Mon forum test pour codage et graphisme, pas d'inscription possible sans autorisation.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Personnages Stargate

Aller en bas 
AuteurMessage
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Personnages Stargate   Ven 5 Jan - 22:42



Prénom & Rodríguez

Carte d'Identité


Nom :
Rodríguez

Prénom(s) :
Diana

Âge :
37 ans

Date & Lieu de naissance :
Un 16 Avril 1980 à Buenos Aires (Argentine)

Nationalité :
Argentino-Guatémalaise (Latino quoi!)

État Civil :
Célibataire

Arrivée sur Atlantis :
Renforts du Dédale (2013)

Poste occupé :
Militaire (Caporal)

Spécialité :
Pilote de Chasse




feat :Jessica Chastain


Informations Médicales

Groupe sanguin :


Gène des Anciens :
(à remplir par l'administration après le lancé du dé)

Innoculation du gène des Anciens :
(à demander après un mois de jeu et à compléter après)

Pathologie :
Aucune

Antécédents médicaux:
Blessure à cause d'un crash, plus ré-éducation. Jambe cassée.



Personnalité & Objet choisi

Caractère :
XX est une jeune femme bien plus à l’aise dans un milieux chaleureux, bienveillant et préservé de toutes conditions difficiles. Xx doit donc constamment trouver un équilibre entre les deux, ainsi elle mélangera rarement sa vie professionnelle et familiale.  XX a donc besoin de se sentir en sécurité pour s’épanouir et arrive toujours à ses fins grâce à sa patience et sa persévérance.  Plutôt raisonnable, XX privilégie sa vie professionnelle sur sa vie privée, ce qui l'éloigne de ses désirs.

C’est un peu comme barrière qu’elle se forge pour se protéger de la trahison et du rejet.  Sa sensualité ne s'exprime quand le cadre sécurisé d'une vie sentimentale riche de confiance, car XX a peur d'être trahie. Elle reste tout de même une excellente camarade qui possède un sens solide de l'amitié, et de la loyauté ! En effet, plutôt que d’avoir une vingtaine d’amis, elle préfère avoir peu d’ami qu’être mal entourée !

Elle recherche avant tout des amis fidèles et sincères sur lesquels elle pourra s'appuyer. C’est ainsi q’XX est peu influençable et fait ainsi preuve d’une grande rigueur dans son comportement et sa vie est dictée par un vrai système de valeurs morales qu’elle ne partage que très rarement ! Elle est objective, et ne voit pas que son confort ! Elle s'investit pleinement dans les causes qui lui semblent justes.

Elle a une très forte volonté, mais fait preuve de discrétion car elle n'aime pas être sur le devant de la scène. XX à besoin d'un plan pour agir et ne se détermine qu'à travers l'action.  XX est relativement sociable tant que chacun reste à sa place et n'envahit pas son espace personnel. Elle a besoin de sa bulle à elle de temps en temps. Elle n’aime pas qu’on s’approche trop d’elle. Elle a tendance à préférer les endroits calmes et tranquilles que les endroits bondés de monde. Elle est d’ailleurs assez discrète et éprouve des difficultés à exprimer ses sentiments.

Son intelligence est vive, intuitive et analytique, xx voit, observe, et juge grâce à un coup d'œil redoutable.  Même si elle ne dit pas forcément tout, elle ne dit son avis que si on lui demande gentiment et avec respect.

Langues :
Anglais & Espagnol (langue natale).

Phobies :
L'orage, les araignées

Objet choisi :
 Photo de famille



Compétences

Explication & Modèle à copier :
Ici



Données d'un passé chargé

Née dans une famille modeste, dans la ville XX, ma famille gagnait assez d’argent pour que nous ne manquions de rien et pour que la maison est un bon confort. Depuis toute petite, depuis mon enfance, j’ai toujours été attirée par le ciel et par l’envie de voler. Je voulais être comme un oiseau. Je voulais être libre d’aller d’un point A ou B sans être gênée. Je rêvais de voler. Dès que mon regard croisait celui d’un nuage ou d’un oiseau, j’étais piqué à vif par la curiosité. J’étais intriguée depuis toujours par cette capacité que possédaient ces petits êtres. Le soir, lorsque je m’endormais, je me souviens que je levais le bras et que je m’envolais du haut d’un arbre ou d’une montagne, pour voler, sentir cette sensation de liberté glisser sur ma peau.

Rien d’autre ne m’intéressait. Je n’étais pas une petite fille qui jouait avec les poupées, je jouais avec les avions, et tout ce qui me permettait de rêver, de m’évader. Pouvoir voler haut dans le ciel sans jamais être atteignable, courir parmi les nombreux nuages et visiter tous les magnifiques paysages de la terre. C’était mon rêve de gosse. Un rêve bien différent de celui d’une petite fille ordinaire, et pire encore, le soir, je trouvais refuge dans les étoiles. Je me souviens, que j’attendais que mes parents soient couchés, et puis… je me relevais. J’observais ces choses qui brillaient au loin, ces étoiles si magnifiques et lointaines.

J’observais cette lune horriblement blanche et pure. On me disait plus lente d’esprit, on me disait aussi que je ne réussirais jamais à atteindre mon objectif, parce que j’étais différente. Parce que je ne rêvais pas de devenir mannequin, secrétaire, ou que sais-je encore, je ne rêvais pas d’un métier féminin. Moi ce que je volais, au plus profond de mon cœur, c’était voler dans l’espace. Voler et toucher au plus près les étoiles dans la voûte céleste. Je voulais toucher le ciel. C’étaient mes passions, et ça l’a toujours été. J’étais d’ailleurs souvent à part à l’école. Rêveuse, je me mettais à côté de la fenêtre, et si je faisais mine de suivre les cours, je me perdais souvent dans les nuages.

On me collait souvent parce que je n’étais pas assez attentive au niveau des devoirs qu’on me donnait à faire. Malgré les excellentes notes que j’obtenais. Je comblais ma solitude naissante à vue d’œil, par les livres sur mes passions. J’ai eu mon télescope à l’âge de huit ans, et la c’était finit, on ne me voyait plus sortir le soir. Je restais scotché à mon télescope. Et lorsque je daignais de m’intéresser à autre chose, c’était toujours le né en l’air qu’on me voyait, tourner vers le ciel et les nuages. J’ai toujours senti que les gens ne s’intéressaient pas ou très peu à moi, mais à vrai dire, ça ne m’a jamais vraiment dérangée… depuis toute petite je faisais preuve d’une grande autonomie et indépendance.

C’est ce qui fait aussi, que je n’arrivais pas vraiment à m’intégrer dans les groupes ou j’ai été. Je n’ai eu trente millions d’amis. Je me suis toujours contentée de vivre au jour le jour, sans penser à demain, agissant de manière simpliste. Si je voulais quelque chose, je le faisais. Sinon je passais mon chemin si on peut dire ça ainsi. Ma scolarité dans son ensemble, fut un calvaire, je devais tout le temps prouver aux yeux des autres que j’en valais la peine, je devais me débrouiller car on ne me faisait pas de cadeau. J’ai toujours été travailleuse, enfin plus ou moins, comme tout le monde j’ai eu mes hauts et mes bas. J’ai fais mon premier baptême de l’air à 13 ans. Pendant un temps, j’ai été passionnée par la musique. J’ai bien fais quelques sports aussi d’ailleurs, équitation, golf, natation, patinage et tir à l’arc. Il vint un moment ou je devais choisir mon orientation professionnelle… et là ce fut le drame.

Si mes parents me voyaient déjà faire de longues études, et me tourner vers un grand métier de la série scientifique, ce n’était pas ce que je voulais et ce que je recherchais. J’ai eu plusieurs heures d’angoisses, plusieurs disputes. Contrairement à eux, j’avais la chance d’avoir des capacités, c’est ce que mon père m’a sorti en me regardant droit dans les yeux. Il me répétait sans cesse de ne pas faire la même erreur qu’eux. Je voulais réaliser mon rêve… celui de voler et si j’aurais pu me tourner vers l’aviation civile… ce ne fut pas le grand amour.

Ils voulaient être surs que je choisisse bien la voix qui me plairait. Qu’elle ne fut pas leur stupeur en voyant que j’avais choisi l’armée et non l’aviation civile. Je me suis dirigée dans cette voix, sans le soutient de mes parents au départ, c'est vrai et ce fut très très dur. C'est mon grand-père qui m'a conforté dans cette voie et qui était très heureux. J’ai réussi les tests avec succès. Je me suis tournée vers l’armée de l’air évidemment. J’ai fais mes classes puis je suis ressortie dans les dix plus forts de ma promotion.

Rejoindre l’armée de l’air fut ce qui m’a changée du tout au tout quasiment, j’ai découvert les valeurs du pays, et pleins d’autres choses. Mon désir de voler était plus fort que le reste, c’est ce qui m’a poussée dedans, c’est ce qui m’a poussée à devenir Pilote de Chasse. La conviction est née petit à petit. J’ai appris à devenir militaire, j’ai appris beaucoup de choses sur l’humain plus que je n’en voyais autour de moi. L’armée était un monde à part. Un monde que je n’apprécie pas toujours. On me disait souvent que j’étais bonne soldat, et que j’avais un bon respect envers mes supérieurs hiérarchique, j’avais le répondant quand il fallait l’avoir, quasiment toujours avec l’ignorance et les mots qui faisait bien plus mal que les poings. De ce côté-là je n’ai jamais eu de soucis. Il a quand même fallu que je me batte pour obtenir ma place dans cet univers un peu trop masculin, stricte et autoritaire. Cela changea complètement ou presque ma vision du monde. La Guerre d'Afghanistant en 2001 fut l'une des guerres qui fut la plus traumatisante.  

Durant cette première guerre, j'ai été envoyée comme pilote et en tant que renforts avec un groupe bombardiers pour l'opération Enduring Freedom. Les objectifs militaires de l'opération, incluaient la destruction des camps d'entrainement et des infrastructures terroristes en Afghanistan. J'ai piloté un avion de combat multirôle américain nommé : McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. J'ai mis beaucoup de temps à m'adapter au changement climatique de la région, je toussais beaucoup, et buvais beaucoup lorsque je le pouvais, j'effectuais des vols de reconnaissances, des bombardements lors des raids de Rhino et Gecko principalement. Cela me permit de renforcer mes réflexes visuels et auditifs. J'avais un peu de mal au début, avec la mentalité des autres soldats américains, j'avais du mal à voir ou ils respectaient les valeurs du pays. Je ne compris l’intérêt de cette guerre que losque je fus face à un dilemme. Ce dilemme fut le suivant : abattre un avion ennemi qui allait s'écraser au sol ou le laisser fuir pour tenter de survivre et mettre en péril la mission ? J'en fus tourmentée un bon bout de temps par les cauchemars.

En fin d'année 2002, vers le début 2003, j'ai été envoyée en remplacement de pilote blessé en guerre d'Irak sur l'Opération Southern Focus. Je fus nommée Capitaine pour son sang-froid, son adaptation et avoir su gérer une situation délicate en reprenant le contrôle de la formation aérienne du pilote blessé. L'opération visait à perturber le système de commandement et de contrôle militaire irakien. Elle comprenait des frappes aériennes sur les stations de répéteurs du réseau de câbles en fibres optiques utilisé pour les communications militaires irakiennes, ainsi que sur des centres de commandement, des radars et d'autres installations militaires importantes. J'ai ensuite participé ensuite en 2003, à la bataille d'Umm Qasr ou j'étais principalement à bord d'hélicoptères MH-53E et à L’ Opération Northern Watch ou je suis nommée Caporal pour avoir abattu l'un des MiG-25 Foxbat irakiens ayant violés la zone d'exclusion aérienne. Je piloterais notamment un Grumman EA-6B Prowler. Je ne souhaitais pas continuer de faire la guerre, alors ce fut le soulagement lorsque je me pris un tir missile ennemi, car cela l'obligea à rentrer en camp, et ainsi à rentrer dans son pays.  

Désormais rentrée au pays, j'ai tentée de reprendre une vie normale, elle se fait suivre par un psychologue. Les cauchemars sur ses missions et ses choix n'arrêtaient pas d'aller et venir, elle dormait mal. Je songeais sérieusement à quitter l'armée Américaine, seulement elle ne savait pas quoi faire ensuite...C'est à ce moment là que je fus contactée par le SGC qui sera ma dernière mutation, acceptant avec réticence au début vu que je souhaitais reprendre une vie civile. Je fus choisit parmi tant d'autre pour cette affectation Secret Défense. Apparemment, mon dossier était apprécié chez les hauts "dirigeants", j'étais une soldat qui faisait son boulot correctement, sans rébellion, manquement au règlement,  ni quoi que ce soit d'autre. ne s'attendait pas à découvrir un monde si différent.

C'était un monde complètement à part, une fantastique aventure un peu étrange ou elle s'embarquait. La porte des étoiles, le Stargate Command. Un grand cercle ancien d’alliage extraterrestre permettant de voyager d'un point A à B en passant simplement par un DHD... Elle avait des étoiles dans les yeux, c'était un peu le renouveau qu'elle attendait, et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela la fit évoluer. Elle y fit des rencontres merveilleuses, notamment avec son entretient de départ, ou elle rencontra le Général Hammond. Elle rencontra de fabuleux experts qui devinrent sa nouvelle famille au fil du temps. Elle développa son âme d'aventurière, et put étudier son métier en profondeur, notamment l'Astrophysique qui ne lui avait pas tellement servit avant.

J'intégrais l'ancienne équipe du Major Lorne avant qu'il ne parte sur Atlantis, et j'en pris ensuite le commandement. Je menais mes explorations comme si c'était un rêve d'enfant, j'échangeais notamment auprès d'Asgard, combattu des Jaffas au service de Goauld, et fut prisonnière un bon nombre de fois, victime de pas mal d'hallucinations, d'une maladie qui était en fait un virus, mise en contacte avec des peuples plus ou moins avancés comme les Tok'ras, Jaffas Libres, Madroniens, Les Kelownans, Le Peuple de Burrock, et d'autres formes de vies extraterrestres.


Comment votre personnage a-t-il vécu le moment il a pu poser les pieds sur Atlantis ? Ses premiers pas sur la Cité des Anciens ? :
(Passage important et obligatoire de votre histoire, c'est pour cela qu'il faut le mettre à part afin qu'on comprenne bien son état d'esprit à ce moment là)

Nous sommes maintenant en 2017. Des renforts matériels et humains arrivent par le biai du Dédale régulièrement. La situation est difficile, les Genii & les wraith ne cessent de leur rendre la vie difficile mais lentement les conditions s'améliorent avec la découverte d'un nouvel E2PZ particulier découvert sur le nouvel site alpha : La Terre sans jour, qui permet d'avoir des contacts régulier avec la terre.)



Derrière l'écran


 


Prénom ou Surnom :
Compléter ici
Âge :
Compléter ici
Comment avez-vous connu Atlantis Insurrection ? :
Compléter ici
 Connaissez-vous les séries Stargate ? :
Compléter ici
Souhaitez-vous d'être parrainé ? :
Compléter ici
Multicompte ?  :

Codes du contrat :
{Alpha}{Anciens}{Wraith}
Commentaires personnels ?:
Compléter ici


Arrogant-Mischief sur Epicode


Dernière édition par Mireille Van Roy le Ven 23 Fév - 19:09, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Personnages Stargate   Ven 19 Jan - 13:14



Carson Beckett

Carte d'Identité


Nom :
Beckett

Prénom(s) :
Carson

Âge :
49 ans

Date & Lieu de naissance :
5 janvier 1969

Nationalité :
Écossaise

État Civil :
Célibataire

Arrivée sur Atlantis :
Première équipe d'expédition en 2012

Poste occupé :
Médecin  

Spécialité :
Biologie




feat :Paul McGillion


Informations Médicales

Groupe sanguin :


Gène des Anciens :
(à remplir par l'administration après le lancé du dé)

Innoculation du gène des Anciens :
(à demander après un mois de jeu et à compléter après)

Pathologie :
(Diabète, asthme…)

Antécédents médicaux:
(Opérations, blessures antérieures…)



Personnalité & Objet choisi

Caractère :
(Minimum de 150 mots exigé. Détaillez maintenant la personnalité de votre personnage. Quels sont ses défauts, qualités ? Comment réagit-il dans une situation de stress, face à la hiérarchie ...)

Langues :
(Quelles langues parle votre personnage en plus de l'anglais ?)

Phobies :
(Les peurs de votre personnage, ce qui le terrifie ou simplement le fait sursauter)

Objet choisi :
(L'objet personnel qu'a choisi votre personnage pour partir sur Atlantis. Un seul autorisé.)



Compétences

Explication & Modèle à copier :
Ici



Données d'un passé chargé

Née dans une famille modeste, dans la ville XX, ma famille gagnait assez d’argent pour que nous ne manquions de rien et pour que la maison est un bon confort. Depuis toute petite, depuis mon enfance, j’ai toujours été attirée par le ciel et par l’envie de voler. Je voulais être comme un oiseau. Je voulais être libre d’aller d’un point A ou B sans être gênée. Je rêvais de voler. Dès que mon regard croisait celui d’un nuage ou d’un oiseau, j’étais piqué à vif par la curiosité. J’étais intriguée depuis toujours par cette capacité que possédaient ces petits êtres. Le soir, lorsque je m’endormais, je me souviens que je levais le bras et que je m’envolais du haut d’un arbre ou d’une montagne, pour voler, sentir cette sensation de liberté glisser sur ma peau.

Rien d’autre ne m’intéressait. Je n’étais pas une petite fille qui jouait avec les poupées, je jouais avec les avions, et tout ce qui me permettait de rêver, de m’évader. Pouvoir voler haut dans le ciel sans jamais être atteignable, courir parmi les nombreux nuages et visiter tous les magnifiques paysages de la terre. C’était mon rêve de gosse. Un rêve bien différent de celui d’une petite fille ordinaire, et pire encore, le soir, je trouvais refuge dans les étoiles. Je me souviens, que j’attendais que mes parents soient couchés, et puis… je me relevais. J’observais ces choses qui brillaient au loin, ces étoiles si magnifiques et lointaines.

J’observais cette lune horriblement blanche et pure. On me disait plus lente d’esprit, on me disait aussi que je ne réussirais jamais à atteindre mon objectif, parce que j’étais différente. Parce que je ne rêvais pas de devenir mannequin, secrétaire, ou que sais-je encore, je ne rêvais pas d’un métier féminin. Moi ce que je volais, au plus profond de mon cœur, c’était voler dans l’espace. Voler et toucher au plus près les étoiles dans la voûte céleste. Je voulais toucher le ciel. C’étaient mes passions, et ça l’a toujours été. J’étais d’ailleurs souvent à part à l’école. Rêveuse, je me mettais à côté de la fenêtre, et si je faisais mine de suivre les cours, je me perdais souvent dans les nuages.

On me collait souvent parce que je n’étais pas assez attentive au niveau des devoirs qu’on me donnait à faire. Malgré les excellentes notes que j’obtenais. Je comblais ma solitude naissante à vue d’œil, par les livres sur mes passions. J’ai eu mon télescope à l’âge de huit ans, et la c’était finit, on ne me voyait plus sortir le soir. Je restais scotché à mon télescope. Et lorsque je daignais de m’intéresser à autre chose, c’était toujours le né en l’air qu’on me voyait, tourner vers le ciel et les nuages. J’ai toujours senti que les gens ne s’intéressaient pas ou très peu à moi, mais à vrai dire, ça ne m’a jamais vraiment dérangée… depuis toute petite je faisais preuve d’une grande autonomie et indépendance.

C’est ce qui fait aussi, que je n’arrivais pas vraiment à m’intégrer dans les groupes ou j’ai été. Je n’ai eu trente millions d’amis. Je me suis toujours contentée de vivre au jour le jour, sans penser à demain, agissant de manière simpliste. Si je voulais quelque chose, je le faisais. Sinon je passais mon chemin si on peut dire ça ainsi. Ma scolarité dans son ensemble, fut un calvaire, je devais tout le temps prouver aux yeux des autres que j’en valais la peine, je devais me débrouiller car on ne me faisait pas de cadeau. J’ai toujours été travailleuse, enfin plus ou moins, comme tout le monde j’ai eu mes hauts et mes bas. J’ai fais mon premier baptême de l’air à 13 ans. Pendant un temps, j’ai été passionnée par la musique. J’ai bien fais quelques sports aussi d’ailleurs, équitation, golf, natation, patinage et tir à l’arc. Il vint un moment ou je devais choisir mon orientation professionnelle… et là ce fut le drame.

Si mes parents me voyaient déjà faire de longues études, et me tourner vers un grand métier de la série scientifique, ce n’était pas ce que je voulais et ce que je recherchais. J’ai eu plusieurs heures d’angoisses, plusieurs disputes. Contrairement à eux, j’avais la chance d’avoir des capacités, c’est ce que mon père m’a sorti en me regardant droit dans les yeux. Il me répétait sans cesse de ne pas faire la même erreur qu’eux. Je voulais réaliser mon rêve… celui de voler et si j’aurais pu me tourner vers l’aviation civile… ce ne fut pas le grand amour.

Ils voulaient être surs que je choisisse bien la voix qui me plairait. Qu’elle ne fut pas leur stupeur en voyant que j’avais choisi l’armée et non l’aviation civile. Je me suis dirigée dans cette voix, sans le soutient de mes parents au départ, c'est vrai et ce fut très très dur. C'est mon grand-père qui m'a conforté dans cette voie et qui était très heureux. J’ai réussi les tests avec succès. Je me suis tournée vers l’armée de l’air évidemment. J’ai fais mes classes puis je suis ressortie dans les dix plus forts de ma promotion.

Rejoindre l’armée de l’air fut ce qui m’a changée du tout au tout quasiment, j’ai découvert les valeurs du pays, et pleins d’autres choses. Mon désir de voler était plus fort que le reste, c’est ce qui m’a poussée dedans, c’est ce qui m’a poussée à devenir Pilote de Chasse. La conviction est née petit à petit. J’ai appris à devenir militaire, j’ai appris beaucoup de choses sur l’humain plus que je n’en voyais autour de moi. L’armée était un monde à part. Un monde que je n’apprécie pas toujours. On me disait souvent que j’étais bonne soldat, et que j’avais un bon respect envers mes supérieurs hiérarchique, j’avais le répondant quand il fallait l’avoir, quasiment toujours avec l’ignorance et les mots qui faisait bien plus mal que les poings. De ce côté-là je n’ai jamais eu de soucis. Il a quand même fallu que je me batte pour obtenir ma place dans cet univers un peu trop masculin, stricte et autoritaire. Cela changea complètement ou presque ma vision du monde. La Guerre d'Afghanistant en 2001 fut l'une des guerres qui fut la plus traumatisante.  

Durant cette première guerre, j'ai été envoyée comme pilote et en tant que renforts avec un groupe bombardiers pour l'opération Enduring Freedom. Les objectifs militaires de l'opération, incluaient la destruction des camps d'entrainement et des infrastructures terroristes en Afghanistan. J'ai piloté un avion de combat multirôle américain nommé : McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. J'ai mis beaucoup de temps à m'adapter au changement climatique de la région, je toussais beaucoup, et buvais beaucoup lorsque je le pouvais, j'effectuais des vols de reconnaissances, des bombardements lors des raids de Rhino et Gecko principalement. Cela me permit de renforcer mes réflexes visuels et auditifs. J'avais un peu de mal au début, avec la mentalité des autres soldats américains, j'avais du mal à voir ou ils respectaient les valeurs du pays. Je ne compris l’intérêt de cette guerre que losque je fus face à un dilemme. Ce dilemme fut le suivant : abattre un avion ennemi qui allait s'écraser au sol ou le laisser fuir pour tenter de survivre et mettre en péril la mission ? J'en fus tourmentée un bon bout de temps par les cauchemars.

En fin d'année 2002, vers le début 2003, j'ai été envoyée en remplacement de pilote blessé en guerre d'Irak sur l'Opération Southern Focus. Je fus nommée Capitaine pour son sang-froid, son adaptation et avoir su gérer une situation délicate en reprenant le contrôle de la formation aérienne du pilote blessé. L'opération visait à perturber le système de commandement et de contrôle militaire irakien. Elle comprenait des frappes aériennes sur les stations de répéteurs du réseau de câbles en fibres optiques utilisé pour les communications militaires irakiennes, ainsi que sur des centres de commandement, des radars et d'autres installations militaires importantes. J'ai ensuite participé ensuite en 2003, à la bataille d'Umm Qasr ou j'étais principalement à bord d'hélicoptères MH-53E et à L’ Opération Northern Watch ou je suis nommée Caporal pour avoir abattu l'un des MiG-25 Foxbat irakiens ayant violés la zone d'exclusion aérienne. Je piloterais notamment un Grumman EA-6B Prowler. Je ne souhaitais pas continuer de faire la guerre, alors ce fut le soulagement lorsque je me pris un tir missile ennemi, car cela l'obligea à rentrer en camp, et ainsi à rentrer dans son pays.  

Désormais rentrée au pays, j'ai tentée de reprendre une vie normale, elle se fait suivre par un psychologue. Les cauchemars sur ses missions et ses choix n'arrêtaient pas d'aller et venir, elle dormait mal. Je songeais sérieusement à quitter l'armée Américaine, seulement elle ne savait pas quoi faire ensuite...C'est à ce moment là que je fus contactée par le SGC qui sera ma dernière mutation, acceptant avec réticence au début vu que je souhaitais reprendre une vie civile. Je fus choisit parmi tant d'autre pour cette affectation Secret Défense. Apparemment, mon dossier était apprécié chez les hauts "dirigeants", j'étais une soldat qui faisait son boulot correctement, sans rébellion, manquement au règlement,  ni quoi que ce soit d'autre. ne s'attendait pas à découvrir un monde si différent.

C'était un monde complètement à part, une fantastique aventure un peu étrange ou elle s'embarquait. La porte des étoiles, le Stargate Command. Un grand cercle ancien d’alliage extraterrestre permettant de voyager d'un point A à B en passant simplement par un DHD... Elle avait des étoiles dans les yeux, c'était un peu le renouveau qu'elle attendait, et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela la fit évoluer. Elle y fit des rencontres merveilleuses, notamment avec son entretient de départ, ou elle rencontra le Général Hammond. Elle rencontra de fabuleux experts qui devinrent sa nouvelle famille au fil du temps. Elle développa son âme d'aventurière, et put étudier son métier en profondeur, notamment l'Astrophysique qui ne lui avait pas tellement servit avant.

J'intégrais l'ancienne équipe du Major Lorne avant qu'il ne parte sur Atlantis, et j'en pris ensuite le commandement. Je menais mes explorations comme si c'était un rêve d'enfant, j'échangeais notamment auprès d'Asgard, combattu des Jaffas au service de Goauld, et fut prisonnière un bon nombre de fois, victime de pas mal d'hallucinations, d'une maladie qui était en fait un virus, mise en contacte avec des peuples plus ou moins avancés comme les Tok'ras, Jaffas Libres, Madroniens, Les Kelownans, Le Peuple de Burrock, et d'autres formes de vies extraterrestres.


Comment votre personnage a-t-il vécu le moment il a pu poser les pieds sur Atlantis ? Ses premiers pas sur la Cité des Anciens ? :
(Passage important et obligatoire de votre histoire, c'est pour cela qu'il faut le mettre à part afin qu'on comprenne bien son état d'esprit à ce moment là)

Nous sommes maintenant en 2017. Des renforts matériels et humains arrivent par le biai du Dédale régulièrement. La situation est difficile, les Genii & les wraith ne cessent de leur rendre la vie difficile mais lentement les conditions s'améliorent avec la découverte d'un nouvel E2PZ particulier découvert sur le nouvel site alpha : La Terre sans jour, qui permet d'avoir des contacts régulier avec la terre.)



Derrière l'écran


 


Prénom ou Surnom :
Compléter ici
Âge :
Compléter ici
Comment avez-vous connu Atlantis Insurrection ? :
Compléter ici
 Connaissez-vous les séries Stargate ? :
Compléter ici
Souhaitez-vous d'être parrainé ? :
Compléter ici
Multicompte ?  :
{Wraith}
Codes du contrat :
Compléter ici
Commentaires personnels ?:
Compléter ici


Arrogant-Mischief sur Epicode
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 329
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Personnages Stargate   Sam 17 Mar - 15:10



Prénom & Nom

Carte d'Identité


Nom :
Compléter ici

Prénom(s) :
Compléter ici

Âge :
Compléter ici

Date & Lieu de naissance :
Compléter ici

Nationalité :
Triple Nationalité

État Civil :
(Marié, divorcé, célibataire...) Célibataire

Arrivée sur Atlantis :
Renforts du Dédale de 2012

Poste occupé :
Médecin Humanitaire

Spécialité :
Généraliste/Médecine Tropicale.




feat : Nom de la personne célébrité sur l'avatar


Informations Médicales

Groupe sanguin :


Gène des Anciens :
(à remplir par l'administration après le lancé du dé)

Innoculation du gène des Anciens :
(à demander après un mois de jeu et à compléter après)

Pathologie :
(Diabète, asthme…)

Antécédents médicaux:
(Opérations, blessures antérieures…)



Personnalité & Objet choisi

Caractère :
(Minimum de 150 mots exigé. Détaillez maintenant la personnalité de votre personnage. Quels sont ses défauts, qualités ? Comment réagit-il dans une situation de stress, face à la hiérarchie ...)

Langues :
(Quelles langues parle votre personnage en plus de l'anglais ?)

Phobies :
(Les peurs de votre personnage, ce qui le terrifie ou simplement le fait sursauter)

Objet choisi :
(L'objet personnel qu'a choisi votre personnage pour partir sur Atlantis. Un seul autorisé.)



Compétences

Explication & Modèle à copier :
Ici



Données d'un passé chargé

Médecins du monde, Médecins sans frontières et la Croix-Rouge internationale, et sous l'égide de l'OMS


(Le style de présentation vous est libre. C'est ici, en un minimum de 400 mots, que vous nous raconterez les aventures qu'a vécu votre personnage jusqu'à maintenant. Vous pouvez le faire sous forme de RP, de journal intime, de souvenirs... ; vous êtes libre d'utiliser la source qui vous inspire le plus. Et bien sûr, vous nous présentez votre personnage aujourd'hui : comment et pourquoi a-t-il été choisi pour l'expédition Atlantis, que faisait-il avant de postuler, quelles sont ses aspirations, ses particularités, quelles sont ses ambitions ? N'oubliez pas que pour faire partie de l'expédition il faut exceller dans son domaine.)

Comment votre personnage a-t-il vécu le moment il a pu poser les pieds sur Atlantis ? Ses premiers pas sur la Cité des Anciens ? :
(Passage important et obligatoire de votre histoire, c'est pour cela qu'il faut le mettre à part afin qu'on comprenne bien son état d'esprit à ce moment là)

Nous sommes maintenant en 2018. Des renforts matériels et humains arrivent par le biai du Dédale régulièrement. La situation est difficile, les Genii & les wraith ne cessent de leur rendre la vie difficile mais lentement les conditions s'améliorent avec la découverte d'un nouvel E2PZ particulier découvert sur le nouvel site alpha : La Terre sans jour, qui permet d'avoir des contacts régulier avec la terre.)



Derrière l'écran


 


Prénom ou Surnom :
Compléter ici
Âge :
Compléter ici
Comment avez-vous connu Atlantis Insurrection ? :
Compléter ici
 Connaissez-vous les séries Stargate ? :
Compléter ici
Souhaitez-vous d'être parrainé ? :
Compléter ici
Multicompte ?  :
Compléter ici
Codes du contrat :
Compléter ici
Commentaires personnels ?:
Compléter ici


Arrogant-Mischief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Personnages Stargate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Personnages Stargate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire des Petits Personnages en laine♥♥♥
» Les blueprints de la porte des etoiles de Stargate
» Liste de personnages "ponifiés" pris
» [Résolu] Création de personnages
» [Nocturne] Mise en page

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Mireille :: Gestion de Mes Personnages :: Forums Avatars Réels-
Sauter vers: