Forum Test de Mireille

Forum Personnel
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon Héroïne DC Comics

Aller en bas 
AuteurMessage
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Mon Héroïne DC Comics   Ven 27 Oct - 0:28


Lancelot Guenièvre  Raphaëlle Clarisse






❯ FEAT :Clemence Poésy
Informations Générales


❯ Prénom Nom :CLARISSE JULIE GUENIÈVRE LANCELOT
❯ Pseudo : Chronos
❯ Age : 30 ans
❯ Identité Publique ? : Non
❯ Ville : Gotam
❯ Lieu & Date de Naissance : UN 16 SEPTEMBRE 1983 À PARIS. ELLE A LE NOM DE FAMILLE DE SON PÈRE LANCELOT RAPHAEL.
SA MÈRE EST MATHILDA EST UNE FRANÇAISE.

❯ Race : Humaine
❯ Métier : Documentaliste pour Wayne Sociaties.
❯ Orientation Sexuelle : Hétéro
❯ Situation Amoureuse : Célibataire
❯ Groupe : Indépendants.
❯ Pv|Scénario|Inventé|Perso DC Comics : Inventée.

Caractère


♫ Souriante ♫ Observatrice ♫ Intelligente ♫ Intuitive ♫ Altruiste ♫ Neutre ♫ Loyale ♫ A l'écoute.

_ Défaut : Solitaire ♫ Influençable ♫ Bordélique ♫ Émotive ♫ Rancunière ♫ Discrète ♫ Étourdie ♫ Gourmande.

Elle est fane de jeux vidéos, nouvelles technologies, de musique, voyage, histoire, musées, piscine (plongée) & équitation. Elle a le vertige.

C’est une demoiselle qui se comporte le plus naturellement du monde. Clarisse est une demoiselle qui est très calme, et discrète de nature. Elle n’aime pas se cacher et faire semblant. Devoir se donner une image à cause de la société. Elle ne cherche pas à se faire apprécier non plus, et à faire ami ami avec tout le monde. Elle suit son instinct. Ses sentiments. Si elle doit prendre une décision, c’est parce qu’elle le veut. Elle ne va pas se priver pour les autres même si elle les respects, et ne les juges pas forcément du premier regard.

C’est juste qu’elle ne se retient pas. Genre si elle a envie de dire ce qu’elle pense, elle va le faire, -de manière subtile en fonction du rang de la personne-, mais elle le dira. Elle est assez cash et directe. Elle pleure si elle a envie de pleurer, si elle a envie de faire la fête, elle le fait, si elle a envie de bavarder elle fait aussi, si elle est curieuse, elle se laisse aller, si elle est triste, elle va le montrer, si elle a envie de s’amuser elle va le faire aussi, elle fait en fonction de ses envies et de ses humeurs. C’est son lunatisme qui la guide dans sa vie. Elle n’est ni méchante, ni gentille, ni solitaire.

C'est quelqu'un digne de confiance, et de loyale, à qui on peut s'adresser sans soucis si un jour on a besoin de parler. Elle est très neutre et altruiste dans ses jugements et dans son attitude en générale. C’est juste elle. Si on ne l’aime pas, ben elle s’en fou, elle ne va pas chercher à faire ami ami à tout prix avec cette personne. C’est une neutre, une grise quoi, quelqu’un qui vit au jour le jour, et qui s’adapte en fonction des gens. Son environnement façonne son caractère et rien n’est décrit à l’avance.

C’est quelqu’un qui se fond dans la masse et qui n'aime pas se faire remarquer lorsque c'est contre son gré. Elle ne s'énerve pas pour un oui ou pour un non tout le temps non plus. Elle ne va pas se confier facilement à n'importe qui non plus et crier sa vie sur les toits. Elle préfère tout garder pour elle, au risque de le regretter par la suite. Solitaire, elle ne se confie qu'à celui qu'elle aime et son compagnon de voyage. Son conjoint. Celui avec qui elle vit et pour qui elle pourrait tout sacrifier. Elle apprends à connaître les personnes du mieux qu'elle peut afin de se faire une idée sur la fiabilité de la personne.

Elle préfère se faire son propre avis sur la question plutôt que de suivre les avis tracés des personnes. C'est quelqu'un qui marche beaucoup sur des principes, elle n'aime pas avoir de dettes envers les gens, c'est pour ça qu'elle tient ses promesses du mieux qu'elle peut, elle a son propre code d'honneur, et sa fierté. Elle aime profiter de la vie. A sa façon en voyageant -et en sauvant le monde-. Elle est fane de jeux vidéos, nouvelles technologies, de musique, photographie, histoire, musées, piscine & équitation.


IL ÉTAIT UNE FOIS...

Je suis la fille d’un inspecteur de police de nationalité Français. Mon père Raphael a eu deux femmes. La première, était une fleuriste habitante de Strasbourg. J'ai vécu toute mon enfance à Strasbourg en France. C’est un an après, lorsque j’ai eu mes treize ans que mon père choisit de divorcer de ma mère Frédérique, après une dispute. Il quitta alors Brest pour Versailles. C’est après qu’il fit la connaissance de ma mère actuelle, une océanographe française nommée Mathilda Beaumont respectée de la communauté scientifique; qui travaille pour la Sea Shepherd Conservation Society.

Elle lutte aussi pour la sauvegarde de l’environnement aquatique. Mon père divorça de sa première femme d’où je tiens mes caractéristiques et se maria à nouveau, mais avec mère actuelle qui accepta de prendre ma garde pour faire plaisir à son homme. Mon frère naquit quelques mois après que mon père divorça et s’installa avec ma mère Française en France à Versailles. -Pas le château hein ! La ville !- . C'est mon demi-frère cadet nommé Arthur Lancelot, en référence à la légende du roi arthur et aux deux chevaliers. Arthur pour le Roi, Lancelot étant déjà son nom de famille.

Le confort de la maison était modeste, avec un étage, un jardin, une piscine. La maison avait une forme en "L". Mon père ne m'empêcha pas de revoir ma mère biologique. En effet, mon père ne m’empêcha jamais de la voir, mit directement les choses au clair avec moi enfant. Je me souviens que ma mère voulut m’adopter mais c’est mon père qui réussit à avoir ma garde. Ma mère mit en pause son travail afin de s’occuper de nous. Enfin, surtout de mon frère mais bon.

Durant les vacances scolaires, ma famille voyageait beaucoup dans le monde. Ce fut une idée de ma mère française pour nous faire découvrir les merveilles de l’environnement. Nous fîmes de nombreux pays et de nombreuses îles. Ceci me permis d’obtenir une bonne culture générale, d’apprendre quelques mots dans différentes langues, et surtout de développer une forte ouverture d’esprit.

J'étais depuis toute petite déjà fascinée par le monde qui m’entourait, désirant connaître tous ses secrets et ses merveilles. C’est de là que naquit ma vocation de devenir Archéologue. J’étais passionnée par l’histoire du monde grâce à ses voyages puis également sensibilisée dès mon plus jeune âge par ma mère à la préservation de l’environnement et au respect de la nature, je n’ai eu de cesse de conserver un profond respect pour celle-ci.

A cause, ou grâce à ma curiosité pour le monde, je me suis très tôt découvert une capacité à retenir beaucoup d’images et de sons pendant un cours instant. Développée vers l’âge de six ans, en même temps que j'ai eu mon appareil photo, kaléidoscope, et mon télescope, ce qui se révéla vite utile pour m'aider à grandir en toute sérénité. Ayant du mal à communiquer avec les autres, car j'étais d’une nature calme, timide et réservée. J'utilisais ma mémoire que je décrivais comme une sorte de don.

La politesse et la tradition étaient aussi de mises avec l’apprentissage des différents savoir-faire comme la lecture et l'écriture. J'ai été éduquée dans le respect de l’autre. J’avais souvent des problèmes de santé à l’oreille, et j’avais souvent des rhumes, otites, etc… J’ai commencé à développer de l’asthme à l’âge de huit ans mais qui s’atténua un peu en grandissant. Ce n’étaient que des petites crises mais qui m’empêchaient quand même de faire du sport ! D’autant plus que ça s’aggravait à cause de la pollution de la ville. C’est pourquoi mes parents déménagèrent à la campagne pour que mes poumons respirent « un peu » mieux.

J’allais souvent chez la nourrice avec mon frère, ou chez mes grands-parents. C'est ce qui me permise de bien en profiter je dois dire ! Il y avait une fête avec la famille le plus souvent possible histoire de resserrer un peu les liens entre mon père et sa sœur fâchés depuis quelques années maintenant. J’ai eu une éducation normale entourée des nouvelles technologies, et des consoles de jeux. C’était mon jeu favoris enfant. Tout comme j’adorais regarder les étoiles avec mon télescope. J’étais une petite princesse chouchoutée et aimée de toute part.

Je me souviens que j’allais à l’école de mon quartier. Elle n’était pas très loin, je pouvais rentrer à pied ou en vélo. Comme j’habitais dans un lotissement avec une impasse et dans les dernières maisons. Je me souviens que tous les weed-end j’allais jouer avec les filles des voisins, avec qui je m’entendais très bien. On passait notre temps les unes chez les autres. Parfois nous ne revenions que le soir pour manger !

J’ai fais beaucoup de musique en tentant beaucoup d’instrument avant de trouver mon bonheur. J’ai commencé à développer mon don de clairvoyance avec ses deux phases vers l’âge de dix ans. Au début, cela n’inquiétait pas ma famille, car ils pensaient que ce n’étaient que des cauchemars, de simples rêves parfois. Pourtant, tous ce que je décrivais semblait réel et pertinent.

Cela arrivait à chaque fois, un ou deux jours après. En fait, je ne pouvais prévoir ou observer les choses qu’à l’avance ! Comme par exemple entre une semaine et ce qui se passerait dans un mois grand maximum. C’est ma grand-mère qui - par la même occasion possédait ce don aussi- pour rassurer mes parents, les conseillèrent de m’emmener voir une voyante.

C’est durant ce premier rendez-vous qu’on me révéla que j'étais un médium clairvoyant et que ce n’était que le début. Apparemment, je serais capable de bien d’autre chose qu’il faudrait surtout s’y préparer. Ce phénomène de clairvoyance ne fit que s’accentuer, devenant au fil du temps dangereux pour ma santé. Je devais apprendre à canaliser ce don et à bien l’interpréter. C’est cette voyante qui accepta de m’aider en me donnant des rendez-vous régulièrement.

Je crois que me souvenir qu’elle s’appelait « Ayako ». Elle était d'origine japonaise tout comme mes grands-parents. C’est Je me suis très vite liée d’amitié avec cette vieille femme (d'ailleurs amie de ma grand-mère). C’est sur le conseil d'Ayako, la voyante, et de ma mère Mathilda, que je suis partie me former à l'art du sabre japonais le Katana et le Wakizashi, dans ma famille biologique pendant les vacances. Durant cette période, je suis très vite devenue accro aux mangas, aux animés, à la culture japonaise et Asiatique.

Ce fut la première période importante de ma vie. Ma scolarité fut la seconde période de ma vie la plus importe, et pourtant… Croyez-moi, ce fut la pire période de toute ma vie ! Si je devais la résumer en un mot ce serait : l’Apocalypse. Eh oui. Carrément ! Je ne vais pas vous faire un dessin, ça ne servirait à rien, par contre, je peux vous en parler un peu plus ! car j’ai appris à tourner la page et cela me fait un peu moins mal au cœur.

Ce sont mes dons qui furent la cause de mes nombreux problèmes. Pour commencer, sachez que j’ai souvent été victime de « rackett » et ensuite de harcèlement moral. On m’insultait, on se moquait de moi tout le temps, on me jugeait tout le temps, dès que j’arrivais dans une pièce, les conversations se taisaient. On m’envoyait des menaces, me demandant « de disparaître », ou de « sauter d’un pont » et « ne plus revenir » aussi. On taguait mes tee-shirts. On me faisait tomber dans les escaliers, on me jetait des bonbons dans les cheveux, on m’a coupé les cheveux aussi.

Personne ne voulait de moi dans les équipes en sport, j’étais toujours la dernière à être prise. Comme si on me fuyais comme la peste. J’étais toujours toute seule aux pauses, et aux permanences j’étais toujours de mon côté. Jamais avec le groupe de ma classe. Le dessin, la musique et la lecture… furent mes seules échappatoires. La bibliothèque aussi, était mon refuge. J’étais sûre de ne pas les croiser là-bas car je savais que vu leurs niveaux… elles ne viendraient pas me trouver là-bas. C’était un milieu trop « Intellectuel » pour elles. Comme elle le disait.

On me piquait mes montres, ou mes portables, on me tabassait aussi violemment que possible en me rouant de coup de pieds et de coups de poings. Tout ça parce qu’on ne me trouvait pas normale, j’étais différente d’eux. Différente des gens normaux. Bien que mes dons me permissent d’entrevoir certains d’entre-eux, ils ne me permettaient pas de tous esquiver. On peut dire que je savais seulement quels passages éviter et vers à peu près « quels moments », parce que sinon, je prévoyais toujours de mauvaises choses pour les autres, qui ne me croyaient pas, et disaient que j’étais bizarre, une sorte de monstre de foire aussi !

La jalousie, j’en ai souffert aussi, en fait, j’ai surtout été jalousée par d'autres filles du lycée, qui firent courir d'affreuses rumeurs sur moi, ou sur mon frère. Ce qui fit, qu’il se braquait régulièrement avec nos parents au sujet de sa "merveilleuse" sœur. Vous savez, il y avait aussi ceux qui vous utilises comme bon leur semble, puis qui vous rejette du jour au lendemain sans avoir le pourquoi du comment. On me prenait, on me jetait, un peu comme si j’étais un objet.

On m’utilisait à cause de ma mémoire développée pour que je fasse les devoirs à la place des autres. On m’obligeait à les aider à tricher aussi. Lorsque j’expliquais la situation aux professeurs, ils pensaient que je mentais. Personne ne me croyait et à cause de ça, j’ai cessé d’offrir ma confiance au premier venu. Je me suis renfermée petit à petit, et je suis devenue solitaire. C’est là que j’ai décidé de ne plus faire ami-ami avec tout le monde, et que mon caractère d’aujourd’hui a commencé à se former. C’est aussi durant cette période que j’ai failli tombée dans l’alcool et la drogue. J’ai fumée quelques fois, pour tenir le coup mais c’est tout. Je ne fume plus aujourd’hui.

Préférant, préserver ma santé. C’est pourtant, durant cette période, que la plupart de mes pouvoirs se sont développés et que j’ai amélioré mes compétences au sabre. J’ai appris à toujours avoir une arme sur moi pour me défendre. Mon premier amour, mon être aimé, ma prunelle, celui pour qui je sacrifierais tous, ma vie, mon âme, mon corps. Si au début, il ne prêtait pas du tout attention à moi, comme la majorité des gens de mon lycée. Lorsqu’il me vie blessée et couverte d’insulte, à genoux face à un groupe de quatre filles…après que l’une de ses filles m’enferma dans les toilettes. J’ai cherché par tous les moyens à sortir discrètement pour rentrer chez moi en utilisant mon don de manipulation du temps.

Seulement, l’effet espéré n’était pas celui qui y était. Je n’avais pas eu le temps de sortir quoi que ce soit pour me défendre, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps cette fois-là. J’avais des envies de meurtres, et je crois que je n’aurais pas hésité à tuer l’une d’entre elle par vengeance… s’il n’était pas intervenu au bon moment me défendre. Il fit la morale aux filles, et les envoyèrent balader. Il en avait d’ailleurs frappé une qui s’approchait trop de moi.

Estimant, que tout être humain devait être traité sur le même pied d’égalité et que je n’avais pas choisi d’être « différente, et un monstre ». Selon lui, c’était le principal « Pourquoi » j’étais tabassée/rackettée malgré le fait que j’avais tout pour être populaire ! C’est lui qui m’aida à améliorer ma situation, à faire que les choses s’arrangent, en me rendant justement populaire auprès des autres en m’intégrant dans sa bande de joyeux scientifiques.

Cela offrit aux gens une autre vision de moi-même ce qui me permise de passer le reste de mes années d’études tranquille et de me faire enfin une vraie amie. Pour lui, et pour elle, je ne devais plus m’occuper de ce que pensais les autres de moi, alors j’ai appris à vivre avec cette douleur passée, et puis en grandissant, à tourner la page et à mettre ça de côté. Pourtant, ça me hante encore parfois, dans des cauchemars… Les traumatismes et les chocs sont toujours là, ancré en moi comme une blessure.

Ma vocation de « vouloir Faire Justice » est donc née durant ma scolarité. Peu de temps après la découverte de mes dons. Ce sont mes dons qui me poussèrent vers cette voie. Même si au début, je n’ai pas vraiment pensée à cette idée. En fait, ce que je voulais, c’était simplement aider mon entourage plus facilement. Je ne voulais le faire qu’à petite échelle. Pourtant, le destin en a décidé autrement. Je ne me suis pas renfermée sur moi-même, c'est ce qui me fit prendre conscience de la chose, et je ne voulais pas de ça.

Ce sont toutes les souffrances que j'ai reçues durant ma scolarité qui me firent changer d’avis. C'est le début de mes « actions bienfaitrices » si on peut dire cela ainsi. J'ai fais le pour et le contre, je me suis dis, que me rabaisser à devenir aussi méchants qu'eux n'était pas ma vocation. Ce n'était pas ça ma vie, ma vision des choses, je voulais me servir de mon don pour être utile aux autres à petites échelles. Pourtant, en voyant au fur et à mesure du temps, les inégalités se créer entre les gens, et la misère du monde, j'aimerais aider le plus possible. Je ne cherche pas à faire l'utopiste et à me dire que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes, non, je sais que ce sera impossible.

De tout changer, de changer les mentalités, je veux juste rendre le monde meilleur à ma façon. Je ne veux plus voir à la télé le harcèlement, ni même dans la rue. Quand je voyais toute la violence de cette génération, c’est ce qui fis naître en moi cette vocation de justicière. Je voudrais le faire à plus grande échelle, j’aimerais pouvoir changer le monde à plus grande échelle. J’ai vue toute la méchanceté qu’un homme pouvait faire sur l’autre, j’ai subi beaucoup trop d’humiliation, et je ne veux plus que personne ne subisse ce que j’ai subi dans ma scolarité.

Je ne veux plus voir ça, je ne veux plus voir de gens souffrir comme j’ai souffert à cause de harcèlement. Je veux utiliser mes dons pour aider le plus de gens possible, je veux changer la mentalité du monde. Il y a eu des moments où je me suis sentis « normale ». C’est à partir du moment, ou j’ai fais la rencontre de celui qui a changé ma vie.

J’ai finalement réussi à finir mes études en France dans le pays de mes parents Actuels. Bien que j’ai eu plusieurs fois envie de partir loin d’ici, je me suis toujours dis que l’herbe ne serais pas plus verte ailleurs… j’ai affronté les difficultés en face à partir du moment où mon premier amour est entré dans ma vie. J’ai eu mon Bac S, mon DUT Information-communication option information numérique dans les organisations, avec une mention, puis ma Licence pro métiers du livre : documentation et bibliothèques, et enfin mon Master information et communication spécialité ESDOC (sciences de la documentation).

Ce qui me permit d’accéder à mon job actuel après la fin de mes études, je travaille dans une entreprise connue et je me suis établie à Gotham City.



POUVOIRS & HABILITÉS


En tant que Clarisse Lancelot, Clarisse dispose de ses capacités de Documentaliste. C'est à dire: Rechercher une adresse dans une base de données, sélectionner des articles pour un dossier de presse, commander des ouvrages et modifier les plans de classement : le documentaliste doit répondre à des demandes ponctuelles de renseignements et ne pas oublier d'enrichir son fonds documentaire. Ses activités se répartissent autour de 3 grands axes : la collecte d'informations, leur traitement et leur communication. Le documentaliste connaît les supports informatiques et multimédias (cédérom, Internet, etc.) et travaille en réseau. Les rapports avec les utilisateurs et les partenaires représentent une large part de l'activité.

Clarisse maîtrise aussi l'art du sabre japonais Katana grâce à ses grands-parents, ce sont ses armes de prédilection. Elle sait lire le grecque et le latin.

_ Trilingue : Clarisse parle trois langues couramment qui sont l'Anglais, le Français, et le Japonais. En voyageant autour du monde plus jeune, elle a des bases de vocabulaire d'autres langues comme l'espagnol etc...

Les pouvoirs de Clarisse sont surtout des pouvoirs de soutient. Ce n'est pas vraiment une combattante pure et dure. Seule la Chronokinésie peut être comptés comme "offensive".

_ Médium :
On observe Deux phases :
La première est par le biais des rêves, ils sont soit prémonitoires ou ils mettant en scène des futures situations réelles. Son sommeil, est d'ailleurs très peu réparateur, le médium se réveille souvent dans un état troublé et met du temps à émerger.

La deuxième phase est celle de la perception d'émotions, d'énergies, de sensations qui sont extérieures aux siennes, elles sont provoquées par les lieux, les personnes, et tout autre facteur pouvant amener Clari à ressentir des événements, le plus souvent lourds d'atrocités ou de morts pour les gens qui sont proches d'elle le plus souvent. Elle peut voir des "flashs".

_Chronokinésie :
Ce pouvoir consiste à modifier l'écoulement du temps lui-même pendant 30 secondes ou une minute sur une ou deux autres personnes en l'accélérant, le ralentissant ou même en l'arrêtant. Le contre coup est énorme à la fin, puisque ce pouvoir réduit son espérance de vie, lui provoque une immense fatigue, et des évanouissements.

_ Mémoire Eidétique :
Mémoire photographique, ou encore mémoire absolue.
C'est la faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails. Elle donnerait à un individu la capacité de maintenir, durant une courte durée, environ 30 secondes, une mémoire presque parfaite d'une image présentée comme si l'image était toujours là. Comme pour toute autre mémoire, l'intensité du souvenir dépendrait de plusieurs facteurs tels que la durée et la fréquence de l'exposition, l'observation consciente, la pertinence de la personne, etc.


IRL !!!


Pseudo : Écrire ici.
Tu as quel âge ? Écrire ici.
Fréquence de connexion Écrire ici.
Tu nous as trouvé où ? Écrire ici.
Que penses-tu du forum ? Écrire ici.
T'as un autre compte ? Lequel ? Écrire ici.
Code de validation Omega Beam
Autre choses ? Écrire ici.


©️️ Never-Utopia par Koalz



Dernière édition par Mireille Van Roy le Mer 27 Déc - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Mon Héroïne DC Comics   Lun 30 Oct - 21:36



Arthur Clément Lancelot
30 ans + Indépendants + Feat. Célébrité


CREDIT AVATAR


Histoire

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident, similique sunt in culpa qui officia deserunt mollitia animi, id est laborum et dolorum fuga. Et harum quidem rerum facilis est et expedita distinctio. Nam libero tempore, cum soluta nobis est eligendi optio cumque nihil impedit quo minus id quod maxime placeat facere possimus, omnis voluptas assumenda est, omnis dolor repellendus. Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet ut et voluptates repudiandae sint et molestiae non recusandae. Itaque earum rerum hic tenetur a sapiente delectus, ut aut reiciendis voluptatibus maiores alias consequatur aut perferendis doloribus asperiores repellat.

Habilités

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident, similique sunt in culpa qui officia deserunt mollitia animi, id est laborum et dolorum fuga. Et harum quidem rerum facilis est et expedita distinctio. Nam libero tempore, cum soluta nobis est eligendi optio cumque nihil impedit quo minus id quod maxime placeat facere possimus, omnis voluptas assumenda est, omnis dolor repellendus. Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet ut et voluptates repudiandae sint et molestiae non recusandae. Itaque earum rerum hic tenetur a sapiente delectus, ut aut reiciendis voluptatibus maiores alias consequatur aut perferendis doloribus asperiores repellat.



pseudo du membre
nature du lien ici même
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.


Codes by AMIANTE & Acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Mon Héroïne DC Comics   Lun 30 Oct - 22:40


Nom & Prénom






❯ FEAT : célébrité ici
Informations Générales


❯ Prénom Nom : Écrire ici
❯ Pseudo : Écrire ici
❯ Age : 30 ans
❯ Identité Publique ? : Non
❯ Ville : Métropolis
❯ Lieu & Date de Naissance : Planète Krypton
❯ Race : Ases d'Asgard
❯ Métier : Écrire ici
❯ Orientation Sexuelle : Hétéro
❯ Situation Amoureuse : En Couple
❯ Groupe : Justiciers
❯ Pv|Scénario|Inventé|Perso DC Comics : Inventé

Caractère

Sous forme de liste ou encore sous forme de texte, décrivez-nous légèrement le caractère de votre personnage.


IL ÉTAIT UNE FOIS...

Née dans l’hôpital de la ville de Métropolis, ce fut un accouchement qui se passa sans problème pour ma mère. Elle choisit mon prénom pour la couleur du ciel à ce moment-là, et parce que c’était pour elle le plus beau jour de sa vie, après son mariage avec son compagnon. J’ai grandi dans une famille normale, heureuse et stable. Mes parents travaillant tous les deux. J’allais souvent chez la nourrice avec mon frère, ou à la crèche lorsque j’étais un peu plus petite.

J’avais souvent des problèmes de santé à l’oreille, et j’avais souvent des rhumes, otites, etc… J’ai commencé à développer de l’asthme à l’âge de six, huit ans minimums. Ce n’étaient que des petites crises mais qui m’empêchaient quand même de faire du sport ! D’autant plus que ça s’aggravait à cause de la pollution de la ville. C’est pourquoi mes parents ont déménagés à la campagne pour que mes poumons respirent « un peu » mieux.

C’est ce qui me permise de bien profiter de mes grands-parents. Il y avait une fête avec la famille le plus souvent possible histoire de resserrer un peu les liens entre mon père et sa sœur fâchés depuis quelques années maintenant. J’ai eu une éducation normale entourée des nouvelles technologies, et des consoles de jeux. C’était mon jeu favoris enfant. Tout comme j’adorais regarder les étoiles avec mon télescope. J’étais une petite princesse chouchoutée et aimée de toute part, d’autant plus que j’étais la deuxième j’avais donc un peu plus de liberté que mon ainé avec qui j’étais le plus proche. Mon aîné était mon symbole, quelqu’un qui m’inspirait et à qui je voulais ressembler. Je voulais autant lui ressembler qu’à mon père.

Mon frère et mon père furent un peu mes idoles. Je suis très vite devenue accros aux mangas, aux animés, à la culture japonaise. Je me souviens que j’allais à l’école de mon quartier. Elle n’était pas très loin, je pouvais rentrer à pied. Comme j’habitais dans un lotissement avec une impasse et dans les dernières maisons. Je me souviens que tous les weed-end j’allais jouer avec les filles des voisins, avec qui je m’entendais très bien. On passait notre temps les unes chez les autres. Parfois nous ne revenions que le soir pour manger !

J’ai fais beaucoup de musique, et tentée beaucoup d’instrument avant de trouver mon bonheur. J’ai commencé à développer mon don de clairvoyance vers l’âge de dix ans, en faisant mes premiers niveaux d’études. Au début, cela n’inquiétait pas ma famille, car ils pensaient que ce n’étaient que des cauchemars, de simples rêves parfois. Pourtant, tous ce que je décrivais semblait réel et pertinent. En fait, je ne pouvais prévoir, ou observer les choses à l’avance que pour une semaine, et grand maximum, ce qui se passerait dans un mois. C’est ma grand-mère qui conseilla à mes parents de m’emmener voir une voyante.

C’est là qu’on me révéla que la clairvoyance n’était que le début, que je serais capable de bien d’autre chose et qu’il faudrait s’y préparer. Ce phénomène de clairvoyance ne fit que s’accentuer, devenant dangereux pour ma santé, je devais apprendre à canaliser ce don, et à bien l’interpréter. C’est cette voyante qui accepta de m’aider. Je crois que me souvenir qu’elle s’appelait « NOM DE VOYANTE ». Je me suis très vite liée d’amitié avec cette vieille femme. Amie de ma grand-mère.

C’est ce qui détermina aussi ma future vocation. Puisque j’avais un don, autant essayer de l’utiliser pour aider les autres. Ce fut délicat au début, car peu de personnes me croyaient capable d’y arriver. Peu de personnes me soutinrent dans ma quête. Lorsque je me faisais des amies, j’étais aussitôt lâchée, car ils prenaient peur, lorsque je prédisais ce qu’ils voulaient faire dans les semaines qui venaient.

Je me suis vite retrouvée isolée et moquée. La solitude, je l’ai connue durant la plupart de mes études, c’est ce qui fit aussi, que j’ai privilégié les études pour réussir à aller ou j’avais envie. Ce don me motivait à donner le meilleur de moi-même, et même sans cela j’avais de bonnes capacités intellectuelles. J’étais faite pour réussir quoi. Bien que je me faisais souvent tabassée, et rackettée au lycée, jusqu’à ce j’ose porter plainte après avoir enregistrée une conversation, ou on disait du mal de moi, mais ou m’enferma dans les toilettes.

On me faisait du harcèlement moral. J’étais soutenues par mes parents, rentrant en pleure les soirs à la maison. C’est lors d’une violente colère que j’ai développé la seconde phase de mon pouvoir, la Télékinésie. En projetant un objet par le biais de ma simple pensée sur mes agresseurs j’ai momentanément réussi à ralentir le temps de mon agresseur et à lui mettre mon poing dans la figure avant de m’enfuir et d’appeler mes parents. J’étais encore sous le choc en apprenant que mes pouvoirs se développaient à cause de mes émotions fortes. J’ai eu mon bac avec mention très bien. Ce qui me permit d’accéder à ma licence, puis à mon master. Finissant mes études récemment, j’ai réussi à me faire embaucher en tant que XX.



POUVOIRS & HABILITÉS

Sous forme de texte ou de liste, explique-nous les différents pouvoirs de ton personnage ou encore ses habilités.


IRL !!!


Pseudo : Écrire ici.
Tu as quel âge ? Écrire ici.
Fréquence de connexion Écrire ici.
Tu nous as trouvé où ? Écrire ici.
Que penses-tu du forum ? Écrire ici.
T'as un autre compte ? Lequel ? Écrire ici.
Code de validation Écrire ici.
Autre choses ? Écrire ici.


©️️ Never-Utopia par Koalz
Skadi
Sága
Freyja
Snotra
Sjöfn


Dernière édition par Mireille Van Roy le Mer 27 Déc - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Mon Héroïne DC Comics   Mer 22 Nov - 0:18



 
feat. Nathalie Portman.
Jane Foster

 

 
Carte d'Identité
Jane Foster25 Avril 1983 à Dallas30 ans AstrophysicienneC'est Compliqué...HétéroLes étoiles, les choses mystérieuses,
la science, la physique, la mythologie nordique à cause d'un certain dieu !
Civils

 
Caractère

Hum, vous voulez en savoir plus sur le caractère de ma petite jane ? très bien, mais laissez-moi vous dire que ce n’est pas du gâteau ! Vous êtes prêts ? C’est partie ! C’est une demoiselle qui se comporte le plus naturellement du monde. C’est quelqu’un qui se fond dans la masse et qui n'aime pas se faire remarquer lorsque c'est contre son gré. Elle ne s'énerve pas pour un oui ou pour un non tout le temps non plus.  

Jane c’est une personne au caractère bien trempé.  Elle a un caractère fort, c’est quelqu’un qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, genre si elle a envie de dire ce qu’elle pense, elle va le faire, -de manière subtile en fonction du rang de la personne-, mais elle le dira. Elle est énergique, souriante, intelligente et vive d’esprit. De plus, elle déteste devoir se donner une image à cause de la société.

Elle suit son instinct. Ses sentiments. Si elle doit prendre une décision, c’est parce qu’elle le veut. Jane est ambitieuse, elle est fière de sa réussite sociale, et fait tout ce qu'elle peut pour honorer son métier. Obstiné, Entêté,  Opiniâtre, elle est excessivement attachée à ses opinions bien qu'elle sache parfois les mettre de côté. Elle a une grande soif de savoir, elle adore, et a envie de voir, de savoir, d'apprendre encore et toujours plus. Elle adore découvrir de nouvelles choses et intéresser à pleins de choses.

Elle est très neutre et altruiste dans ses jugements et dans son attitude en générale. C'est quelqu'un qui reste digne de confiance, et loyale, à qui on peut s'adresser sans soucis si un jour on a besoin de parler. Jane est quelqu’un qui vit au jour le jour, et qui s’adapte en fonction des gens. Elle a beaucoup de manières scientifique, elle a toujours besoin d'expliquer une situation avec des définitions en rapport avec la science.

Facilement Rancunière, Jane est facilement encline à la rancœur, parfois, elle est incapable de pardonner quelqu'un pour une action considérée comme un tort personnel. Ou alors, elle mettra beaucoup de temps à pardonner la personne, en fonction de ce qu'on peut lui avoir fait. Voilà ce que je pourrais dire en gros sur Jane.

 

Pouvoirs & capacités
Jane… n’a aucun pouvoir particulier hormis son « intelligence » si on peut dire ça ainsi. C’est une Astrophysicienne ! Pour résumer la chose simplement, Jane est une scientifique qui étudie les étoiles et les planètes.

Ses recherches et ses analyses permettent de mieux connaître la formation et l'évolution de l'univers ou de contribuer à certaines missions spatiales d'exploration. Elle étudie n’importe quel objet céleste, comme leur luminosité, leur densité, leur température et leur composition chimique.

L’astrophysique étant un sujet très vaste, les astrophysiciens utilisent généralement plusieurs disciplines de la physique, dont la mécanique, l’électromagnétisme, la mécanique statistique, la thermodynamique, la mécanique quantique, la relativité, la physique nucléaire, la physique des particules, la physique atomique et moléculaire.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoICIAgeICICode règlementICIPv, scénario, marvel ou inventéICIComment as-tu atterri ici ?ICIFréquence de connexionICI
RemarquesICI

 


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Je n'ai pas vécue directement les événements de la ville, mais c'est passé sur toutes les télés du monde... Je pense que le changement de ville est une bonne chose pour rassurer la population, ou en tout cas temporairement ! Même si cette solution me semble dérisoire pour le futur car la ville ne peut plus accueillir autant de réfugier. Les dégâts auraient pu être bien plus grave si rien n'avais été fait.

Changez de ville, c'est peut-être mieux pour certains d'une certaine manière car cela permet aux plus pauvres et démunis de commencer sur une nouvelle base ! Cela offre une chance. Même si j'avoue que l'explosion et les radiations m'ont fait un peur peur pour la contamination de l'environnement et les maladies etc...Voir la ville rasée à la télé m'a fait mal au cœur, j'ai eu beaucoup d'empathie pour eux.


  Une explosion a eu lieu lors d'une réunion mondaine, peu de temps après un incident sur l'une des bases du SHIELD. Si vous n'êtes pas membre de l'organisation, vous ne savez pas que l'incident touche une prison de haute sécurité, mais vous avez dû entendre parler de ces deux incidents : que pensez-vous de cela ? Si vous faites partie du SHIELD, vous savez que les problèmes sont potentiellement plus grave que ce qu'ils ont l'air, et vous entendez un nom être murmuré : Hydra... Pensez-vous que cette organisation criminelle puisse être de retour ?

 
Je trouve cela étrange, je ne connais pas toute l'histoire, mais Erik m'en a parlé... Je pense en effet que ce n'est pas impossible ! et dans ce cas-là... méfiance !


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?
• Gouvernement, SHIELD, HYDRA : Avec l'alarme de mars, le SHIELD a perdu des agents, connu une fuite de prisonniers et suspecte des taupes entre ses murs... Quelle est votre place là dedans et qu'en pensez-vous ?
• Mutants : La Confrérie se regroupe et se restructure sans Magneto. On dit qu'elle a repris son recrutement actif, y compris au cœur du nouvel Institut et des infrastructures d'intégration des mutants à Los Angeles. De quel côté êtes vous ?

 
J'ai aidé en surveillant les différentes ouvertures de portails, en les détectant, et en envoyant leurs coordonnées du mieux que je pouvais. J'ai aidé et recueilli des Asgardiens mais pour le reste je ne suis pas au courant de ces histoires ! Et je ne tiens pas à m'en mêler !


 
Votre histoire

 

  Apud has gentes, quarum exordiens initium ab Assyriis ad Nili cataractas porrigitur et confinia Blemmyarum, omnes pari sorte sunt bellatores seminudi coloratis sagulis pube tenus amicti, equorum adiumento pernicium graciliumque camelorum per diversa se raptantes, in tranquillis vel turbidis rebus: nec eorum quisquam aliquando stivam adprehendit vel arborem colit aut arva subigendo quaeritat victum, sed errant semper per spatia longe lateque distenta sine lare sine sedibus fixis aut legibus: nec idem perferunt diutius caelum aut tractus unius soli illis umquam placet.

  Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
  Apud has gentes, quarum exordiens initium ab Assyriis ad Nili cataractas porrigitur et confinia Blemmyarum, omnes pari sorte sunt bellatores seminudi coloratis sagulis pube tenus amicti, equorum adiumento pernicium graciliumque camelorum per diversa se raptantes, in tranquillis vel turbidis rebus: nec eorum quisquam aliquando stivam adprehendit vel arborem colit aut arva subigendo quaeritat victum, sed errant semper per spatia longe lateque distenta sine lare sine sedibus fixis aut legibus: nec idem perferunt diutius caelum aut tractus unius soli illis umquam placet.

  Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
  Apud has gentes, quarum exordiens initium ab Assyriis ad Nili cataractas porrigitur et confinia Blemmyarum, omnes pari sorte sunt bellatores seminudi coloratis sagulis pube tenus amicti, equorum adiumento pernicium graciliumque camelorum per diversa se raptantes, in tranquillis vel turbidis rebus: nec eorum quisquam aliquando stivam adprehendit vel arborem colit aut arva subigendo quaeritat victum, sed errant semper per spatia longe lateque distenta sine lare sine sedibus fixis aut legibus: nec idem perferunt diutius caelum aut tractus unius soli illis umquam placet.

  Et est admodum mirum videre plebem innumeram mentibus ardore quodam infuso cum dimicationum curulium eventu pendentem. haec similiaque memorabile nihil vel serium agi Romae permittunt. ergo redeundum ad textum.
 



Dernière édition par Mireille Van Roy le Sam 25 Nov - 1:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 348
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Mon Héroïne DC Comics   Mer 22 Nov - 23:50



 
feat. Anne Hathaway.
Yseult ou Ysolde Van der Wallen (Nom Terrien)

 

 
Carte d'Identité
Saga.Sur Terre : Un 21 Décembre 1989. Il y'a des milliers d'années à Asgard.32 ans physiquement, en réalité âgée de milliers d'années. Documentaliste pour Stark Industries.CélibataireOrientation sexuelleVoyager, La Photo, l'Équitation, l'histoire et le patrimoine en général Civils

 
Caractère

« Dans ce monde il y a des gens qui préfèrent la solitude, mais il n'y a personne au monde qui puisse la supporter ».

Aux premiers abords, la demoiselle est quelqu’un de calme, distante et de mystérieuse. Discrète, elle aime se fondre dans la foule et passer inaperçue. Elle n’aime pas être remarquée lorsque c’est contre son gré. Solitaire, la jeune femme a en elle une douleur profonde. Une blessure. Une solitude profonde, encrée en elle depuis bien longtemps. Elle n’a jamais eu beaucoup d’amis, ni réussit à garder ses amitiés. Même si elle garde toujours le sourire, elle a toujours ce sentiment que quoi qu’elle fasse, la solitude la guette. Comme si elle était enchaînée.

Elle a toujours préférée être seule que mal accompagnée. C’est pour ça qu’on la dit solitaire. C’est quelqu’un d’une grande méfiance et de rancunière qui a du mal à se confier ouvertement, et à donner sa confiance à quelqu’un. Puisqu’elle a été déçue plus d’une fois dans sa vie. Trop de fois, on l’a pris et jeté sans raison apparente.

Trop de fois, elle a accordé sa confiance bêtement. Elle ne fait plus confiance aux autres et se forge une carapace. Une carapace aussi difficile à franchir qu’un diamant. Ce n’est qu’une façade, il ne faut pas se fier à ce sourire même si parfois, elle parait étourdie et un peu simplette sur les bords.. Il ne faut pas hésiter à briser la glace pour parler avec elle.

Ce n’est qu’une fois qu’elle se laisse aborder, qu’elle accepte de montrer qui elle est vraiment. Elle manifeste une grande bienveillance et une grande empathie envers autrui. Bien plus qu’on ne pourrait l’imaginer. Seulement, elle ne le montre pas à n’importe qui sous prétexte qu’on essaye de faire ami-ami avec elle. Elle n’hésite pas à aider son entourage, et à l’encourager. C’est quelqu’un qui est à l’écoute des autres. Elle parle peu, elle dit simplement ce qu’elle pense au moment qu’elle pense être juste.

Elle observe aussi beaucoup et elle ne juge quasiment jamais du premier regard une personne. Elle préfère se faire son propre avis sur la personne, que de suivre un troupeau qui pense la même chose. Elle n’en reste pas moins intelligente, et la plupart de ses gestes sont calculés ou réfléchis. Elle peut même se révéler rusée et stratège de temps en temps.  

 

Pouvoirs & capacités

En tant qu'Asgardienne, Yseult possède une résistance et une endurance augmentées. Plus qu'un humain lambda. Elle apprends à contrôler sa force par le biais d'un art martial et de cours d'auto-défense. Elle a de plus  une espérance de vie de plusieurs millénaires tout comme ses congénères.

Elle fait partie des Asgardiens à savoir maîtriser la magie. Sa magie est divisée en deux phases. Elle est liée aux runes et à l'écriture. Ce n'est pas une magie offensive, mais plutôt de soutient et de défense. Sa magie lui permet dans un premier temps de manipuler les mots, phrases et de manipuler les lettres d'Alphabets.

Puis dans un second temps de donner différents effets à ses runes : en changer la couleur, les formes, les tailles, et les faire léviter. Elles sont activées lorsqu'elles prennent une couleur dorées. Sinon elles sont simplement grises. Son rôle en Asgard, était de transcrire et enregistrer fidèlement tout ce qui arrivait. Elle était scribe et archiviste de la famille royale d'Asgard en somme.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoICIAgeICICode règlementICIPv, scénario, marvel ou inventéICIComment as-tu atterri ici ?ICIFréquence de connexionICI
RemarquesICI

 


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Étant moi-même une réfugiée... New York était comme une seconde patrie pour moi. Cela fait deux fois que je perds tous mes repères. Vous savez, au bout de la deuxième fois... on finit par s'habituer à déménager. j'ai été évacuée comme tout le monde pratiquement, je n'ai pas refusée de partir.

Après tout, Asgard était ma patrie d'origine, et NY était la ville qui m'avais acceptée et recueillie quand j'ai eu besoin. On ne peut pas dire que j'approuve totalement le nouveau gouvernement... mais c'est toujours mieux que rien non ? ...

Je sais pas trop...C'est comme une nouvelle chance qui s'offre à nous ! Cela fut galère de reprendre un nouveau logement, mais avec patience j'y suis arrivée même si j'ai plusieurs fois crue devoir abandonner. C'était vraiment galère ! mais j'ai tout de même réussi à nous procurer un mobil - home.

J'espère bientôt avoir suffisamment d'économies avec mon nouveau travail pour me payer un appartement ! La cohabitations avec mon ami devient un peu plus tendue chaque jours, mais bon, on fait avec. Après tout, il est aussi Asgardien...


  Une explosion a eu lieu lors d'une réunion mondaine, peu de temps après un incident sur l'une des bases du SHIELD. Si vous n'êtes pas membre de l'organisation, vous ne savez pas que l'incident touche une prison de haute sécurité, mais vous avez dû entendre parler de ces deux incidents : que pensez-vous de cela ? Si vous faites partie du SHIELD, vous savez que les problèmes sont potentiellement plus grave que ce qu'ils ont l'air, et vous entendez un nom être murmuré : Hydra... Pensez-vous que cette organisation criminelle puisse être de retour ?

 
Ce sont des rumeurs... j'ai autre chose à penser comme reprendre justement mon train train quotidien !a ne m’intéresse pas vraiment.


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?

 
J'ai participé du mieux que j'ai pu sur la ligne de front, nous avons échouer aujourd'hui, mais ce n'est pas encore finit. Nous pouvons toujours recommencer, et un jour nous rentrerons sur Asgard !
Nous la reconstruiront ! Notre patrie ! Bien qu grièvement blessée à la jambe, j'ai eu la chance de recevoir le soutient de mon ami, et avons décidés ensemble de survivre. C'est ce que nous avons fais ! Et nous en sommes là aujourd'hui...


 
Votre histoire

 

Ma scolarité fut la seconde période de ma vie la plus importe, et pourtant… Croyez-moi, ce fut la pire période de toute ma vie ! Si je devais la résumer en un mot ce serait : l’Apocalypse. Eh oui. Carrément ! Je ne vais pas vous faire un dessin, ça ne servirait à rien, par contre, je peux vous en parler un peu plus ! car j’ai appris à tourner la page et cela me fait un peu moins mal au cœur. Ce sont mes dons qui furent la cause de mes nombreux problèmes. Pour commencer, sachez que j’ai souvent été victime de « rackett ».

Ensuite, on me faisait du harcèlement moral. On m’insultait, on se moquait de moi tout le temps, on me jugeait tout le temps, dès que j’arrivais dans une pièce, les conversations se taisaient. On m’envoyait des menaces, me demandant « de disparaître », ou de « sauter d’un pont » et « ne plus revenir » aussi. On taguait mes tee-shirts. On me faisait tomber dans les escaliers, on me jetait des bonbons dans les cheveux, on m’a coupé les cheveux aussi.

Personne ne voulait de moi dans les équipes en sport, j’étais toujours la dernière à être prise. Comme si on me fuyais comme la peste. J’étais toujours toute seule aux pauses, et aux permanences j’étais toujours de mon côté. Jamais avec le groupe de ma classe. Le dessin, la musique et la lecture… furent mes seules échappatoires. La bibliothèque aussi, était mon refuge. J’étais sûre de ne pas les croiser là-bas car je savais que vu leurs niveaux… elles ne viendraient pas me trouver là-bas. C’était un milieu trop « Intellectuel » pour elles. Comme elle le disait.

On me piquait mes montres, ou mes portables, on me tabassait aussi violemment que possible en me rouant de coup de pieds et de coups de poings. Tout ça parce qu’on ne me trouvait pas normale, j’étais différente d’eux. Différente des gens normaux. Bien que mes dons me permissent d’entrevoir certains d’entre-eux, ils ne me permettaient pas de tous esquiver. On peut dire que je savais seulement quels passages éviter et vers à peu près « quels moments », parce que sinon, je prévoyais toujours de mauvaises choses pour les autres, qui ne me croyaient pas, et disaient que j’étais bizarre, une sorte de monstre de foire aussi !

La jalousie, j’en ai souffert aussi, en fait, j’ai surtout été jalousée par d'autres filles du lycée, qui firent courir d'affreuses rumeurs sur moi, ou sur mon frère. Ce qui fit, qu’il se braquait régulièrement avec nos parents au sujet de sa "merveilleuse" sœur. Vous savez, il y avait aussi ceux qui vous utilises comme bon leur semble, puis qui vous rejette du jour au lendemain sans avoir le pourquoi du comment. On me prenait, on me jetait.

On m’utilisait à cause de ma mémoire développée pour que je fasse les devoirs à la place des autres. On m’obligeait à les aider à tricher aussi. Lorsque j’expliquais la situation aux professeurs, ils pensaient que je mentais. Personne ne me croyait. Et à cause de ça, j’ai cessé d’offrir ma confiance au premier venu. Je me suis renfermée petit à petit, et je suis devenue solitaire.

C’est là que j’ai décidé de ne plus faire ami-ami avec tout le monde, et que mon caractère d’aujourd’hui a commencé à se former. C’est aussi durant cette période que j’ai failli tombée dans l’alcool et la drogue. J’ai fumée quelques fois, pour tenir le coup mais c’est tout. Je ne fumes plus aujourd’hui.

Préférant, préserver ma santé. C’est pourtant, durant cette période, que la plupart de mes pouvoirs viennent et que j’ai amélioré mes compétences au sabre. J’ai appris à toujours avoir une arme sur moi pour me défendre. Quand je voyais toute la violence de cette génération, c’est ce qui fis naître en moi cette vocation de justicière. Malgré moi, car ça n’avait pas toujours été tout noir ou tout blanc. Il y a eu des moments ou je me suis sentie « normale ». C’est à partir du moment, ou j’ai fais la rencontre de celui qui a changé ma vie.

Mon premier amour, mon être aimé, ma prunelle, celui pour qui je sacrifierais tous, ma vie, mon âme, mon corps. Si au début, il ne prêtait pas du tout attention à moi, comme la majorité des gens de mon lycée. Lorsqu’il me vie blessée et couverte d’insulte, à genoux face à un groupe de quatre filles…après que l’une de ses filles m’enferma dans les toilettes. J’ai cherché par tous les moyens à sortir discrètement pour rentrer chez moi.

Seulement, l’effet espéré n’était pas celui qui y était. Je n’avais pas eu le temps de sortir quoi que ce soit pour me défendre, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps cette fois-là. J’avais des envies de meurtres, et je crois que je n’aurais pas hésité à tuer l’une d’entre elle par vengeance… s’il n’était pas intervenu au bon moment me défendre. Il fit la morale aux filles, et les envoya balader. Il en avait d’ailleurs frappé une qui s’approchait trop de moi.

Estimant, que tout être humain devait être traité sur le même pied d’égalité.Selon lui, c’était le principal « Pourquoi » j’étais tabassée/rackettée malgré le fait que j’avais tout pour être populaire ! C’est lui qui m’aida à améliorer ma situation. A faire que les choses s’arrangent, en me rendant justement populaire auprès des autres en m’intégrant dans sa bande de joyeux scientifiques. Cela offrit aux gens une autre vision de moi-même ce qui me permise de passer le reste de mes années d’études tranquille et de me faire enfin une vraie amie.

En fait, je crois que c'est ce qui me donnait envie de vouloir changer le monde, aider le monde et l'Humanité.  Pour lui, et pour elle, je ne devais plus m’occuper de ce que pensais les autres de moi, alors j’ai appris à vivre avec cette douleur passée, et puis en grandissant, à tourner la page et à mettre ça de côté. Pourtant, ça me hante encore parfois, dans des cauchemars… Les traumatismes et les chocs sont toujours là, ancré en moi comme une blessure.

J’ai finalement réussi à finir mes études en France dans le pays de mes parents Actuels. Bien que j’ai eu plusieurs fois envie de partir loin d’ici, je me suis toujours dis que l’herbe ne serais pas plus verte ailleurs… j’ai affronté les difficultés en face à partir du moment où mon premier amour est entré dans ma vie. J’ai eu mon Bachelors, puis mon Master, ce qui me permit d’accéder à mon Doctorat en xxx  terminé cette année. Je travaille maintenant pour xxx, et je me suis établie à xxx.
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon Héroïne DC Comics   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon Héroïne DC Comics
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marvel Evolution Reborn : 5ans, exil d'asgard, élection hydra vs loki, comics & mcu
» GODS AMONG US ✸ univers DC comics, criminalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Mireille :: Gestion de Mes Personnages :: Forums Avatars Réels-
Sauter vers: