Forum Test de Mireille

Mon forum test pour codage et graphisme, pas d'inscription possible sans autorisation.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mayumi LAmbert ~ Un exorciste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mireille Van Roy
Admin
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Mayumi LAmbert ~ Un exorciste    Ven 22 Avr - 21:05

NOM : Saitô, mais préfère Lamberts
PRÉNOM : Mayumi
SEXE : Un garçon !
ÂGE : 20 ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Japon, île Okinawa, Shuri, un 20 Juin 18xx
TAILLE ET POIDS : 1m60 et 55kg
ORIGINES : Anglo-Japonais (par ses parents)
SURNOM : Mayunaise -il le déteste dédicace à Nina-, Mayu, Ma-kun, Ma yuyu -il le déteste-, Yumi, Mimi bref une bonne dizaine qu'il aime peu...
ORIENTATION SEXUELLE : les femmes ... hétéro voyons !
LIEUX DE RÉSIDENCE : Sa chambre de l'ordre noire
PARTICULARITÉ : Est-ce que ressembler à Kanda physiquement est une particularité ? ... RAND DE DÉPART : F
TYPE D'INNOCENCE : Symbiotique
SON NOM : Aoi no Kororo ~ Cœur bleu
DESCRIPTION DE L'ARME : L'innocence de Mayumi se trouve près de son cœur, celle-ci lui permet de manipuler l'eau de son corps pour l'utiliser de manières façon diverses.

Ma-kun fait partis de ces hommes à la santé délicate, et qui n'attachent pas une grande importance à son physique. Notre yuyu, possède un corps fins, svelte, et un ventre plat. Il est sans aucun doute l'un des plus faibles physiquement.

La chose qu'il déteste le plus parmi celui-ci malgré ses airs de corps "parfait", ce sont ses doigts que l'on surnomme "doigts de pianiste". Ses mains sont presque toujours abîmées, et sont déjà "vieillies". Il reste plutôt grand et mesure 1m60 pour un poids de 55 kg. Mayumi possède quelques grains de beauté, un peu partout sur sa peau, et des petits boutons.

Mayu a hérité du nez "chinois" de son père, simple, long, et légèrement arrondi. En continuant les détails de son visage, on peut remarquer que ses lèvres sont minces et petites mais pas trop non plus, ainsi que légèrement rosées. Il utilise parfois des lunettes pour lire de loin.

Il possède une longue chevelure brune soyeuse et lisse, mais souvent attachée en queue de cheval. Un magnifique regard bleu océan. En dehors du fait qu'il porte son uniforme rouge et noir, on peut le voir en chemise blanche, avec un simple pantalon noir, ample, et de simples chaussures.

Voici la liste des facettes de notre jeune bruns sur le plan caractériel et émotionnel, qu'on le connaisse ou pas !

"C'est la confrontation avec les autres qui vous permet de dévoiler toutes vos facettes."
Björk.

► Lunatique : Il change d'humeur en fonction des personnes et situations qui s’offrent à lui. Un jour flemmard, un jour bagarreur, un jour souriant, un jour triste.

► Impulsif : Mayu est du genre à s'énerver un bon coup et à se faire comprendre, en tapant du poing sur la table. Mayuyu n'ait pas le genre de personne qui mâche ses mots ou qui réfléchit avant de parler, il dit ce qu'il pense, peu importe la situation, ou si sa blesse la personne.

Ainsi il laisse peu de fois un bon langage sortir de sa bouche, ce qui la caractérise de jeune homme de rebelle. Ce qui exaspère ou amuse les personnes qu'il croise et qu'il sert. Il suit son instinct plus que ses pensées. Le mot abandonner ne fait pas partit de son vocabulaire. Il a sa propre justice et respecte ses adversaires en combat et se fiche pas mal de ce que les autres pensent de lui.

► Distant :  Il n'aime pas crier sa vie sur les toits et préfère tout garder pour lui, au risque de le regretter par la suite. Il n'avouera jamais qu'il pleure ou qu'il a mal lorsqu'il blessé. Il déteste se sentir faible devant les autres.

On pourrait ainsi croire que notre brun a tous les défauts du monde, eh bien non, c'est juste qu'il vous faut apprendre à le connaître en voyageant à ses côtés plus longtemps qu'une journée. L'anglo-japonais reconnaît sa faiblesse -lorsqu'il est seul-, ses limites, et accepte de changer pour les réparer. Néanmoins, il faut souvent qu'une personne le sermonne pour qu'il s'en rende compte.

► Ponctuel : Il essaye de toujours arriver à l'heure à ses missions.

► Bienveillant : Doux et protecteur envers les personnes qu’il considère comme ses amis, famille, camarades. Il déteste les voir triste, et préfère les voir avec un sourire, il n'aime pas quand on lui ment. Il respecte sa hiérarchie et les grands Maréchaux. Mais pour ses ennemis, il n'a aucune pitié.

► Autonome & débrouillard : Il sait prendre les décisions au bon moment, pour ce qui le concerne. Il est déterminé dans ses objectifs, et il lui arrive de se montrer volontaire.

► A l'écoute : On peut facilement se confier à lui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'ira pas répéter ce qu'on lui dit. Il sait garder les secrets, réconforter les gens quand ça va pas.

Il adore chanter lorsqu'il est seul et peu de monde savent qu'il chante. Il est modeste et apprécie les choses à leur juste valeur, il n'aime pas le superficiel.

HISTOIRE


Mon destin  commença il y a vingt ans au Japon. Un 20 juin dans le principal archipel du Sud du Japon, Okinawa. Plus précisément, dans sa capitale, Shuri -aujourd'hui remplacée par Okinawa- un soir d'été. Je ne sais où se brisèrent les fils qui me rattachaient à mon enfance. Comme tout le monde, ou presque, j’ai eu un père, une mère, une éducation, j’ai appris à lire, à écrire, à faire de la bicyclette.

La mort de mon père par une maladie incurable fut le premier changement qui bouleversa ma jeunesse. Pourtant, je ne m’en souviens pas, certains me dîmes que j’ai de la chance, d’autre que c’est dommage, car mon père était généreux, même si je n’ai pour étayer mes souvenirs que le secours de photos jaunis et témoignages rares.

Je finis  de grandir seul avec ma mère, elle tenait une petite épicerie. Je n’étais pas un enfant turbulent ou impulsif, je fis partit de ces être doux mais provocateurs dans l’âme. J’aidais parfois aux tâches ménagères, en faisant mon lit, et parfois la cuisine, j'aidais parfois ma mère à son épicerie, je lus beaucoup d'anciens recueils, et de livres. Ma mère avait juste assez d'argent pour m'envoyer à l'école du centre-ville.

Ma vie se déroula sans problèmes, et devint très vite monotone. Enfin, jusqu'à ce que je rencontre un gamin de la rue, dans la même classe et école que moi. A l'âge de six ans, je ne savais toujours pas lacer mes chaussures, marchand beaucoup de fois pied-nus, à l'époque, enfin jusqu’à ce que je demande l’aide d’un autre enfant de mon âge, un peu frustré.

Il accepta avec un peu de crainte au début. Ce fut notre première rencontre, il  commença ensuite à me suivre partout, au début, je n’étais pas d’accord, c’est vrai, mais je crois que celui qui nous a rapprochés était ce petit-chien perdu que nous avons soigné, et l’avoir redonné à ses propriétaires. Il s'appelait Chun, et était Chinois. C'est grâce à lui, qu'est née ma passion pour la musique et les instruments en tout genre.

Je découvris « mes pouvoirs » inconsciemment, lors d’une sortie à la plage par mon école, du haut de mes dix ans. Je me souviens que l’objectif fut la découverte de la faune et la flore marine. Alors qu’on allait sur une plage située pas loin de la ville, pour une journée. Et vu que j’avais le don pour les maladresses à l’époque, il m’arriva un accident tout à fait banal, lorsqu’on ne savait pas nager; et qu’une grosse vague tapait sur le rocher où on était.

Vous l’avez compris, je suis tombé à l’eau ! Je fis tout mon possible pour remonter à la surface, mais je n’y arrivais pas. Il fallut que j’implore le pouvoir qui sommeillait en moi. C’est alors qu’en fermant les yeux, mon pouvoir s'activa "tout seul", pour me faire remonter à la surface. Mes camarades avaient eu une grosse frayeur, et moi aussi sur le coup, je sentai mon cœur battre très vite et j'étais en sueur.

Sans savoir comment à l’époque, je fus entouré d’une sorte de dôme protecteur ou je pouvais respirer, sans que je ne m’en rende compte tout de suite. Après cela, ma vie devint un véritable enfer, vous voulez savoir pourquoi hein ? Par une simple rencontre, j’ai tous perdu du jour au lendemain ! Une attaque de monstre mécanique avait eu lieu sur ma ville.

Je me retrouvai né à né avec un homme qui possédait un long manteau noir et rouge, avec une croix étrange sur la poitrine. Il quelqu’un pour lui servir de  guide, du haut de mes douze ans, je n’avais rien compris. Il voulait se rendre à un point précis de la ville, je ne sus rien au début –mais maintenant je le sais-,  en effet, à se tournant de mon histoire, je me contentai juste de le guider à travers la ville, et de lui poser quelque questions du style "d'où il venait", "c'était comment chez lui", "c'était comment l'Angleterre".  

Je me souviens très bien de son regard, ce regard à la fois méprisant, et pourtant, si protecteur… C’était la première fois que je rencontrais un exorciste, il s'appelait  Eden et avait résisté à l’attaque sur la ville, grâce à son innocence, tout comme moi, enfin, celle-ci s'activa encore une fois inconsciemment. A l'époque, je ne savais pas si mon ami et ma mère étaient morts ou vivants, mais à présent je sais qu’ils vivent et font tout pour aider à finir la reconstruction de la ville.

Je suis donc arrivé à la Congrégation de l’Ombre à l’âge de huit ans,  après qu’il est accepté de me prendre sous son aile, et que son innocence fut détruite, par un Noah en voulant me protéger moi, et les trappeurs qui l’accompagnait. Il était de nationalité anglaise, c’est tout ce que je savais de lui, et que c’est grâce à lui que je pus obtenir un nom de famille, puisque j’ai aussi appris qu’il m’avait adopté « comme son propre fils ».

J’ai rencontré Hevlaska lorsqu’on rentra de son périple et avec son autorisation et celle de Komui Lee, il me forma avec lui, durant quatre ans jusqu’à l'âge de douze ans. Il m’aida à maîtriser mon innocence, et à développer mes propres techniques et mon propre style de combat. Il ne revint jamais… Et personne ne sut ce qu’il advint de son corps. Je fus choqué en apprenant la nouvelle, mais ce fus la seule fois, ou je trouvai la force de pleurer les dernières larmes de mon corps. Je suis désormais déterminé à combattre les Akumas, Noah et compte millénaire au péril de ma vie, pour ma planète, et mes compagnons !

FAMILLE

Mayumi a perdu son père qui succomba à une maladie rare incurable. Quant à sa mère, elle survécu à l'attaque d'Akuma, même si elle fut légèrement blessée. Ce sont eux qui lui ont donné le prénom Mayumi, comme sa mère voulait une fille et son père un garçon, ils choisirent un prénom féminin ou les surnoms pouvaient être masculins. Son seul ami était un jeune chinois nommé Chun, qui a survécu lui aussi à l'attaque Il fut adopter par un exorciste de la congrégation peu de temps après l’attaque sur sa ville natale, il lui donna son nom de famille Lamberts et lui transmit sa nationalité anglaise. Son innocence fut brisée en protégeant Mayumi, d'un Akuma, et l'innocence de Mayumi protégea Eden et lui. Se promettant ainsi de tout faire pour débarrasser le monde des Noah et des Akumas, considérant désormais l’ordre noir comme sa famille aujourd’hui.

Il trouvait cela dommage que les derniers événements se soit produits. Cela n’a pourtant pas fait changer sa fois en l’ordre, et que de toute façon, ce qui a été fait, a été fait, on ne pourra pas revenir en arrière, alors autant continuer d’avancer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codagemireillefotest.forumactif.org
 
Mayumi LAmbert ~ Un exorciste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseiller du vin---suggestions
» paramétrage positions en lambert 72
» comment rentrer des coordonnées en XYZ dans mon Garmin ????
» L'accordéon joué autrement par Alexis Lampert
» Feuille Excel convertisseur de coordonnées?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test de Mireille :: Gestion de Mes Personnages :: Forums D Gray Man-
Sauter vers: