n'allais pas lui faire de cadeau, après tout, tu voulais voir de quoi son innocence était capable ! Car après tout, c'était pour ça que vous étiez là !

Y'avait pas intérêt qu'il t’arrive quelque chose, pas envie de te retrouver à l'infirmerie et ouai, bon d'accord, cette pensée pouvait paraître égoïste, voir même égocentrique. Mais bon si tu commençais à squatter l'infirmerie sans même avoir fait de mission officielle. Ça ne ferait pas un peu bizarre ? Bref, tu n'avais pas envie de donner une mauvaise impression dès le départ. C'était juste ça mais avec ton caractère, ce n’était pas gagné... Bref il était temps de commencer ce p'tit Duel ! Ton regard devint sérieux, la flamme qui brûlait en toi se ranima. Lorsque tu activas ton innocence on pouvait voir que la lame brillait plus que la normale.


« Épée divine du Pentagramme ! Activation ! »


Un sourire naquit sur ton visage, les choses sérieuses pouvaient commencer désormais. Tu allais rester au premier niveau pour le moment. Ta lame resterait donc grise pour le moment. Histoire d’approfondir tes connaissances sur l’innocence de ce chère camarade. Tu n’allais pas rester sur la touche à attendre gentiment qu’il vienne te chercher.

Sinon ça n’allait pas être très amusant non ? Surtout qu’il avait osé rigoler ! Tu te faisais la promesse de ne pas abandonner avant de l’avoir toucher au moins une fois ! Rira bien qui rira le dernier. Néanmoins tu fus surprise de le voir arriver vers toi. Avec une belle vitesse en prime de ça. Il voulait sûrement se rapprocher de toi.

Tss, il avait plus de puissance que toi alors il en profiterait à fond. Ah ah, tu n’allais pas le laisser t’approcher comme ça. Il était sérieux. C’était sympa qu’il te prenne au sérieux, parce que, parfois on prenait les nouveaux pour de faibles incompétents. Tu n’étais pas à négliger non plus. Tu pouvais lui réserver des surprises après tout. Pour l'heure, tu devais te concentrer sur comment l'éviter ! Parce qu'il fonçait quand même vers toi là. Imposant mais rapide.



Allez Mireille, montre-moi ce que tu as dans le ventre !


Fallait pas qu'il te le dise deux fois ! Tu te mise à reculer, puis à courir dans la direction opposée à celle ou arrivait Logan. C'était pour le perturber. Il devait penser que tu te jetterais directement au corps à corps, dans le vide, comme ça. Sans rien avoir pensée. Tu ne faisais pas partit de cette catégorie de personne. Eh non. Il allait vite découvrir ce que tu comptais faire. Même s'il était fort possible que ton plan échoue, qui ne tentait rien n'avait rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 22:07

Je vis Mireille soupirer de soulagement quand je la fis redescendre et quelque chose me disait que ce n’était pas pour rien. C’était sûrement plus qu’un simple soupire genre je suis de retour sur le plancher des vaches. Cela faisait plus genre, me refait jamais ça. Est-ce que notre petite rouquine n’aurait pas le vertige ou un truc du genre ? Cela était très possible après tout ce genre de chose on le contrôle pas vraiment. Je bégaye bien avec les filles ou rougis toutes les cinq minutes pour rien. Et elle, elle était déjà au courant de cette faiblesse qui était mienne et je pense que je lui en avais trouvé une également. Je la ressortirais plus tard en cas de besoin ou pour la taquiner ~.

Je me demandais à quoi elle pouvait bien penser en ce moment. J’espérais en tout cas qu’elle irait doucement, car je ne comptais pas y aller trop fort alors si elle aussi pouvait me ménager. N’ayant aucune impression de douleur je pouvais vite me retrouver sur le carreau sans même m’en apercevoir. L’infirmerie, combien de fois je l’avais vu cette fichue pièce. Elle me foutait le cafard tellement elle était toute blanche et faisait penser à un asile psychiatrique. Nan merci, moins de fois je la verrais mieux je me porterais. Il fallait que je me concentre et que je reste sur mes gardes.

Elle commença par activer son innocence et je la regardais avec grand intérêt. Je ne dissimulais aucunement la fascination que j’avais pour son arme. Elle était magnifique et j’avais l’impression qu’elle brillait de plus en plus. Une innocence comme celle-là, m’aurais très bien convenu, mais faut croire que là-haut on a peut-être des projets plus grand pour moi ou qu’on veut simplement m’emmerder jusqu’au bout…

Je vis parfaitement le sourire de ma chère amie et je souris en retour. Elle avait l’air sérieuse et tant mieux, car je ne me contentais pas d’un petit combat pour rigoler, j’avais vraiment envie qu’elle me montre ses pleines capacités. Je réfléchissais me disant que ce n’était pas très juste de ne pas utiliser mon plein potentiel, mais comme je l’avais montré il ne me faudrait que quelques minutes pour la faire taper contre les murs et la mettre KO. Ce n’était pas ça que je voulais alors j’allais me restreindre afin qu’elle ait une chance de gagner ou du moins me toucher, car je n’allais pas me laisser faire pour autant.

Je faisais donc le premier pas pour engager ce duel. Courir vers elle semblait être assez anodin, mais j’utilisais déjà mon pouvoir. Je pouvais même amplifier la chose pour aller plus vite, mais cette vitesse me convenait pour le moment. Je n’étais pas du genre à foncer tête baisser non plus. Je ne savais pas du tout ce qu’elle allait faire, mais j’étais prêt à accueillir quoique ce soit.

Quand je la vis se retourner pour détaler, j’étais très surpris et perplexe. Elle foutait quoi bon sang ? Elle se fichait de moi ou quoi ? Je m’arrêtais donc croisant les bras en la regardant.

Tu fais quoi là ? On peut savoir ? Si tu veux plus te battre faut le dire…

J’étais un peu déçu. Si ça se trouve elle n’osait plus s’approcher de moi à cause de ma petite blague juste avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageDim 19 Avr - 14:25:14

"Enfin !"






Un sourire sur ton visage, alors que tu étais de nouveau positionnée en face de lui. Mais cette fois-ci c'était un peu comme un miroir inversé. Il n'avait pas compris pourquoi tu avais changé de cap. Une bonne ou mauvaise chose ? Si tu ne pouvais pas l'attaquer au corps à corps à cause de sa gravité, tu pouvais néanmoins le faire à distance. Et tes attaques marchaient toutes un peu mieux à distance. Surtout face à un adversaire comme Logan. Tu espérais qu'il allait se donner à fond.

Il devait surement trouver ça stupide. Tu fixais Logan et entendis sa réplique face à ton action. Et cela confirma cette idée. L'idée de fuir le combat n'avait pas été là. Cela ne t'avait même pas traversé l'esprit. Sa te chagrinais qu'il te sous-estimait autant, c'était vrai que tu n'étais pas la meilleure adversaire mais quand même. C'était marrant comme situation. Il avait foncé vers toi pour combattre directement au corps à corps. Du coup, il avait réagi comme ça par l'effet de surprise.

Il allait surement continuer d'être surprit alors il ferait mieux de s'habituer à cette sensation, sauf quand évidemment il reprendrait largement le dessus sur toi. Tu n'étais pas défaitiste, juste réaliste. Il avait l'air déçu, mais il changerait vite d'avis quand il verrait ce que tu lui préparais maintenant. Il ne pouvait rien voir en plus, la lame ne changeait pas de couleur. Des fois, cela pouvait être considéré comme un indice. Il avait croisé les bras, pas vraiment patient en combat apparemment.

Tu dégainas ton épée et dit naturellement le nom de ta première attaque "Lame de foudre du Pentagramme !" Envoyant ainsi pour commencer un rayon de foudre vers Logan. Il ne lui ferait pas beaucoup de dégâts, vu que ce n'était pas un Akuma à vrai dire. Tu n'avais qu'une seule attaque au niveau un. De ce fait, tu serais obligée de rapidement passer de niveaux en niveaux pour rendre ce combat intéressant. Finalement, ta stratégie du début ne valait pas le coup.

Erff. Il fallait donc changer de méthode. Ce combat t'apprendrais pleins de choses, tu en étais convaincu. Tu lèves ton épée une fois encore et la redescendant pour envoyer encore rayon. Répétant l'action deux ou trois fois. Espérant ainsi paralyser un de ces membres, ce n'était pas gagné. Tu préféras attendre sa réaction avant de passer au niveau supérieur. Restant à son opposée. Tu fixais tes attaques se diriger vers lui, te mettant désormais en position de défense. Pour te préparer à sa riposte.

Tu te demandais comment il allait réagir cette fois, tu ne pouvais non plus tout lui montrer en un claquement de doigt ! Il fallait du temps pour préparer tes attaques de plus haut niveau. Tu te demandais s'il allait encore foncer vers toi comme il l'avait fait précédemment.




fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageLun 20 Avr - 18:07:47
Je ne comprenais pas du tout ce qu’elle fabriquait. Je ne savais pas quoi faire à part m’insurger face à ce comportement. Pas que je la sous-estimais, mais on m’avait fait ça assez souvent me disant que finalement on ne préférait pas se battre avec moi, car l’issue était déjà décidée. J’avais peur qu’elle réagisse de la même façon alors je l’avais assez mal pris sur le coup. Je ne pensais pas du tout au fait qu’elle faisait ça uniquement pour remettre de la distance entre nous et en profiter pour m’attaquer. Cela me surprit donc assez. Mais ce fut d’une certaine façon, assez agréable d’avoir tort et que peu importe mes pouvoirs elle allait quand même se donner à fond.

Je pris donc son premier coup étant électrocuté, mais je ne sentis rien. Je brillais juste sur le coup, mais aucun dommage collatéral. Aucune paralysie ou autre. Il ne fallait plus que je me laisse surprendre et que je fasse en sorte qu’elle ne m’atteigne plus, car si l’un de mes membres venait à être paralysé ça pourrait se révéler problématique voire carrément un désavantage.

Elle balança plusieurs autres rayons, mais ayant compris le truc je ne me fis pas toucher cette fois. Ce n’était pas assez rapide pour m’avoir. Je savais qu’elle était capable de bien plus que ce pauvre petit rayon alors je décidais de la narguer comme elle venait de le faire. Après tout, si elle voulait gagner il allait falloir qu’elle passe à la vitesse supérieure. Les derniers rayons furent stoppés en pleine route par l’une de mes bulles de gravité Je venais de créer une autour de moi. Rien ne pouvait les transpercer tant que je n’en avais pas envie en somme. Grâce à ça j’allais donc l’obliger à passer à une autre tactique. Peut-être le corps à corps ? J’aurais bien aimé voir ce que ça donnait en tout cas. Mais comme je le pensais à distance aussi elle pouvait se défendre.

Je recroisais les bras attendant la suite. Je sais ça fait pas très professionnel, mais il fallait que je la provoque un minimum pour la booster. Je décidais d’activer plutôt mon innocence afin de l’attirer à moi avec mon pouvoir d’attraction. J’avais pris soin de faire disparaître la bulle noire de gravité qui m’entourait avant bien sûr. Histoire qu’elle ne finisse pas par se la prendre en pleine face, parce que ça équivaudrait bien à un mur quand j’y pense.

Une fois à quelques centimètres de moi je rigolais doucement les bras toujours croisés.

Bon alors ? Tu as que ça en réserve ? Tes petits coups de jus ne vont pas suffire à m’anéantir tu sais. Je ne les sens même pas en plus. Et tu m’auras pas deux fois avec ces trucs alors va falloir réfléchir à autre chose si tu ne veux pas perdre dans deux secondes la bleues dis-je en tirant la langue bien ostensiblement.

Là si ce n’était pas de la provocation je ne savais pas ce que c’était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageLun 20 Avr - 21:23:20

"La gravité c'est vraiment malsain !"






Mireille restait là quelque minute à regarder Logan après avoir lancer ses rayons de foudre. En espérant évidement que l'un d'entre eux parviennent à paralyser un de ces membres. Mais il n'en fut rien, que de faux espoirs. La rouquine n'avait pas vraiment de chance. C'était comme si le sort était déjà jouer. Elle savait très bien qu'elle ne tiendrait pas longtemps, mais elle voulait au moins lui mettre son poing dans la figure. La demoiselle Van Roy se le promit par fierté et orgueil aussi dans un sens.

Ses rayons de foudre ne lui avaient rien fait, pourtant à un moment donné elle pensait que l'un d'entre eux avait réussi à l'atteindre. Puisque Mie le vit être surprit. Il avait brillé mais l'électrocution engendrée ne lui avait rien fait ? Il supportait la douleur ? Ou il ne la sentait pas ? Si monsieur ne sentait pas la douleur. Alors là, Mireille était encore plus mal barrée. Mais la rousse resterait calme, ne surtout pas s'énerver. Cela compliquerait encore plus sa situation.

Bon le seul point positif, c'était qu'il ignorait de quoi elle était capable niveau attaque. Il avait juste vu son épée. Il ne s'attendrait surement pas à ce qu'elle change de couleur. En plus, il ne comprendrait pas de suite à quoi ça servirait à la lame. Mais pour l'exorciste belge, c'était un peu comme un indice. Et ça lui permettait surtout de se rappeler qu'elle n'était qu'à un certain niveau de son pouvoir divin. Hum que faire ? Continuer à l'attaquer de loin ou se rapprocher au corps à corps dans le vide. Sachant qu'elle ne pourrait pas se défendre et qu'elle lui donnerait quasiment la victoire ?

Elle pouvait l'éblouir pendant une minute sa serait suffisent pour lui faire baisser sa garde et ainsi qu'elle puisse se libérer de son emprise. Un court instant suffisait parfois à reprendre le dessus lors d'une situation désespérée. Mimi le savait. Il fallait qu'elle change de tactique, de manière de voir les choses. Les pupilles de la belge se mirent à scintiller. Et son expression de visage à se durcir. Comme pour essayer de garder son air sérieux. Rusée, il fallait absolument qu'elle le fasse, si voulait gagner. Ses derniers rayons lancés venaient d'être stoppés nets par une sorte de bulle ? Une bulle de gravité ?

Décidément, son innocence donnait envie à Mireille de le tester encore plus. Cela pouvait paraître fou ? Prétentieux ? Sans doute un peu les deux. Elle n'avait jamais vraiment livrée de combats réels. Même si ce n'était pas sur le terrain, c'était quand même incroyable. Reille devait rêver, tout simplement rêver ! Pour qui il se prenait à croiser les bras comme ça ? En plein milieu d'un duel ? L'exorciste rouge et noire se mise à grincer des dents. Une solution, une solution, cherche, cherche petite mimi ! Elle remarqua qu'une bulle de gravité noire avait pris place autour de Logan.

Qu'elle plaie ! Il devait bien avoir un point faible ! Un talon d'Achille quoi ! La jeune femme cherchait, encore. Un moyen de se sortir de cette impasse. Tout en restant impassible malgré que le stress commençait à venir en elle. Bloquer face à un mur. Van Roy scruta son innocence pendant quelque minutes. Voulait-il la provoquer ? Pour qu'elle se donne à fond dès les premiers tours et être épuisée à la fin ? C'était ça qu'il voulait ? Il se prenait vraiment de haut, elle n'aimait pas ce genre de personnes. Mais dans son cas, il pouvait, il avait la puissance nécessaire pour la narguer autant qu'il le voulait. Sans qu'elle ne puisse lever le petit doigt.

Mireille se sentit soulever du sol tout brusquement. Comme ça. Pouvant à peine bouger, pourtant, il fallait qu'elle bouge non de dieu ! Elle ne pouvait pas perdre comme ça ! Pas à genou devant lui. Elle avait juré de ne tomber à genou que lorsque ses limites seraient dépassées depuis un moment. Et qu'elle n'aurait plus la force de bouger. La fleur écarlate fonçait droit sur lui. Il ne fallait pas qu'elle arrive à lui. Sinon ce serait foutu pour elle. Il allait voir ce qu'il allait voir. Mireille tenta de bouger le bras ou elle tenait son épée. Elle y arrivait, doucement mais surement.

Elle avait juste eu le temps de dire ouff, qu'elle se retrouvait à peine encore une fois, à quelques mètres de Monsieur Marks. Elle voyait bien qu'il prenait un malin plaisir à chercher sa colère. La bleue ? Il la sous-estimait vraiment ! Pas de quartier ! C'était décidé ! Quand on la cherchait, on la trouvait à un moment donné. Et son petit caprice l'ennuyait fortement à vrai dire ! Stop ! Il avait baissé sa garde, c'était le moment d'utiliser sa défense. Il était resté sur ses paroles, et elle sentait qu'elle pouvait de nouveau bouger.


"Innocence ! Niveau 3 ! Activation !" Dans la fraction de seconde qui suivit ses paroles, Mireille tendit son épée à la verticale. L'épée était passée du gris argenté au vert pur et frais comme la nature. Ses cheveux se mirent à virevolter vivement, la pointe de l'épée brillait. Un grand coup de résonance avec le sol se fit entendre entre les deux exorcistes roux.

"Pentagramme de la Trinité !"

Amis depuis à peine une heure. Le symbiotique n'allait certainement pas s'attendre à voir une barrière de foudre se former devant lui. Mireille rompit ainsi le contact entre elle et la gravité que Logan lui imposait. Puis elle en profita ensuite pour le distraire pendant qu'elle le pouvait. Ne l'ayant pas utilisée trop longtemps, elle ne resta pas immobilisée. Malgré la puissante force électrique exercée par la distance des charges, à cause de la zone de protection ayant effet que vers 1 m de diamètres autour d'elle.

La rouge et noire leva son sabre devant elle puis cria " Pentagramme Rayonnant ! " Un halo de foudre sortit de l'épée verdâtre de Mireille et aveugla Logan le musclé. De ce fait, la nouvelle fit revenir son innocence au niveau deux "Innocence ! Niveau Deux ! Activation !". La silhouette écarlate flamboyante vit son épée passer du vert au bleu justement ! Qu'elle ironie tient ! Elle n'était pas du genre très bavarde en combat, cela plairait sans doute à son chef d'unité.

Si un jour elle le rencontrait ce qui ne devrait pas tarder d'ailleurs. Mireille se mit à dessiner un premier A, puis un second, un troisième, quatrième, et enfin un cinquième ! Tous les A vinrent s'entrelacés après qu'elle est récupérée une bonne distance entre elle et l'autre élève de Tiedoll. Les A vinrent très vite former une étoile à cinq branches. Elle dressa son épée de nouveau devant elle.

Afin de libérer une décharge électrique. Cela ne lui ferait certainement rien, puisqu'il avait l'air de ne pas sentir la douleur. Mais cela le ramènerait vite à la réalité ! Ne jamais sous-estimer un adversaire surtout lorsqu'on ignorait tout de ses capacités et de son taux d'innocence. Mademoiselle Van Roy vint se remettre en position de défense. Prête à de nouveau activer sa barrière. Si jamais elle en aurait besoin. Il allait voir ce qu'il allait voir !






fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageDim 3 Mai - 11:22:58
Une fois les rayons de foudre essuyé j’attendais son prochain mouvement. Je ne savais de quoi d’autre elle était capable et la foudre pouvait très vite me paralyser si je ne faisais pas gaffe. En tout cas, le fait que je ne le sois pas avait l’air de la décevoir. Elle s’attendait sûrement à ce qu’il se passe quelque chose, mais il en faudrait bien plus pour venir à bout de moi.

Après tout je ne lui avais pas dit que je ne ressentais pas la douleur, donc elle ne pouvait pas le savoir. Encore un désavantage pour elle, car je continuerais de me battre quoiqu’il puisse arriver. A part si mon corps lui-même finissait par me lâcher. Cela pouvait être bien possible, mais fallait qu’elle y aille à fond si elle voulait avoir une chance d’arriver à ce résultat. Je sentais bien que là elle me testait juste pour voir mes réactions. Il était donc temps qu’elle passe aux choses sérieuses histoire que le combat devienne encore plus intéressant.

Elle me fit poireauter pendant bien cinq minutes. Elle devait sûrement réfléchir à sa prochaine attaque, mais c’était beaucoup trop long. En combat réel, si elle ne prenait pas les décisions plus vite elle allait se faire lyncher et quelque chose de bien. Je décidais donc de passer à l’action. Il fallait qu’elle se rende compte qu’un ennemi n’attendrait pas son attaque pour essayer une percée. Après qu’elle ait vu ma bulle de gravité, elle allait avoir droit à un autre type de pouvoir.

J’avoue que croiser les bras était une façon des plus simple pour la narguer et vu sa tête ça l’énervait. C’était pile poil ce qu’il me fallait. Quand la colère prenait place c’était souvent à ce moment-là qu’on donnait tout ce qu’on avait. Je voulais vraiment qu’elle soit au top alors voilà, je pense que je n’allais pas être déçu. C’est au moment où son regard colérique rencontra le mien que j’activais l’attraction gravitaire. Cela la souleva du sol comme une plume et l’entraîna jusqu’à moi. J’en profitais pour attiser encore la flamme de la provocation.

Mireille avait vraiment l’air à bout de nerf et finit par réagir. Apparemment, elle ne supportait plus mon attitude. En même temps, je serais elle, je me serais déjà claquer tellement je devais paraître imbu de ma personne. Ce n’était pas le cas, bien au contraire, mais il n’y avait pas trente-six solutions pour la faire montrer ses capacités. Si la provocation n’avait pas marché j’aurais cherché un autre moyen, mais vu que dès le début elle avait tiqué, je n’allais pas m’embêter à chercher autre chose pour l’énerver.

En tout cas ça portait ses fruits, car elle finit par réagir criant une première attaque avant qu’une barrière électrique ne se mette entre nous. Sur l’effet de surprise mon pouvoir fut stoppé et elle fut de nouveau libre de ses mouvements. Eh bien c’est qu’elle avait de la ressource la petite. Même sous mon emprise elle avait réussi à bouger assez pour activer son innocence. Elle avait un sacré potentiel. Je sentais qu’avec nous deux le sol de la salle, même la salle entière allait morfler. J’espère que les locaux avaient assez de fond parce qu’à mon avis y aurait peut-être besoin de refaire la salle à neuf une fois qu’on aurait fini.

Elle continuait de bouger de façon agile. Je la regardais faire attendant une faille, mais elle ne m’en laissa pas le temps, en créant une de mon côté en m’aveuglant avec une nouvelle attaque. La vache j’y voyais plus rien, comme si son attaque m’avait brûlé mes nerfs optiques et m’avait déconnecté les yeux du cerveau. Un truc de fou. J’étais aveugle pendant je ne sais combien de temps. Autant dire qu’elle avait le choix pour attaquer avec cet avantage soudain. Mais elle ne savait pas que j’avais été habitué à combattre dans le noir et donc de ne pas me fier à ma vue.

Sauf qu’elle enchaîna une seconde attaque quelques secondes après m’avoir aveuglé ce qui ne me laissa pas assez de temps pour m’acclimater à ma nouvelle situation. Je savais d’où viendrait l’attaque de par sa voix, mais je ne savais aucunement ce qui allait me tomber sur le coin de la gueule… Quelque part j’étais content de ne pas ressentir de douleur, car elle allait se faire plaisir là vu comment je l’avais brusquée.

Je sentis la décharge électrique s’insinuer dans mon tout mon corps. Je n’avais pas mal, mais je sentais quelques picotements dans le bras droit. Autant dire qu’à présent il était inutilisable. Elle venait de me paralyser d’un membre assez important, mais je ne dirais pas mon dernier mot. Je souris en direction du bruit que j’entendais n’ayant toujours pas retrouvé mes yeux.

Bien joué, à mon tour à présent.

Je concentrais mon pouvoir afin de créer une énorme bulle de gravité englobant toute la pièce. A présent j’avais le contrôle sur la salle entière. J’avais plusieurs idées qui me venaient, mais je préférais commencer par la plus intéressante. Je pris possession de chaque arme se trouvant dans la salle et les firent léviter au-dessus de moi. Une fois que j’eus le tout, je les fis fondre sur Mireille sans aucune hésitation. Cette attaque ne serait certainement qu’une formalité vu ce qu’elle venait de me montrer, mais elle devait se préparer à plus de surprise, car je pouvais contrôler les armes à volonté et donc les faire changer de trajectoire n’importe quand.

Elle n’était donc pas à l’abri avec sa barrière de foudre à moins qu’elle ait un genre de dôme en barrière. Là ça pouvait le faire. Ma vue commençait petit à petit à revenir et j’attendais sa prochaine réaction. Je sentais qu’elle ne me décevrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    Mar 28 Fév - 22:07

"La gravité c'est vraiment malsain !"






Merde ! Elle avait carrément oublié que la gravité était partout sur cette planète. Le point positif de la chose était que sa vue allait mettre du temps à revenir. En plus, elle avait l'impression que son attaque précédente avait réussis à lui paralyser un membre important. Mais elle ne savait pas lequel ! C'était l'avantage de l'attaque du Pentagramme Rayonnant. Elle espérait simplement avoir le temps de pouvoir aller vers lui avant qu'il ne tente quelque chose...

Mais ce fut trop tard ! Il l'a nargua encore avec son petit-sourire niait. Quel type narcissique ! Et incroyablement surpuissant... Mais non ! Le complimente pas idiote ! Quand leurs regards se croisèrent, le sol se mit à trembler. Il avait dit à son tour hein. La rouquine lui rendit son sourire, mais il était crispé. Pas qu'elle avait peur, non, mais elle se demandait bien quel pouvoir il allait lui montrer cette fois ! Qu'elle innocence remarquable.

Elle espérait juste que la salle n'allait pas s’effondrer sur eux. Elle vit soudainement apparaître une énorme bulle, plus elle gonflait, plus elle englobait la pièce ! Il voulait donc avoir le contrôle total ? ... Il lui restait que peu de possibilité à vrai dire. Elle profitait de ce moment pour un récapitulatif, niveau 1 déjà utilisé, niveau 2 aussi, niveau 3... Hu hu, elle réfléchissait, mais elle fut surprise par la dernière manœuvre de Marks.

Elle eut comme un mauvais pressentiment en voyant que n'importe quel type d'armes venait désormais léviter au-dessus de Logan. Quelle plaie ! Elle sentait la fatigue venir en plus. Logan était un adversaire épuisant, autant physiquement que moralement. Mais c'était un bon entraînement pour elle. Tss ! Bon sang, il fallait qu'elle réagisse plus vite. Que faire ? Heu, dans l'immédiat esquiver ce qui lui fonçait dessus, et si ses pensées étaient juste. Il pourrait les faire changer de trajectoire pour la suivre.

Donc vulnérable par tous les endroits de cette pièce. Esquiver était-donc la seule chose à faire. Pour le moment. C'est ce qu'elle fit en bougeant son épée devant elle à grande vitesse, sa technique de maniement du sabre était loin d'être parfaite, mais assez pour faire tomber ces armes à terre. Donnant des coups de pieds, esquivant parfois au dernier moment une arme qu'elle venait de voir arriver. Prise au piège. Contre son gré, elle avait horreur de ça.

Mimi esquivait avec tant bien que mal, elle cherchait une ouverture pour pouvoir lancer ses attaques. D'abord la moins puissante, et ensuite celle de niveau 4. En plus il fallait faire vite avant que ça vue de revienne ! Elle décida alors de passer en travers, faisant passer ses mouvements de bras devant elle pour faire écarter les armes de son passage. Eh oui, peur de rien l'écarlate ! Elle n’allait tout simplement pas abandonner comme ça !

Ce combat lui donnait toujours plus de motivation, une rebelle impossible à mettre au tapis. Personne ne pouvait ce mettre sur son chemin ! Ni la gravité, ni Logan ! Elle le cognerait avant d'être à terre. Au moins une fois ! Tant pis si elle devait se retrouver à l'infirmerie. Elle s'en foutait pas mal.

Mireille se mit à dessiner un premier A, puis un second, un troisième, quatrième, et enfin un cinquième ! Tous les A vinrent s'entrelacés après qu'elle est récupérée une bonne distance entre elle et l'autre élève de Tiedoll. Les A vinrent très vite former une étoile à cinq branches dont la quatrième fut de nouveau inversée. Elle dressa son épée de nouveau devant elle.

Et cette fois, elle n'oublia pas d'hurler d'un air plus que déterminé le nom de l'attaque de l'épée qui commençait à devenir bleue : "Pentagramme inversé !"

Mireille profita de cet effet, pour enchaîner encore avec sa plus puissante attaque cette fois-ci. Elle vira soudainement au bleu ciel. "Innocence niveau 4 ! Activation !" A cette allure, il n'y aurait bientôt plus de salle d'entraînement tellement celle-ci tremblait sous la pression électrique et la gravité dégagées par nos deux camarades. La foudre et la gravité s'entrechoquaient.

"Pentagramme foudroyant" Hurla Van Roy en direction de Logan, en fonçant vers lui. Elle se met alors à envoyer une décharge de particules électriques en direction de Logan sous formes de nombreux triangles d'or lumineux en ligne droite. Elle voulait lui infliger des dégâts physiques et l'immobiliser complètement. Sa concentration était au maximum de ses capacités. Jamais elle n'avait pris un combat autant au sérieux.

La main dans laquelle se trouvait son épée s’engourdissait petit à petit, alors elle devait faire vite et arriver vers lui vite. Elle était reculée vers l'arrière pourtant elle voulait avancer. Lutter et contre la gravité, et contre la foudre concentré en un même endroit n'était pas une mince à faire. Ses habits d'exorcistes commençaient sérieusement à en prendre un coup. Tout comme sa peau d'ailleurs.




fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageVen 8 Mai - 14:10:36
Elle se débrouillait bien la petite Mimi. Je ne doutais pas qu’elle deviendrait une exorciste accompli. Avec un tel potentiel, c’était certain. Réussir à me paralyser le bras, c’était un bon point déjà, mais malheureusement pour elle du moment que mon cerveau marchait je n’avais besoin de rien d’autre pour me battre. Et il valait mieux que j’enchaîne une attaque assez vite, car elle allait sûrement pas en rester là maintenant qu’elle était concentrée dans le combat. Apparemment, vu la vitesse d’enchaînement de ses attaques elle avait compris que contre un Akuma elle devrait être rapide et pas réfléchir pendant quinze ans à quelle attaque utiliser.
C’était donc à mon tour d’envoyer la sauce et elle n’allait pas être déçue du voyage la petite.

Quand je commence à y aller sérieusement, seuls les maréchaux ainsi que les autres transfigurés peuvent espérer m’arrêter. L’idée d’utiliser toutes les armes posées dans la salle me vint assez vite. Je voulais voir comment elle allait gérer cette nouvelle contre-attaque de ma part. Chacun des armes présentes se leva assez vite pour se rassembler autour de moi. Une fois, toutes les armes au garde à vous je les lançais vers ma cible. Je les maniais comme des poupées et cela me permettait de les faire combattre où de changer leur direction à n’importe quel moment. Attaque utile et dévastatrice si on e fais pas attention.

La salle tremblait de plus en plus autour de nous, mais ça devrait aller. J’allais endiguer la majeure partie des prochains dégâts avec ma bulle de gravite ce qui laisserait la salle sur pied. En plus très bon état, mais encore sur pied. C’était déjà pas mal.

Je me reconcentrais sur la jeune femme qui commençait à essuyer les tirs d’armes que je lui envoyais. Elle arrivait à en faire tomber certaines, mais quelques secondes plus tard, celles-ci se relevaient déjà pour reprendre leur place au sein des leurs. Elle était piégée et la seule chose qu’elle pouvait faire pour se sortir de ce piège à présent, c’était d’essayer une attaque directe afin de me déstabiliser pour que je lâche mon emprise sur les armes. Un choix à double tranchant, car je ne la laisserais pas venir à moi aussi facilement.

Ma vue était maintenant complètement revenue, mais je faisais genre que ce n’était pas le cas, histoire qu’elle passe vite à l’action. Heureusement que ça ne durait pas longtemps son truc, car c’était quand même handicapant. Pourtant, maintenant qu’elle était dans ma bulle de gravité, même sans mes yeux je connaissais le moindre de ces mouvements, alors il en faudrait pour me surprendre. Elle allait devoir sortir le grand jeu. Ce que je compris c’est que sa lame changeait de couleur selon le niveau de son épée, mais l’ayant compris à la fin, il faudrait un second combat pour savoir quelle couleur correspondait à chaque niveau. En attendant, je faisais mine de la chercher alors qu’elle hurlait son attaque.

Comment peut-elle me prendre par surprise en criant aussi fort ? Pour surprendre quelqu’un c’était quand même mieux d’attaquer sans le dire. Je ne comprenais vraiment pas cette façon de penser. Une fois son attaque lancée, je vis plusieurs triangles lumineux foncés vers moi en ligne droite. Concentrant mon pouvoir sur mon centre de gravité, j’améliorais ma vitesse afin d’éviter l’attaque qui alla mettre en charpie le mur se trouvant derrière moi plus tôt.
Mireille s’élançait déjà sur moi et j’arrêtais donc ma bulle de gravité pour lui faciliter le passage.

Allez viens me montrer ce que tu vaux au corps à corps à présent que je sais ton potentiel à distance.

Je l’attendais de pied ferme. Elle avait encore des choses à apprendre, mais elle se débrouillait déjà pas mal à distance. Sa dernière attaque devait être sa plus puissante vu l’état du mur pourtant résistant. Elle avait un sérieux point faible par contre, il faudrait qu’on essaye de changer ça histoire qu’elle puisse mater son adversaire sans trop de mal.

Tu manques d’entraînement et surtout de justesse dans tes attaques, soit plus précise sinon tu vas vraiment te retrouver à l’infirmerie.

Ce n’était pas une remarque pour la provoquer, mais plutôt une réalité qu’il faudrait qu’elle se mette dans le crâne. Je voulais lui faire comprendre où se situait exactement sa faiblesse afin qu’elle puisse la combler sans trop de difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageLun 25 Mai - 15:53:53

"La gravité c'est vraiment malsain !"






Logan était vraiment incroyable, sa force ne faisait aucun doute qu'il était un bon combattant, surtout qu'il avait complètement l'avantage du terrain, et que sa main s'était engourdie un petit peu à cause de sa précédente attaque pour créer une faille dans ses lancements d'objets. Elle arrivait vers lui à grande vitesse se préparant en levant son épée en l'air, puis elle fut stoppée dans son élan par l'arrivée des armes qui s'étaient de nouveau misent à voler autour de Logan. Plus Mireille esquivait les armes, plus on avait l'impression qu'elle dansait avec, et qu'elle reculait. Tss, elle ne perdrait pas ! Elle ne pouvait pas reculer maintenant. Puis en plus, il avait finit par éviter tous ses triangles lumineux, quelle poisse...

Bon, elle n'avait plus le choix, il fallait qu'elle enchaîne avec un combat au corps à corps, il allait être content ! La salle tremblait de plus en plus, mais cela ne les empêcheraient pas d'y aller à fond. En fait, elle s'en fichait pas mal. Peut-être qu'elle s'y prenait mal ? Peut-être qu'au lieu de crier ses attaques, elle pouvait simplement les dire ? Histoire d'être un peu plus discrète ? Quoi que, en bataille sur le terrain, cela serait différent. Mireille reprit sa course vers Logan et voyait bien qu'il ne l'arrêterait pas dans son élan. Tant mieux.

Elle manquait d'entraînement ? C'était peut-être vrai, mais l'entraînement en salle ne faisait pas tout. Elle lâcha un soupire, être plus précise dans ses attaques, elle voulait bien, mais à distance, c'était un peu compliqué. Bon d'accord, elle avait même pas essayé à vrai dire. Elle verrait plus tard, là, pour le moment elle arrivait face à Logan, et voulait lui faire une blessure au bras, juste une petite, sinon il faudrait qu'il se rende à l'infirmerie ? Parce qu'une épée sa taillait un peu fort quand même.

"Merci pour les conseils, fait gaffe à tes bras si tu veux pas te les faire tailler"




fait par .cranberry
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageJeu 28 Mai - 11:12:14
Son attaque qui avait l’air d’être l’une des plus puissantes n’avait pas réussi à m’atteindre ne serait-ce qu’un peu. J’imaginais donc comment elle devait être assez dégoûtée, mais en même temps si l’attaque n’était pas lancée de plus près on avait largement de l’éviter. J’aurais même pu lui renvoyer donc autant dire qu’il fallait qu’elle améliore cette attaque pour qu’elle devienne imparable. J’étais sûr qu’elle pouvait y arriver il fallait simplement trouver le bon timing pour l’envoyer sur l’adversaire et qu’il se la prenne de plein fouet. Ah et éviter de crier ses attaques pourrait aider à l’effet de surprise.

En attendant, je le faisais recule parce qu’elle avait réussi à un peu trop approcher à cause de ma paralysie passagère. Je n’avais absolument pas besoin de mes mains pour appliquer mon pouvoir seul mes pensées étaient utiles. Autant dire que si elle voulait avoir la moindre chance il serait plus simple de me paralyser le cerveau. Je soupirais avant de la regarder. Elle était une bonne combattante, mais la discrétion lui manquait en plus d’un peu de précision. Mais avec un peu de chance j’aiderais à son entraînement donc je pourrais l’aider à s’améliorer.

Elle fonçait pour le moment vers bien décidé à engager le corps à corps. Je faisais donc partir les armes pour lui laisser le champ libre jusqu’à moi. J’allais enfin voir ses capacités au corps à corps. La seule emprise que je gardais était celle sur la salle afin qu’elle ne finisse pas par s’effondrer sur nos petites têtes rousses. Je rigolais cependant face à son arrogance. Elle n’avait pas froid aux yeux. Son coup d’épée fut plus rapide que je ne pensais et elle réussit à m’entailler le bras/ Mais il était temps d’arrêter ce combat selon moi. Je pris donc une emprise totale sur son corps, de manière bien plus puissante que la première fois.

C’est terminé pour aujourd’hui c’était un bon combat. Tu t’es bien débrouillée.

Je la relâchais et lui caressais les cheveux comme je l’aurais fait à une petite sœur.

Maintenant on va s’offrir un repos bien mérité car après l’effort, vient le réconfort. Si tu as besoin de moi je suis dans ma chambre. A plus tard Mireille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageJeu 28 Mai - 13:31:23

"La gravité c'est vraiment malsain !"






La jeune Van Roy était étonnée de voir que son coup avait effectivement réussis à lui tailler le bras, mais qu'il ne semblait pas tellement ressentir de douleur. Il riait, mais elle ne comprenait pas pourquoi, surement parce qu'elle faisait plus garçon manqué que femme pure et innocente... Il avait l'air bien décidé à terminer le combat, et Mireille respectais ce choix, elle était épuisée après tout, elle n'était pas encore habitué aux longues batailles, ni aux longs entraînements. Elle avait eu cette chance d'avoir de bons exorcistes pour s'entraîner avec elle et lui donner des conseils comme l'avait Logan tout au long du duel.

C'était un adversaire respectable, et un ami désormais. Elle aurait peut-être du y aller moins fort maintenant qu'elle y pensait, mais elle était contente, cette simple taillade de bras lui rendait la défaite moins amère, même si quelque part elle n'était pas mauvaise perdante. Elle savait qu'il y aurait encore du chemin à parcourir pour devenir une exorciste irréprochable, mais si cela lui permettait d'avoir une meilleure vie, et une vie plus trépidante, elle ne rechignerait pas.

Elle ne pris plus la peine de bouger, et se contenta d'un franc sourire, de toute façon elle ne pouvait rien faire, et se contenta de laisser tomber son arme qui revint à son état originale, la lumière bleu qui avait émanée avait laissée place aux reflets gris argentés de l'épée de la rouquine. Elle le remercia à son tour, elle était si fatigué, qu'elle se laissa retomber sur le sol, lorsqu'il défit son emprise sur elle.

"Merci à toi aussi pour ce beau duel et pour ses compliments et conseils"

Elle fut étonnée de le voir venir lui caresser les cheveux, et ses pommettes prirent des teintes rosées. Au fond elle se fichait pas mal d'avoir perdu, cette défaite lui avait permis d'en apprendre beaucoup, et d'avoir un nouveau camarade.

Mireille souriait face à Logan qui partait, assise en tailleur, elle resta ainsi quelque minute, perdu dans ses pensées. Puis se releva après être sur d'avoir repris son souffle, elle rangea son épée dans son fourreau, ensuite elle suivit la marche de Logan vers la sortit, et tout deux se séparèrent. Il retourna dans sa chambre, quand à Mireille, elle trouverait bien une occupation pour se détendre, comme la peinture dans un magnifique coin tranquille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017    

Revenir en haut Aller en bas
 
RP THE LOST FRAGMENT SAUVEGARDE 2015 à 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Mireille :: Coin Blabla/essai/autre :: Coin Rp-
Sauter vers: